Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 07:26

Hier vous avez mentionné « Darshan Shakti », est-ce que cela signifie que Chaque sentiment, impression qui est pleinement épanouie, travaille aussi sur tous les autres ? Est-ce vrai pour tous ou seulement pour celui qui est illuminé ?

(par exemple : quand vous observez l’habitude, quelle qu’elle soit, et que vous en devenez conscients, cette habitude va être éradiquée parce qu’elle est devenue consciente, ainsi les autres habitudes ou .… Vont eux aussi disparaître peu à peu. Aditi)

C’est vrai pour tout le monde, pas seulement pour celui qui est illuminé. Vous avez simplement à être calme et détendu à l’intérieur.

Mon fils dit que puisque Dieu est partout il n’a pas besoin d’aller au Temple avec moi. Comment puis-je lui expliquer et lui faire comprendre que c’est important ?

Gardez votre logique et réfléchissez à comment vous pouvez lui expliquer. Vous pourriez lui dire, par exemple que l’air est partout et il est plus frais à côté d’un ventilateur… ne prenez pas seulement l’exemple du Temple pour dire que c’est là où est Dieu. C’est un endroit social, culturel de rapprochement qui crée quelques impressions chez les enfants. C’est une chose que vous pouvez dire…

Mais quand vous ne voulez pas faire quelque chose vous trouvez toujours quelque chose de logique pour ne pas le faire, alors il vous faut trouver quelque chose de logique pour le faire. Quand vous voulez faire quelque chose, alors vous trouvez aussi une certaine logique pour le faire. Il faut voir quelle est la tendance de l’esprit de l’enfant.

Un jour j’ai entendu un professeur demander à Swami Vivekananda : supposons que vous trouviez un livre de philosophie et de l’argent dans la rue, que ramasseriez vous ?

Swami Vivekananda : je prendrai l’argent.

Professeur : Quoi !

SV : oui, si on peut seulement prendre une chose !

P : je prendrai le livre de philosophie le livre pour la connaissance !

SV : Vous prenez seulement ce que vous n’avez pas.

Ainsi nous pouvons trouver une logique pour prouver notre point de vue.

Le même professeur était très irrité par la façon dont Vivekananda s’habillait et sa façon d’être.

Plus tard Vivekananda était assis à la même table dans le même restaurant ou mangeait le professeur. Le professeur était énervé et il dit : Regardez, c’est un cochon même un oiseau ne voudrait pas être à la même table que lui.

Swami Vivekananda : Oui, je peux voler à n’importe quel moment, demandez-moi et je volerai immédiatement n’importe où !

Un homme qui a la Connaissance de soi ne se met pas en colère pour une telle chose, et les autres se battent entre eux. « tu m’as dit que j’étais un cochon… et blablabla…Vous en êtes si sûr !

Quand vous êtes confiant, vous n’êtes pas hérissé quand les autres disent quelque chose qui n’est pas bon sur vous. Par exemple on vous dit pour la puja, le temple, le culte n’est pas bon ! ok, alors quoi ? Ne soyez pas ébranlé parce que vous savez qu’il y a un sens à tout, et qu’en même temps il n’y a aucun sens ni but à tout !

Rien de ce que vous faites, n’a de sens dans cette Création ni de but, parce que tout est simplement un jeu. Et le jeu n’a pas de but, le jeu c’est simplement pour avoir de la joie. Non ! Un jeu est l’expression de la joie. Vous êtes heureux et vous tapez dans un ballon. Telle est la réalité du jeu ! Si vous attendez quelque chose, si vous avez un but et que vous trouvez la joie, vous ne jouez pas le jeu. Parce que tant que vous n’avez pas marqué un but, tant que vous n’avez pas obtenu ce que vous voulez, vous ne profitez pas du jeu, vous n’exprimez pas la vie !

Voyez-vous ce que je veux dire ? Si vous êtes heureux, vous shootez dans le ballon et il va au but, alors l’ensemble du processus est une expression de joie. (Qu’il aille ou non dans les buts .Aditi)

L’ensemble du processus est un jeu, un vrai jeu. L’Univers entier est considéré comme un jeu de la Conscience., une pièce de théâtre. C’est simplement jouer. Donner un coup de pied au ballon de cet endroit à un autre et donner un coup de pied sur le côté… c’est un jeu de foot.

Aujourd’hui, la guerre est devenue un jeu, et le jeu est devenu une guerre. C’est regrettable.

C’est la Connaissance Spirituelle qui vous fait réaliser que la vie est un jeu et un jeu est une expression de la vie. La vie est un jeu et le jeu est simplement une expression de joie. Vous êtes heureux et vous voulez simplement vous amuser. Vous n’avez pas besoin de boire de la vodka, vous êtes bouillonnant de joie vous exprimez votre vie dans les jeux.

(Malheureusement de nos jours, beaucoup boivent pour soi-disant pouvoir s’amuser, se lâcher, certains rient d’autres sont violents, d’autres insultent etc… le besoin d’un substitut auquel on devient dépendant, ne peut en aucun cas nous donner de la joie, c’est une joie factice. C’est dans l’enfance que les parents peuvent apprendre à leurs enfants à obtenir de la joie sans substitut, à développer leur créativité. Or, aujourd’hui, il suffit qu’un enfant désire quelque chose pour que les parents le lui achètent. L’enfant désire et on lui donne, comment alors pourrait-il en être autrement quand il sera adulte ! et, allons un peu plus loin, bien sûr cela ne concerne pas l’ensemble de la population mais prenons l’exemple malheureusement si souvent à l’action du viol… ces personnes ne veulent pas de frustration, elles consomment et ne pensent qu’à leur satisfaction personnelle, elles sont en quelque sorte déshumanisées, aucune empathie pour la souffrance de l’autre. Enseigner aux enfants que la joie vient de la créativité, de l’enthousiasme et c’est aux parents à les encourager, c’est d’abord leur responsabilité. Les enfants apprennent par l’exemple beaucoup plus qu’avec des sermons. Aditi)

Partager cet article

Repost 0

commentaires