Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 11:46
Qu’est ce que l’Ignorance dont nous faisons si souvent acte ?

Ramajuna disait qu’elle est une limitation de la connaissance de soi due au karma

Connaissance et ignorance sont les deux faces de la même médaille, comme joie et tristesse… ce sont des nœuds au niveau énergétique qui font que la connaissance ne passe pas… (si je puis m’exprimer ainsi)

L’ignorance est Maya (l’illusion) c’est la cause des erreurs que nous perpétrons. Très souvent les problèmes prennent leur source en nous, cependant, cette ignorance nous fait penser que l’autre est le responsable… c’est que ne nous connaissant pas, nous projetons et croyons…

La première erreur est de penser que nos acquis sont de première importance, nous prenons soin des biens matériels ; et nous ne prenons pas soin de notre vie… nous croyons que les biens matériels sont notre vie… sont notre avenir. Nous donnons de la valeur aux objets bien plus qu’à nous même. Nous voulons être aimé, apprécié des autres et souvent nous sommes « heureux » en fonction de ce qu’ils pensent de nous.

Je cite « Nous nous estimons en fonction de ce que les autres pensent de nous, le manque de respect, de dignité pour soi-même », or, c’est là que le bât blesse, «  la personne qui ne se respecte pas ne peut espérer être respectée… et elle développe alors un comportement irrespectueux critique etc… »
C’est une véritable souffrance pour cette personne qui ne comprend pas toujours que c’est SON attitude qui amène la réaction et l’attitude de l’autre à son égard.

Les problèmes résident dans les samskaras ou expériences du passé… (vie antérieure ou dans cette vie), or l’observation de l’esprit fera peu à peu « remonter » à la surface les nœuds qui sont liés au passé… Nous ne pouvons aller de l’avant en n’ayant pas vidé le réservoir de l’inconscient…

Upanishads : « oh, mon esprit, souviens-toi de ce qui a été, souviens-toi de ce qui a été fait »

« L’inconscient est la centrale de l’esprit, les différents instincts et les comportements y ont leur origine. »

Certains se plaignent de ne jamais réussir… quelques fois, là aussi c’est une disposition de l’esprit qui est en cause… comment ?

 Exemple : "viendrez-vous dîner demain soir ?"
              « je vais « essayer » de venir…

Ce terme « essayer » dit déjà qu’à 50 % je ne viendrai pas…  et souvent dans notre vie nous « essayons »… cela induit l’échec… essayer n’existe pas soit nous faisons, soit nous ne faisons pas… en prendre conscience est un pas… vers la réussite… mais il y a aussi la peur des responsabilités, car plus de responsabilités peuvent les mettre en danger… et si je n’y arrivai pas…

« l’échec apparaît de différentes façons : j’élabore des plans, je ferai ceci ou cela… sans jamais passé à l’acte. Où si nous devons faire quelque chose d’important, s’asseoir ou faire autre chose de moindre importance, aller au cinéma, etc…

« Aujourd’hui peut-être ou alors demain »… Eh oui, remettre au lendemain est un échec assuré, comment savoir de quoi sera fait demain !

«La paresse est particulièrement létale. Elle ne consiste pas seulement à ne rien faire, à trop dormir, à travailler mal ou pas du tout, mais aussi à consacrer ses loisirs à des choses sans intérêt. Jouer aux cartes, écouter de la musique, bavarder sans fin, conduire sans but etc… tout ce qui limite l’intelligence » A Carrel

Oui, le lâche est paresseux, parce qu’il n’a pas confiance en lui.

La convoitise, la colère, la jalousie, l’envie se cachent dans les profondeurs de l’inconscient. L’introspection nous libère peu à peu des chaînes de l’inconscient.

Pourquoi vouloir à tout prix l’assentiment de l’autre pour aller de l’avant ?  La peur paralyse et n’empêche rien, mais faire face à celle-ci nous fait grandir…

Mon Maître dit : « Plus on est conscient, plus on a de responsabilités »… et plus on se sent responsable du monde entier…

Une vie éveillée à la Réalité
vaut la peine d’être vécue.
Une telle vie vaut la peine de se donner du mal.
Même si toute l’humanité vit différemment
Et si vous seul vivez la vie cosmocentrique,
 ce sera comme si vous possédiez une petite lampe
Pour éclairer une pièce
Où l’obscurité a régné
Pendant des milliers d’années.
Pour le védanta, la société idéale est celle
où la vérité supérieure est pratiquée.
Que le Seigneur soit notre refuge

Swami VEETAMOHANANDA

Partager cet article

Repost 0

commentaires