Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 16:57

Trois sages petits singes
Je suis sûr que vous avez tous vu et utilisé les petits singes "emoji" qui ont les yeux, les oreilles et les bouches couvertes. Mais avez-vous déjà examiné d'où ils viennent et ce qu'ils signifient?
L'origine de ces trois personnages est un peu obscure. Ils sont d'origine japonaise, représentés sur les murs d'un sanctuaire shintoïste, mais ont également des racines bouddhistes et même hindous probablement. Bien que dans notre culture occidentale, ils aient généralement une connotation négative, en ce sens qu'ils décrivent quelqu'un qui fermerait les yeux vis-à-vis d'actes répréhensibles, le sens original est qu'il est sage de ne «voir aucun mal, de ne pas parler de mal et de n'entendre aucun mal». (Parfois, il y en a un quatrième, en fait, qui a ses mains croisées en dépeignant le fait de "ne pas faire le mal".)
La portion de cette semaine s'appelle "Shoftim" qui signifie les «Juges», et dans la Torah, nous lisons les détails de la manière dont le système judiciaire devrait être exécuté. Le Rav enseignait souvent à propos de cette partie qu'il y a des portes par lesquelles l'âme passe pour quitter ce monde. A chacune, il y a un garde, qui laisse passer l'âme ou non. Ces portes correspondent également aux portes que nous avons dans notre propre être - nos yeux, nos bouches, nos nez, etc. - les ouvertures par lesquelles nous percevons notre réalité.
Avez-vous déjà constaté que lorsque vous n'aimez pas quelqu'un pour une raison quelconque, il semble que tout ce qu'il fait, même si c'est totalement bénin, est mal? Très probablement, nous avons tous ressentis cela. La raison en est que nous ne voyons pas la réalité telle qu'elle est. Nos yeux voient ou nos oreilles entendent quelque chose, mais tout est filtré par notre esprit. Et dans le cas d'une personne que vous n'aimez pas, vous la voyez à travers une lentille interne qui rend tout ce qu'elle fait désagréable.
Aucun de nous n'est vraiment objectif. D'une façon ou d'une autre, notre perception a été falsifiée. Notre façon de voir le monde est formé par un certain nombre de choses: l'environnement dans lequel nous avons grandi, la société, la religion, la culture, les systèmes de croyance, etc. Mais il est dit dans la Bible que lorsque nous quitterons ce monde, nous serons non seulement Jugé par nos actes, mais aussi par nos sens, par la perception de la réalité. Alors, que devons-nous faire?
Être conscient spirituellement c'est vivre avec une conscience de ce que nous laissons entrer et sortir de nos yeux, de nos oreilles et de nos bouches. Nous sommes doués du pouvoir de choisir de voir ce qui est bien chez les autres plutôt que de mettre en avant ce qui ne va pas chez eux. On peut prendre l'opportunité de dire un mot gentil à propos de quelqu'un et de ne pas écouter les potins. Même s'il s'agit d'une personne avec qui nous n'aimerions pas blaguer, nous pouvons trouver au moins un bon trait et y porter toute notre attention, en réalisant que nous créons une bénédiction pour nous-mêmes grâce à cet effort.
Être conscient de nos portes ne signifie pas que nous nous mettons sur le chemin de personnes nuisibles ou que nous renonçons à notre bon sens et notre bon jugement. Mais ce que cela signifie, c'est que nous considérons ce que nous allons dire avant de le dire ou avant de reculer et ainsi d'envisager un autre point de vue avant de réagir.
Il est si rapide et facile d'aborder une personne, de le jauger et, en un instant, de se comparer à lui et lui trouver une faute (bien que cela ait généralement plus à voir avec notre propre insécurité que toute autre chose).
Regarder avec ce que nous appelons en hébreu un "ayin tov" (un œil bienveillant) signifie percevoir avec gentillesse, se rappeler qu'il y a une étincelle divine dans tous les enfants de Dieu. Ça semble n'être qu'un petit effort, sans conséquence peut-être, mais quand on voit la Lumière chez les autres, notre propre lumière devient alors bien plus brillante dans le monde.
Vous souhaitant une semaine bénie,
Karen

Aucun texte alternatif disponible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires