Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 06:44
Qu’est que le mal ?

Le mal est tout ce qui ne nous plait pas… Ce qui entrave notre liberté et sa définition est vaste car chacun a des critères du « mal ». Ce qui est mal pour moi est bon pour l’autre.
C’est le niveau de conscience de chacun qui crée toutes ces différences !

Le mal, pour certaines personnes c’est ne pas supporter de voir qu’une famille est unie, s’il n’a pas eu cette expérience d’amour, il se sent exclu, il ne comprend pas et prend cela pour quelque chose de malsain… Pour lui cela n’est pas possible, donc il est méfiant et souvent sera véhément face à cette situation, il voudra prouver qu’il a raison.

Par exemple pour moi, l’hypocrisie fait partie du « mal » cependant, pour l’hypocrite, cela est bien, car ça lui permet de se faire accepté, aimé grâce à son hypocrisie, sinon il serait bien seul dans son coin si tout le monde percevait son hypocrisie.

Le mensonge fait partie du « mal », les gens du mensonge sont des gens malfaisants, pour moi, mais le menteur pense que cela ne regarde pas l’autre, quand il cache la vérité, (mensonge par omission) il ne voit pas son mensonge… Car cacher la vérité n’est-ce pas faire croire à l’autre autre chose que ce qui est ?   Son mensonge le fait « briller » auprès de personnes qui sont peu perspicaces ou qui lui font confiance…

Le vol, celui qui nous vole provoque aussi une souffrance chez l’autre, mais il s’en fout, il a convoité quelque chose qui appartient à autrui mais il le veut pour lui… Eh oui il n’a pas plus de conscience que les deux précédents !

L’assassin ôte la vie, pour quel motif ? pour sa satisfaction personnelle… S’il tue c’est parce qu’il estime que l’autre est un obstacle à ce qu’il désire !

Le manipulateur amène les autres à penser qu’il a raison… Il répète sans cesse la même chose jusqu’à ce qu’il persuade l’autre que c’est lui qui a raison… L’autre alors n’est plus qu’une poupée dont il tire les ficelles.
C’est une pratique assez courante dans les entreprises, mais aussi et surtout dans les couples...

Et, lorsque la vérité est trop dure à accepter, nous nous mentons à nous-mêmes !!!

Réfléchissons… et comprenons que le mal peut être aussi en nous lorsque le désir d’obtenir quelque chose nous fait agir contre l’autre… Paradoxalement, si notre désir nous permet d’obtenir sans qu’autrui ne soit lésé ce n’est pas faire le « mal »…

Le mal est généré par la jalousie, le mépris, l’orgueil, la haine, l’égoïsme etc.…
Le mal vient de l’avidité compagne de celui qui ne pense qu’à lui qui veut satisfaire son désir égoïste sans penser aux conséquences subies par l’autre… En fait, il n’a que peu d’intérêt pour l’autre si ce n’est celui de se satisfaire.  L’autre est alors considéré comme un objet, pour moi c’est cela le « mal  Celui qui pratique le mal « jouit » de la souffrance de l’autre, nous avons tous été témoins dans notre vie (enfin je parle pour les vieux (lol) du mal infligé à l’autre ou à nous-même et nous avons vu aussi les dégâts que cela provoque, le pire c’est que cette personne se croit intelligente !

Plus on est « conscient » moins on pratique ces travers qui font que l’autre n’est qu’un support de notre désir, nous prenons en compte ce qu’il va penser ou ressentir si je le trahis d’une manière quelconque…

… mais dans l’absolu, le mal existe-t-il vraiment ?

L’antidote du « mal » c’est l’amour…  Car l’amour inclut l’autre dans son projet.  L’amour veut du bien à l’autre, (mais non je ne parle pas de l’attachement qui maintient l’autre dans une prison si dorée sot-elle !)  Juste cette écoute dont est capable l’amour pour aider ou donner à l’autre ce qui le rend heureux sans que cela ne me rende malheureux…

Enfin, il y a beaucoup à dire à ce sujet car quelquefois sous les dehors de l’amour se cache le mal.

Qu’en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amédée 10/07/2008 10:32

Namaskar Aditi,
Bouddha a dit : l’ignorance est la cause de toutes nos
souffrances.
C’est aussi me semble-t-il, la racine du « mal ».
Notre ignorance originelle est la méconnaissance de notre
réalité profonde.
Mais avant de se libérer de l’ignorance par l’éveil de notre
conscience, le meilleur antidote du
« mal », comme tu le dis si bien, est l’amour.
Concrètement, cela veut dire que nous devons faire évoluer
nos comportements afin, que de la méfiance nous passions à la bienveillance, de
l’indifférence à la compassion, de la compétition à la coopération, de
l’égoïsme au don de soi…
À n'en pas douter, tu es sur la voie de l’Amour…
Merci de m’accueillir dans ta belle communauté…
Paix et Amour,
Amédée
www.guerirparlaconscience.net