Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 06:35

4 - GYMNASTIQUE INTELLECTUELLE.

Simplement réfléchissez et observez les petits incidents dans votre propre vie. Toute cette connaissance n’est pas une gymnastique intellectuelle. C’est pour que vous regardiez à l’intérieur et réfléchissiez à votre propre vie. « Est-ce que j’observe ceci ? Est-ce que je veux obtenir ceci ? Quelle est la cause de ma dépression ? Quelle est la cause de mon anxiété ? »

-La première chose c’est que « je ne crois pas qu’il y a une puissance tout autour de moi et que c’est à moi, et qu’elle me protège ». Cette foi est absente en vous.

-En deuxième, il y a une tendance à vouloir plus, plus, plus…

Alors acquérez plus de Connaissance, de spiritualité et rien de matériel.

Venez et détendez-vous.

Une fois que vous êtes sur le Chemin, une fois que vous êtes assis, comme dans l’Upanishad avec le Maître, détendez-vous. Si vous continuez à courir, c’est comme courir à l’intérieur d’un train. En courant à l’intérieur du train, vous n’atteindrez pas votre destination plus rapidement. Si vous vous levez à l’intérieur d’un avion parce que vous êtes pressé, l’avion ne va pas atterrir ni atteindre plus rapidement la destination.

La détermination de vivre 100 ans, d’être utile, de faire quelque chose pour la société dont vous n’attendez rien en retour, est le secret. Il n’y a pas d’autre chemin.

Une fois encore, réfléchissez à ceci. Prenez quelques minutes.

Toutes les autres actions auxquelles nous sommes attachés, nous font sentir à un certain niveau que nous voulons fuir, parce que notre nature est d’être libre. Quelles activités vous rendent libre ? Ce sont les activités dans lesquelles vous n’essayez pas d’obtenir quelque chose celles où vous désirez simplement vous détendre, qui vous libèrent.

Une fleur ne fait pas d’effort pour amener son parfum jusqu’à votre nez. Elle est simplement là et c’est suffisant. Elle amène son parfum jusqu’à votre nez. De la même façon, votre être est centré c’est assez.

Maintenant, quand je parle d’agir, immédiatement des pensées vous viennent à l’esprit. « Cette personne est en mesure de faire plus de seva, cette personne est capable de faire ceci, moi je ne peux pas. Je suis malade, je suis vieux. Je n’en suis pas capable ». N’entrez pas dans ces considérations ! Venez et agissez.!

Le seva ou le désir d’agir est ce que vous pouvez faire avec votre capacité, vos compétences. Personne ne s’attendra à ce que vous soignez des malades si vous n’êtes pas médecin. Mais si vous êtes médecin et n’assistez pas un malade, alors les gens vous demanderont de le faire. Faites les choses que vous pouvez avec vos qualités, votre capacité. Peu importe, si vous avez 85 ans et que vous ne pouvez plus rien faire. Asseyez-vous et bénissez les gens. C’est une bonne chose. Arrêtez de vous plaindre et commencez à sourire. Les personnes âgées et souriantes qui sont assises à la maison donnent de l’assurance et de la confiance aux autres, c’est bien aussi. C’est un grand seva en lui-même.

Vous n’êtes pas censé faire ce que vous ne pouvez pas faire. Mais faire ce que vous pouvez, c’est Pragya aparaad. Puis-je le faire ? Nous faisons ce que nous pouvons faire de façon confortable, c’est à dire, sans que cela soit un fardeau… (si c’est trop difficile pour nous, nous n’avons pas à le faire… mais ne pas se trouver d’excuses pour ne rien faire du tout, chacun a des capacités.). Même si nous ne faisons pas de grandes choses ! Nous devons garder cela à l’esprit. Souvent nous parlons du seva comme d’un fardeau sur nos épaules, nous nous sentons coupables de ne pas pouvoir faire certaines choses… nous devrions faire le seva avec cet état d’esprit, faire selon nos possibilités.

Faite ce qui est confortable pour vous. Prenez l’engagement de faire ce avec quoi vous êtes à l’aise. Parfois, on peut faire un peu plus loin que notre « zone de confort ». Si vous êtes jeune et énergique et que vous voulez relever des défis, faites-le. Mais en faisant cela, que votre esprit soit détendu…et sachez que tout est pénétré par cette seule vérité, une divinité, une seule énergie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires