Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 06:48

Le bleu couleur de l’INFINI

Qu’est ce qui fait que le ciel est bleu ?

L’air est-il bleu ou incolore ?

Le bleu de la mer, l’eau est-elle bleue ou incolore ?

Ce Bleu que nous voyons n’est qu’une illusion !

C’est qui fait que nous voyons une couleur là où il n’y en a pas, n’est ce pas la PROFONDEUR ?

Le ciel n’a ni commencement ni fin, mais cependant, « il semble »…

Lorsque le ciel est gris ou noir, c’est que des nuages nous cachent sa profondeur, ils font barrage l’intensité du Vide…

En règle générale nous aimons tous « le ciel bleu » et ce qui le rend changeant aussi, la coloration provoquée par le « lever » ou le « coucher » du soleil, nous offre un panache incroyable de différentes formes et couleurs.

Tous ces artifices sont en perpétuels changement, cependant une chose ne change jamais, que nous la voyons ou non, c’est le bleu du ciel ou de la mer… au delà des nuages, le ciel est toujours bleu, bien que sa profondeur soit obstruée (en apparence) il est immuable !

Pourrions nous faire un parallèle et dire que tout ce qui vit sur terre est « comme le ciel ». Lorsque nous restons à la périphérie, nous voyons de nombreuses couleurs en tant qu’imperfections. Cependant grâce à l’introspection en méditation, les yeux fermés sur le monde et ouvert sur notre Être, nous passons à travers des imperfections et nous nous frayons un chemin, qui au début nous permet d’entrapercevoir la profondeur qui nous habite.

Cette découverte de l’espace intérieur nous illumine.

Avec la discipline et l’endurance nous pouvons continuer à enlever les nuages intérieurs mis en place par notre égo (les concepts, les idéaux, etc…) et nous pénétrons de plus en plus dans cet espace infini.

Puis en avançant, nous nous apercevons que le corps grossier n’est qu’une expression de la vie et qu’en fait « entre la profondeur du ciel » et « la profondeur de l’Être » il n’y a aucune différence…

Nous nous fondons dans cette immensité, nous comprenons alors que l’autre n’est pas différent de cette profondeur et que « nos et ses » qualités négatives ne sont qu’une coloration de l’esprit qui masque « le bleu infini », qui est le reflet de la profondeur.

Que voit le Maître ?

Il voit l’infini, la profondeur mais il s’adapte au disciple, se met à sa portée pour lui donner la Connaissance, à propos de la VIE…

Que disent les Maîtres ? Qu’il est aussi difficile de trouver un disciple qu’une aiguille dans une botte de foin…

Bien souvent nous ne prenons que ce qui nous intéresse d’un Maître, alors à cela nous disons « oui » mais quand cela nous dérange nous disons « non » Il ne comprend pas, il se trompe, etc. Le rôle du Maître est de transmettre la Connaissance et chacun la transmet avec un parfum particulier, qui est sa personnalité en tant que Présence.

LA VIE EST UNE, sans second.

De même qu’il y a une ville qui s’appelle « PARIS », mais beaucoup de routes pour y parvenir. Nous choisissons la route ou la route nous choisit (karma).

Aditi – Avril 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires