Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 08:34
       
       

Seule une personne d'amour; une personne qui est déjà dans l'amour, peut trouver le partenaire juste.
Ce que j'ai observé c'est que si vous êtes malheureux vous trouverez quelqu'un qui est malheureux. Les gens malheureux sont attirés vers les gens malheureux et c'est bon, c'est naturel. Il est bon que les gens malheureux ne soient pas attirés vers les gens heureux; autrement ils détruiraient leur bonheur. C'est parfaitement bien ainsi.

Seuls les gens heureux sont attirés vers les gens heureux.
Le Semblable attire son semblable, les gens intelligents sont attirés vers les gens intelligents; les gens stupides sont attirés vers les gens stupides. Vous rencontrez les gens du même plan que le votre. Aussi, la première chose à se rappeler est qu'une une relation sera nécessairement amère si elle a grandi à partir de la tristesse. Soyez d'abord heureux, soyez joyeux, célébrez et ensuite vous trouverez une autre âme qui célèbre tout autant, il y aura alors une rencontre de deux âmes dansantes et une grande danse en émergera.
Ne cherchez pas une relation à partir de la solitude, non. Vous vous déplacez alors dans une fausse direction. L'autre sera alors utilisé comme un instrument et l'autre vous utilisera comme un instrument. Or personne ne veut être utilisé comme un instrument ! Chaque unique individu est une fin en lui-même. Il est immoral d'utiliser quelqu'un en tant que instrument.

Apprenez d'abord comment être seul. La méditation est une façon d'être seul.
Si vous pouvez être heureux lorsque vous êtes seul, vous avez appris le secret d'être heureux. Maintenant vous pouvez être heureux ensemble. Si vous êtes heureux, alors vous avez quelque chose à partager, à donner et lorsque vous donnez, vous recevez; ce n'est pas l'inverse. Alors le besoin émerge d'aimer quelqu'un.

D'ordinaire, le besoin est d'être aimé par quelqu'un. C'est un faux besoin. C'est un besoin enfantin; vous n'êtes pas mature, c'est l'attitude d'un enfant.
Un enfant naît; bien sûr, l'enfant ne peut pas aimer la mère; il ne sait pas ce qu'est l'amour et il ne sait ni qui est la mère ni qui est le père, il est totalement impuissant. Son être a encore besoin d'être intégré; il n'est pas entier, il n'est pas encore unifié, il n'est encore qu'une possibilité. La mère doit aimer, le père doit aimer, la famille doit déverser l'amour sur l'enfant. Avec cela il apprend une chose; que chacun doit l'aimer, il n'apprend jamais qu'il doit aimer. Maintenant l'enfant grandira et s'il reste englué dans cette attitude que chacun doit l'aimer, il souffrira toute sa vie. Son corps a grandi, mais son mental est resté immature. Une personne mature est celle qui connaît le besoin de l'autre, maintenant je dois aimer quelqu'un.

Le besoin d'être aimé est enfantin, immature; le besoin d'aimer est mature.
Et lorsque vous êtes prêt à aimer quelqu'un, une belle relation émergera; il n'en va pas autrement.

"Est-il possible", demande une femme, "à deux personnes dans une relation amoureuse d'être "mauvaise" l'une envers l'autre ?"

Oui, c'est ce qui se passe dans le monde entier. Être bon est très difficile. Vous n'êtes même pas bon avec vous-même, comment pouvez-vous être bon avec quelqu'un d'autre ?

Vous ne vous aimez même pas vous-même ! Comment pouvez-vous aimer quelqu'un d'autre ? Aimez vous, soyez bon avec vous-même.

Vos prétendus saints religieux vous ont appris à ne jamais vous aimer, à ne jamais être bon avec vous-même. Soyez dur sur vous-même ! Ils vous ont appris à être doux envers les autres et dur envers vous-même. C'est absurde.
Je vous enseigne que la première et principale chose est d'être dans l'amour avec vous-même. Ne soyez pas dur; soyez doux, prenez soin de vous. Apprenez à vous pardonner encore et encore, sept fois, soixante-dix-sept fois, sept cent soixante-dix-sept fois. Apprenez à vous pardonner. Ne soyez pas dur; ne soyez pas antagonique envers vous-même, alors vous fleurirez.
Dans cette floraison vous attirerez une autre fleur, c'est naturel. Les pierres attirent les pierres; les fleurs attirent les fleurs. Alors il y a une relation qui a de la grâce, qui a de la beauté, qui porte en elle une bénédiction. Si vous pouvez trouver une telle relation, votre relation se développera en prière; votre amour deviendra une extase et par l'amour vous connaîtrez ce qu'est le divin.

    
Osho, Extrait de: Ecstasy: The Forgotten Language   




"Qui de nous deux
Inspire l'autre
Qui de nous deux
Speed l'autre
Speed l'autre"
(Mathieu Chédid)





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique 02/09/2008 13:46

Quel plaisir de relire un texte d'Osho (je suis sannyas) et de voir toutes ces images de l'Inde, «mon» pays que j'aime tant, même si je n'y vis pas. Il restera toujours dans mon coeur et un jour, j'y retournerai...Merci pour tous ces beaux articles et pour ton accueil dans la communauté.

salam 18/07/2008 17:55

Mon cher frère, ma chère soeur en humanité, en nationalité ou en religion,Je te renouvelle ici mon message, que j'adresse à toutes les personnes d'over-blog auquelles je suis lié en inter-communautarité.
"Merci par avance de rendre disponible en page d'acceuil de vos blogs respectifs l'inscription en newsletter. En faisant cela, vous permettez à tous vos contacts de communautés d'accéder directement par mail à la nouvelle de vos publications récentes sur over-blog. Les personnes intéressées par le sujet de votre article pourront alors y accéder directement, d'un simple clic depuis le mail reçu. Ainsi, nous nous rapprochons les uns des autres.
Que la paix, la grâce et la miséricorde soient sur vous"

estaran 14/07/2008 13:47


Hymne à la joie

 
La joie de participer à la vie, de re susciter les morts à l'Amour, l'amour redonne vie, le mouvement recrée le lien, en confiance je suis, dans le cercle des gens heureux je reconnais Dieu, l'amour se manifeste à présent dans la chaleur des relations sincères, je retrouve la voie qui nous mène, le coeur léger, l'âme joyeuse vers un nouvel horizon, qui porte le flambeau de la liberté, liberté d'exprimer l'identité parfaite qui se reconnaît dans le tourbillon de la danse des âmes légères, la joie d'une éternelle douceur dans la connaissance de ce qui est sacrément beau, dans cet océan de lumière je rentre en vibration, dans cette mer d'Amour, je me laisse porter, conscient d'être, en connaissance de cause dans la maison de Dieu, ainsi se font les noces de chaque participant, couronné pour avoir gardé la conviction que malgré tout l'Amour a le dernier mot, pour la peine de faire les premiers pas, entraînant la multitude dans le même ciel, de cette façon, les fruits venus à maturité avec la chaleur de l'amour nourrissent la famille, les enfants se réjouissent d'un héritage qui les baigne dans le bonheur, le chant sacré des âmes devenues belles à la vue de l'esprit, chantent à l'unisson la joie qui déborde le coeur sur les autres, l'Amour nous comble d'une extrême onction, il suffisait d'y penser, Aimer comme il a aimé, Jésus Christ notre frère aîné, s'il venait à quelqu'un de douter, témoignes lui la vérité, la vérité se manifeste dans l'exercice d'une unité parfaite et concerne tous ceux qui osent croire en l'Amour dans le rennoncement à soi pour permettre aux autres d'exister, et de former, dans cette cohésion d'esprit une flamme que nul courant d'air ne peut effleurer, tout cela pour te mettre en tentation, dans une voie pas toujours facile, tu n'es pas seul sur le chemin, c'est dans l'unité et tous en coeur, que persévèrent toutes les âmes de bonne volonté, jusqu'à pouvoir dire tout est accompli, que la lumière se fasse dans le coeur des hommes, ce à quoi je mets toutes mon attention, parce que je crois possible, de réaliser le rêve profond qui sommeil en chacun de nous, rêve de compréhension, rêve de retrouvailles, rêve de bonheur et d'être bien parmi vous, la vérité nous affranchit, nous donne le sceau pour les terres pures, dans un corps devenu céleste Patrick

estaran 14/07/2008 13:44


L’humanité se

Matériellement parlant
, vous ne pouvez pas grand chose contre cette force qui va encore faire et défaire des Etats, générer une crise économique sans précédent secouer les classées sociales, les religions et les climats, pour tenter enfin de régner sur la confusion.
Par contre, vous demeurez tout-puissant au niveau de votre capacité de réaction intérieure, au niveau de votre souci d’éveil et de votre volonté d’amour inconditionnel.
225 : Même si tout ceci paraît dérisoire et flou, c’est pourtant par ce biais-là que la situation sera maîtrisée.
Le déconditionnement est l’itinéraire obligé que chacun empruntera pour se sortir de l’impasse. Il est le déclencheur qui permet d’agir à un double niveau, celui tout d’abord de l’expansion de la conscience sur un plan individuel, enfin celui d’une réaction collective face à un endoctrinement selon des valeurs illusoires.
Voici donc pourquoi il convient aujourd’hui même que chacun accepte et décide d’apprendre à se positionner avec justesse mais bien que nul n’opte pour l’ombre volontairement, mais ce n’est pas pour autant que le choix de la Lumière est clairement fait. Tant qu’une partie de vous demeure en servage, il y aura une place sur cette terre pour une organisation telle que vous la voyez ici. Ces hommes sont les résultantes de vos faiblesses et de vos obscurités . Ils puisent leur forces dans votre incapacité à percevoir la trame de ce qui se passe sur le plan mondial en raison de la paresse et de l’infantilisme du fonctionnement de la pensée individuelle.

estaran 14/07/2008 13:41


Extrait des écrits de Jacob Lorber19 : Et l’on reconnaîtra aisément par là qui est mon disciple et qui ne lest pas. Mes disciples et les disciples qu’ils feront s’aimeront toujours entre eux comme je vous aime moi-même ; mais les faux disciples se haïront à coup sûr, ouvertement ou en secret. Car c’est bien là le mauvais fruit du mensonge : il se hait toujours lui-même, parce que chaque mensonge refuse d’être surpassé par les autres, tandis que la vérité recherche sans cesse son pareil et l'aime toujours davantage, tout comme une lumière n’obscurcit jamais l’autre, mais ne fait que la rendre plus lumineuse pour ne former finalement avec elle qu’une seule grande lumière très pure.
20 : La lumière a donc un grand amour de la lumière ; mais le mensonge hait le mensonge et redoute ses trahisons. C’est là l’un des principaux critères pour distinguer fort bien, même les yeux bandés, la vérité du mensonge !
21 : C’est aussi pourquoi il sera toujours très facile de distinguer les faux évangiles des vrais ; car les faux se persécuteront et se haïront entre eux, tandis que les vrais s’aimeront comme des frères jumeaux, se rechercheront et se trouveront sans peine.