Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

Archives

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

9 juin 2018 6 09 /06 /juin /2018 05:56

Trouver la Lumière dans l'obscurité

"Quand nous ne pouvons plus changer une situation, nous sommes mis au défi de changer nous-mêmes", a déclaré Victor Frankl ... et à quel point c'est vrai. Pourtant, le pouvoir de changer nous-mêmes n'existe pas seulement dans ces moments contraignants où nous sommes mis dos au mur dans des circonstances impossibles, au bout de la corde. Comme nous développons notre conscience pour vivre la réalité avec une approche plus spirituelle, nous réalisons que tout - le bien, le mal, les hauts, les bas et chaque défi singulier auquel nous sommes confrontés - sont tous là pour que nous puissions progresser vers quelque chose d'autre que ce que nous sommes aujourd'hui. Nous sommes testés dans la vie, parce que c'est à travers ces tests que nous révélons qui nous sommes - «pour leur montrer ce dont nous sommes faits», comme on dit.

Cette idée est quelque chose qu'Abraham le Patriarche connaissait très bien. Abraham a traversé dix épreuves distinctes, endurant ce que nous pouvons penser être les situations les plus douloureuses, mais à aucun moment il n'est tombé dans une conscience de «victime». Il aurait pu facilement dire: "Hé, Dieu, pourquoi est-ce que ça m'arrive? Sérieusement, je suis un sage, je ne mérite pas ça ... Je suis Abraham le Patriarche, pour l'amour du ciel!" ...
Mais au lieu de cela, il est écrit dans la portion de "Chayei Sarah" qu'Abraham "est venu avec ses jours" ce qui signifie que chaque matin, il ouvrait les yeux et remerciait le jour à venir, il le faisait avec l'intention de faire face à ses défis, afin qu'il puisse les transformer avec la puissance de son amour et de sa certitude, par la Force de la Lumière Divine, en une réalité plus positive pour lui et pour le monde. Jamais il ne restait coincé à penser que «tout le paquet» lié à cette circonstance extérieure était tout ce qu'il y avait à comprendre: il gardait toujours sa force intérieure en éveil pour se transformer et pour accroître la présence de son âme dans le monde. Il a vécu pour trouver la lumière dans les ténèbres.

Trop souvent, face à nos propres obstacles, nous pensons: "Comment puis-je échapper à cette situation? Comment puis-je éviter cette personne? Comment puis-je trouver un moyen de ne pas faire face à cela?" Ou bien, nous entrons dans cette sombre allée à douter de l'existence de la Lumière dans nos vies ou de la validité du chemin spirituel que nous avons parcouru, en oubliant tous les miracles que nous avons déjà vus.
Pourtant, Abraham dans cette portion, nous rappelle et nous permet de trouver la fenêtre restée ouverte quand toutes les portes se ferment; pour trouver cet endroit à l'intérieur où nous avons la force et la certitude d'accepter nos défis, sachant qu'il y a toujours un chemin, il y a toujours un moyen pour se dépasser, même si cela ne ressemble pas à une solution parfaite.

Parfois, la première étape est aussi simple que de renforcer notre position mentale en se disant: «OK, voici un défi devant moi. Je sais que la Lumière est ici, malgré les ténèbres que je vis. Comment puis-je y faire face de manière positive?»

La spiritualité n'est pas quelque chose qui arrive. Tant qu'il y aura de l'air dans nos poumons, il y aura toujours une sorte d'épreuve du feu. C'est par l'acceptation, la lutte, la certitude et par le dépassement de soi que nous révélons et développons notre force intérieure.

Peu importe l'obstacle auquel nous sommes confrontés, le défi spirituel reste le même - "nous venons avec nos jours", vivant chaque instant pour trouver la Lumière qui existe dans les ténèbres. La première étape étant, bien sûr, le simple fait de savoir que la Lumière est là.

 

Karen

Partager cet article
Repost0

commentaires