Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 09:15

ROSH HASHANAH DU 20/9 au 23/9 -19H30

" extrait de L'ENVOL VERS LA LIBERTE _ Aditi"

Pour le peuple juif, Roch hashanah est le nouvel an. 10 jours séparent le Jour de la Création de l'homme, Roch Hashanah début de l'année, au jour de KIPPOUR, le jour du Pardon. Ces dix jours sont appelés "techouvah".
D'après les kabaliste, ce retour n'est pas simplement le retour à Dieu... retour classique des égarés qui retrouvent le chemin de la foi? ce retour est bien plus profond.

Il nous définit par rapport à la loi divine.
La loi est quelque chose que nous ne pouvons
pas violer sans causer, ni subir des
dommages... Pour bien comprendre cela, il
suffit de savoir que nous ne pouvons pas
mettre la main dans le feu sans nous brûler,
ceci est aussi une Loi.
Ceci est aussi vrai pour les lois de
l'esprit... “je ne puis “pêcher” sans que cela
n'affecte mon âme, ma vie et “l'ensemble du
monde”, nous retrouvons une fois de plus
l'interdépendance.
Chacun de nos actes produits des effets et
chacun est irréversible. Ce qui veut dire que je
ne puis sauter d'un toit et dire après “ce n'est
pas ce que je voulais faire, je regrette” certes,
sincèrement je peux regretter ce que j'ai fait,
mais cela ne change rien, ce qui est fait est
fait, il ne peut y avoir un retour en arrière, il
me faut donc “accepter” ce qui est. Inutile de
dire “si j'avais su”.
Ceci est vrai pour la matière, pour l'esprit
et pour la vie morale puisqu'ils sont soumis à la causalité, la “loi de cause à effet” soit le
karma. Souvenons nous de ce que veut dire
causalité, karma.
Exemple: si je plante un figuier je ne pourrais
jamais récolter des fraises.
Si je sème le mal, je récolterai le mal.
Si je commets une faute, si je viole un
interdit, etc, “tout ce qui est fait est fait” par
mon action ou mon inaction, j'ai modifié la
réalité. (Nous commettons beaucoup d'erreurs
par ignorance.)
Ce retour consiste à dire à Dieu: “je n'ai
pas voulu cela, je regrette” et à obtenir le
pardon divin prendre conscience pour ne plus
recommencer les mêmes erreurs. Celui-ci n'est
possible que si l'on se présente à Dieu.
Le retour est donc une sorte de marche
arrière dans le temps où on revient à la case
départ et où l'impossible -annuler ce qui a été devient possible.Ce que nous appelons “le pardon” est donc essentiellement un retour à ce “moment”où je n'avais pas encore agi. Je reviens à la source première, à cet état où tout est encore possible. En ce lieu, notre vie, le temps,l'action, tout n'est qu'une ombre, là, je puis tout renouveler. C'est reconnaître l'erreur
commise et voir les conséquences de celle-ci.
Ayant une vision totale de cet acte, je regrette,
je deviens conscient et ne referai plus la même
erreur.

NOUS CONTINUERONS AVEC KIPPOUR..

 

 

Ce Rosh Hashanah, nous avons l'opportunité de nous connecter au royaume de l'arbre de vie d'une manière que nous n'avons jamais eu dans le passé. Lorsque nous nous réunissons, nos connexions et nos méditations sont beaucoup plus puissantes, nous donnant un canal pour attirer cette Lumière dans le monde physique.

Karen Berg Rosh Hashanah n'est pas une fête religieuse, ni est réservé à un groupe particulier de personnes. C'est la fenêtre cosmique dans le temps qui met l'année prochaine en mouvement. Pensez-y comme une évaluation de fin d'année pour le monde entier si vous le souhaitez. Sur ces deux jours, nos vies, ainsi que celle de toute l'humanité, sont jugées pour nos actes. Le monde entier passe par ce processus. Lorsque nous nous réunissons en tant qu'un ensemble unifié, nos efforts collectifs ont le pouvoir d'affecter notre destin pour le positif.

Rosh Hashanah est l'occasion de créer l'unité cosmique et, grâce à nos efforts individuels, élever la conscience collective. Les kabbalistes disent que plus les gens nous entourent alors que nos âmes apparaissent devant les tribunaux célestes, moins on se contente des jugements personnels qui peuvent être sur nous. Le groupe élève l'individu. Nous devenons une étoile connectée à des milliers d'autres étoiles qui illuminent le ciel nocturne, ce qui permet d'annuler nos transgressions individuelles.

- Karen Berg

Partager cet article

Repost 0

commentaires