Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 07:39

À moins que la conscience ne se développe en vous, toute votre moralité est fausse, toute votre culture n’est simplement qu’une mince pellicule qui peut être détruite par quiconque. Mais lorsque votre moralité est issue de votre conscience et non le fruit d’une certaine discipline, alors c’est une chose tout à fait différente. Alors dans chaque situation vous répondrez à partir de votre conscience et quoi que vous fassiez sera juste.
La conscience ne peut pas générer le mal. C'est l’ultime beauté de la conscience, ce qui émane d'elle est simplement beau, est simplement juste et cela sans aucun effort, sans aucune pratique. Aussi, plutôt que d’élaguer l’arbre, coupez ses racines. Et pour couper les racines, il n’y a pas d’autre méthode que celle-ci : être vigilant, être méditatif, être conscient.

commentaire d'Osho

La moralité a restreint toutes les sèves et énergies vitales aux confins étroits du mental. L'énergie ne peut pas circuler là, aussi cette personne est-elle vraiment devenu un vieux pruneau sec. Sa façon d'être est très convenable, stricte et sévère ; elle est toujours prête à voir chaque situation en noir et blanc. La Reine des Nuages séjourne dans les mental de chacun de nous, qui avons été élevés avec des idées rigides, celles du bien et du mal, du péché et de la vertu, de l'acceptable et de l'inacceptable, de ce qui est moral ou immoral.
Il est important de se rappeler que tous ces jugements du mental sont uniquement les produits de notre conditionnement. Qu'ils s'appliquent à nous-mêmes ou aux autres, nos jugements nous empêchent d'éprouver la beauté et le divin qui réside en nous.
C'est seulement lorsque nous nous libérons de la prison de nos conditionnements et atteignons la vérité de nos propres cœurs que nous commençons à voir la vie comme telle qu'elle est vraiment.

Partager cet article

Repost 0

commentaires