Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

2 avril 2006 7 02 /04 /avril /2006 07:39
MERCREDI 29 JUILLET 1992

“Si, au fond de mon cœur, je pouvais, chaque jour, contempler ta face bénie, alors je ne connaîtrais jamais ni le chagrin, ni le doute »...

Pourquoi faut-il que cette porte du Centre soit quelquefois fermée. Cette porte close m’éloigne des joyaux qu’Il referme.

Comment se contenter du gris lorsque l’on a connu la Lumière resplendissante qui émane de Toi? Les ténèbres ne rendent que plus lumineuse la Lumière, mais le contraire est aussi vrai...
Lorsque l’âme, plongée dans la Lumière passe la porte des ténèbres alors Tout devient terrible, plus rien n’a de sens... La vérité, c’est de parvenir à sortir de la Lumière et à pénétrer dans les ténèbres sans que celles-ci ne puissent en aucun cas altérer notre vision du monde, notre amour pour Dieu dans la Créature!
Trouver notre force dans cette Lumière infinie ainsi rien ne peut nous anéantir, notre drame, c’est que nous ne pouvons résister au désir de nous identifier aux événements que nous rencontrons sur notre route.

     Ce désir naît du besoin d’exister, d’aimer, d’être aimé... N’y eut-il pas ce désir, alors, nous serions libéré de la souffrance.

Sans cesse nous fabriquons un personnage tout droit sorti de notre imagination... Quelqu’un nous donne un ordre et nous voilà parti dans le schéma de Cendrillon avec tous ses malheurs. Avec nos enfants, nous devenons la méchante reine,, qui veut être la plus belle, la plus aimée, obéir à ses désirs... ou encore Cosette... la femme du méchant ogre...; etc... chacun, chacune se crée un personnage suivant l’événement qui fait leur vie du moment.
Pourquoi l’être humain complique-t-il ainsi sa vie? Ne peut-il tout simplement exister? Être ce qu’Il est? Sans artifice... vivre non plus dans son imaginaire mais vivre ce qui est, dans l’Instant présent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires