Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 14:38
(rien à voir avec la secte de hari krishna)



MERCREDI   est le jour de   KRISHNA


Dans la Bhagavad-Gita, il est dit que la mission principale de Krishna, était de détruire le mal et de protéger la droiture.

Krishna a aussi différents noms qui ne sont pas tous cités ici ;

Madhava ou Seigneur de le bonne fortune aussi destructeur du démon Madhu.
Hrishikesha possède deux sens, il signifie d'une part le Seigneur des sens mais aussi celui qui a de longs cheveux.
Les cheveux longs ont un rapport avec le contrôle des sens. Krishna en tant que seigneur des sens, peut maîtriser toutes les situations.
Krishna symbolise l'Être absolu qui est le champ du dharma et qui, demeurant entre les pouvoirs positif et négatif de la nature, assure leur équilibre.
L'Être bien que neutre, soutient toujours la vertu?

Krishna enseigne Arjuna dans la Bhagavad Gita?
Il est aussi l'amoureux de Rhada. Krishna est connu pour jouer de la flûte et attirer à Lui celles qui l'aiment?

Krishna est l'Amour absolu?  
La Bhakti (yoga de l'Amour) est l'Amour désintéressé, transcendant, qui génère la Foi.

La répétition des noms divins se retrouve dans toutes les traditions de bhakti.

Krishna instruit Ajurna dans l'art de rester détaché au milieu des possessions.

L'Amour pour le Divin doit posséder totalement le bhakta? C'est le cas de Ramakrishna?

Si un homme désire être un vrai dévot, il doit devenir son SOI? Il doit se libérer des attributs qui ne lui appartiennent pas et c?est seulement alors qu?il pourra faire preuve d?une dévotion fidèle.

Répéter le mantra de Krishna éveille l?Amour désintéressé.


Pour finir je laisse la place à AMMA?
Ashtami Rohini - la conjonction de l'étoile Rohini et du huitième jour de la lune - est le jour de la naissance de Sri Krishna, fils de Vasudeva et Devaki pendant le Dvapara Yuga. Néanmoins il continue de vivre en chacun et en toute chose en tant que conscience omniprésente qui est au-delà de la naissance et de la mort. Sri Krishna doit prendre naissance dans la matrice d'amour en chacun de nous.

Très peu de gens ont été capables de se réjouir tant dans la victoire que dans la défaite. Sri Krishna est l'un de ceux qui célèbrent les deux. C'est pourquoi il est toujours capable de sourire.

Il est né avec un sourire sur son visage, a vécu avec le sourire, et a quitté son corps avec le sourire. Le message qu'il a transmis à travers sa vie est que nous devrions toujours faire en sorte que notre vie soit pleine de rires.

Même quand nous avons de petites responsabilités nous devenons très égoïstes. Mais quand nous sommes alourdis par de simples petits problèmes, nous oublions de sourire et d'être heureux. Mais regardez Sri Krishna - combien ses responsabilités étaient grandes ! Peu importe dans combien de champs d'action, il était engagé, il endossa et réussit magnifiquement dans chacun d'entre eux. Sans jamais considérer quoi que ce soit comme insignifiant, il se chargea de toutes sortes de responsabilités et les suivit jusqu'au bout.

Essayez de raconter une blague à quelqu'un qui porte un fardeau sur sa tête - à cause de la charge, il ne pourra pas rire. Mais quand Sri Krishna avait la charge de responsabilités himalayennes, il n'oublia jamais de sourire.

Dans le Srimad Bhagavatam, il est dit que Sri Krishna perdit même la guerre une fois. Pourtant de son plein gré il accepta la défaite avec le sourire. Il en accepta la responsabilité de bonne grâce. Mais dans la société d'aujourd'hui, nous voyons des gens qui essayent de blâmer les autres pour leurs échecs. Et s'ils remportent un succès, ils vont immédiatement dire que ce sont leurs capacités qui leur ont permis de réussir.

L'attitude " je n'accepterai que le succès " est mauvaise. Nous devrions aussi pouvoir accepter la défaite. Ce n'est pas le nombre de victoires dans la vie de quelqu'un qui détermine si elle a été réussie ou non. En fait, la vie est un mélange de succès et de défaites. La vraie victoire est atteinte quand on est capable d'accepter les deux d'un même coeur. C'est ce que Sri Krishna nous enseigne à travers sa vie.

Même si nous recevons une petite promotion, une petite quantité de pouvoir ou de reconnaissance, nous nous laissons tellement emporter que nous oublions que nous sommes des êtres humains. Mais bien que Sri Krishna ait su qu'il était le Tout-puissant, il n'en a jamais été égoïste. Quand il devait agir comme un simple homme, il était plus simple que le plus simple. Sa patience était telle celle de la Terre Mère. Mais dans certains cas quand il voyait qu'il n'y avait pas d'autre moyen, il n'hésitait pas à enseigner une bonne leçon aux gens égoïstes et retors comme Paundra Vasudevan.

Sri Krishna, qui ne pouvait qu'accomplir de bonnes actions, accepta avec bonheur tous les rôles qui lui furent incombés. Chaque rôle était différent. Il dut agir comme un roi, comme un citoyen, comme un père, comme un ami, comme un frère, comme un guerrier, comme un messager, comme le bien-aimé des gopis, comme un conducteur de char et bien plus. Sa performance fut parfaite. C'est seulement après avoir rempli ses rôles qu'il déposa les costumes.

La vie de Sri Krishna fut comme une brise fraîche qui caressa tout et tout le monde. Le voyage de sa vie s'écoula doucement, comme s'il passait simplement d'une pièce à une autre.

Il inonda de bonheur tous ceux qui vinrent à lui. Sa fin est venue quand il fut frappé par la flèche d'un chasseur. Avant de quitter son corps et de se mettre en route pour son dernier voyage, le Suprême bénit le chasseur et le libéra.

Quand nous nous rappelons les jeux de Sri Krishna durant son enfance - comme casser les pots d'argile remplis de beurre et de lait, et bien d'autres choses - nous devrions aussi nous rappeler l'attitude juste qu'il avait envers la vie ainsi que son efficacité dans l'action.

Puisse chacun avoir la force et les moyens de suivre les pas de Sri Krishna - Amma offre sa prière au Paramatman.

                              

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mayanhotep 27/04/2006 23:21

Bonsoir Aditi J’aime beaucoup ton site, et particulièrement ton avatar sur Krishna < La représentation du masculin et du féminin > Je me sens très proche de Krishna même si je n'appartient à aucune religion. J’aime beaucoup Krishna, cet une relation de coeur à coeur, d'Esprit à Esprit, une relation < d'Ame > Amour et compassion Dominique