Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 09:22
Si nous partons du principe que notre véritable nature est Amour… Comment croire que l’autre ait l’intention de nous nuire « consciemment »…

Cette prise de conscience est essentielle afin de ne plus être en état de stress par rapport à ce que dit ou fait l’autre à notre encontre…

Il nous arrive très souvent de faire une erreur et de constater que nous avons fait du mal à quelqu’un et dire excuse moi je ne l’ai pas fait exprès…   Que c’est il passé alors?. Si je ne l’ai pas fait exprès c’est que je n’étais pas « CONSCIENT »… C’est arrivé… L’énergie qui s’est manifestée n’a pas demandé ma permission… Cela est arrivé…

La plupart du temps nous « ré-agisson » à une parole, un regard… une pensée qui nous traverse, à notre inconscient… L’ERREUR est un acte INCONSCIENT…  Seule l’ACTION est consciente… Elle provient de la CONSCIENCE…  Il y a une différence entre ce que nous croyons  et ce qui est…

Bien sûr nous pensons souvent : « il sait très bien ce qu’il ou elle a fait »… Oui, en apparence il ou elle sait… Mais ce n’est que du savoir… Or le savoir est le propre de l’intellect, qu’est-ce que l’intellect celui qui apprend une leçon… Si nous n’avions pas d’intellect nous ne pourrions rien apprendre… Nous mettons sans cesse l’intellect à contribution quand nous lisons, quand nous sommes à l’école, puis le collège, puis la fac etc… Quand nous travaillons mais aussi bien sur, quand nous sommes dans le monde… Nous sommes tous dans le monde…
L’intellect est donc indispensable pour une vie en société, nous savons… Nous croyons être conscients mais c’est une conscience « que j’appellerai » périphérique… L’intellect s’abreuve des «, ‘ j’aime et je n’aime pas »… L’intellect dit oui mais, non mais… L’intellect vacille entre le connu et l’inconnu… Mais l’intellect n’est pas la CONSCIENCE. Grâce  à lui nous pouvons écouter et ENTENDRE la connaissance, puis nous pouvons en faire l’expérience si elle ne reste pas dans notre mémoire comme un savoir… Elle ne devient CONNAISSANCE que lorsque nous en avons fait l’EXPÉRIENCE.

Donc, quelqu’un commet des erreurs ou des actes de méchanceté ou de cruauté etc… Tous les jours nous voyons cela autour de nous, mais nous en faisons aussi partie… N’est-ce pas ? il nous arrive de dire ou de faire quelque chose qui ne soit pas harmonieux… (Pour moi, ce qui est harmonieux est amour)… Quelques fois, nous nous en rendons compte, d’autres fois, non… Il peut aussi y avoir des malentendus… Nous disons quelque chose (en plaisantant) et l’autre le reçoit mal…

Acceptons que parfois nous sommes maladroits. Si nous sommes parfois ou souvent maladroits, l’autre en face de moi l’est aussi… Pourquoi voudrions-nous que l’autre sache totalement ce qu’il fait ou dit ?  Pourquoi si nous blessons sans avoir cette intention pensons-nous que l’autre a toujours une intention derrière la tête quand il dit ou fait quelque chose…

Acceptons simplement que CELA puisse arriver….

La blessure que nous provocons montre que nous sommes dans un état « inconscient »… Inconscient de ce que cela peut provoquer… Nous sommes juste en état de « stress » intérieur et de ce fait nous ne pouvons en aucun cas CONNAÎTRE le résultat de nos actes…

ÊTRE CONSCIENT cela veut dire CONNAÎTRE les aboutissants, voir exactement ce que cela va provoquer chez l’autre… ÊTRE CONSCIENT n’est pas donné à tous… Être conscient est un Chemin de vie… Les MAITRES sont totalement conscients que leurs paroles, leurs actes vont porter les fruits adéquats. Lorsqu’un Maître s’adresse à un disciple pour le faire avancer, ce n’est pas obligatoirement en le complimentant… Car Il sait exactement de quoi a besoin le disciple… Il y a des enseignements « généraux » qui s’adressent à tous et il y a le plus entre le Maître et le disciple… Et le Maître est toujours disciple… Le Maître est immergé dans sa propre nature qui est AMOUR. Il a trouvé la Source de la Vie et celle-ci coule à travers lui… Il est immergé dans la CONSCIENCE… Y A-T-IL une différence en CONSCIENCE ET AMOUR ?… Non, Le Maître ne fait pas une chose parce qu’il aime Il le fait parce que l’AMOUR est sa nature parce que c’est son Dharma… ET entre DHARMA et AMOUR ?
Il n’y a aucune différence…

N’est-ce pas ?

Ainsi, celui qui comment une erreur ne peut jamais le faire intentionnellement, il le fait par « ignorance » (c-a-d qu’il ne connaît l’ampleur des dégâts qu’il peut faire chez l’autre, il ne connaît pas la souffrance qu’il inflige… Il obtient peut-être satisfaction d’avoir blessé quelqu’un, mais c’est aussi en périphérie, c’est parce que SA VERITABLE NATURE n’est pas dévoilée) L’erreur n’est donc qu’un manque de Conscience…

À partir de là, quel que soit la parole, le geste, que fait l’autre et qui nous blesse, si nous sommes dans l’ACCEPTATION que c’est juste arrivé parce qu’il n’était pas totalement conscient, nous l’excuserons, cela nous évitera  de stress, de colère, de désir de vengeance etc.

La compassion commencera à poindre son nez.

Encore une fois, ne pensez pas qu’il n’y a que l’autre qui commet des erreurs, soyez conscients du fait que NOUS commettons aussi des erreurs…

Le Maître dit : aimez votre ennemi…
Celui qui fait du mal est en mal « d‘Amour »… Son amour est encore tout petit, il s’aime lui et encore avec beaucoup de restrictions…


bonne réflexion et bon week end
aditi


Partager cet article

Repost 0

commentaires

crystalline 13/11/2008 11:27

Bojour Aditi,Tes paroles sont remplies de sagesse, j'aime beaucoup, me "ReTrouver" ici.Merci

sonam 28/10/2008 10:27

C'est très bien dit, pas de la façon dont j'ai l'habitude de l'entendre, mais ça parle du coeur et ça touche!Comme le mot laissé sur mon blog...A bientôt Sonam