Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 11:35
Enfant gâté…  c'est juste une prise de Conscience pas un jugement mais...

Sommes-nous conscients de ce que cela veut dire ?

Lorsqu’un fruit est gâté, il risque de contaminer les autres fruits, nous le jetons ou coupons le morceau qui est abîmé… Il n’est plus comestible…

Quand nous avons affaire à un enfant gâté, on dit: il est puant… il est imbuvable… etc…

L’enfant gâté est souvent un enfant qui se croit tout permis parce qu’il se prend pour le nombril du monde… Mais cet enfant grandit… Que lui ont donc offert ses parents afin de déculpabiliser…

Oui, les parents qui n’ont pas de temps à accorder à leurs enfants les gâtent en achetant ce qu’ils désirent, jouets ou autre... quand ils vont au restaurant, ils commandent des plats qu’ils ne mangeront même pas, si si je vous assure c’est vrai… J’ai assisté plusieurs fois à cette situation… Les parents ne savent pas dire « non », pas mettre de limites aux exigences de l’enfant… Or, tout enfant a besoin de limites pour se construire… Imaginez que vous construisiez une maison sans plan, donc sans limites… Que ce passerait-il… Si vous ne faisiez pas de fondation assez profonde pour construire ce qui serait habitable…

Que veut dire se verbe « gâter’ ?  

Étymologie: de l’ancien verbe gaster qui veut dire dévaster… Ruiner, ravager, détruire, corrompre, dépraver, dévoyer, endommager, abîmer en donnant une mauvaise forme…

Abîmer en donnant une mauvaise forme… L’esprit de l’enfant est façonné par l’éducation que lui donne les parents… ainsi à ne rien refuser on corrompt l’esprit de l’enfant qui pense que tout ce qu’il désire doit être satisfait…
Ces parents disent aimer leurs enfants!!!  c’est leur façon de leur montrer leur amour!!!
Mais de quel amour s'agit-il?
Aimons nous vraiment lorsque nous n’apprenons pas à nos enfants à se satisfaire de ce qu’ils ont… L’Amour n’est pas une monnaie d’échange, l’Amour est tout simplement… Et si nous savons aimer, nos enfants n’ont pas d’exigence… Parce que nous leur aurons appris que les caprices, les exigences étaient une affaire d’égo et que, dans la vie, ils ne pourront pas exiger ou avoir tout ce qu'ils désirent… L’AVOIR associé au PARAÎTRE l’éloigne de son centre, de son Être. Tout avoir, jouets sophistiqués, ordinateur à 7 ans, téléphone portable etc… Ne lui donne pas la possibilité d’être créatif. L’enthousiasme est tué dans l’œuf de son existence car il est associé à la créativité… À la beauté.  On ne rend pas service à l’enfant en le gâtant inconsidérément.   Cela ne veut pas dire que nous ne devions pas faire des cadeaux à nos enfants. Faire un cadeau, c’est un don du cœur… Acheter pour obtenir de la reconnaissance de la part de l’enfant, pour lui dire qu’on l’aime, c’est du troc… L’Amour doit être ressenti, vécu… Alors quand nous ne savons pas aimer nous achetons des objets de substitution pour faire croire que l’on aime…

Je regardai, l’autre jour, l’émission de "super Nany"… Elle s’est rendue dans une famille ou un gamin de 4 ou 5 ans donnaient des coups de poings dans le visage de son père, de sa mère, frappait sa sœur de 12 ans… Avait un carton complet de jouets qui ne l’intéressaient pas plus que ça… Les déballait tous et bien sûr ne voulait pas les ranger…  Super Nany est arrivée qu’est-ce qu’elle a fait: elle a établi des REGLES… DES LOIS…  L’enfant a fini par s’y plier…
Cela me consterne que les parents soient obligés de faire appel à quelqu’un d’étranger pour que leur enfant soit sociable, qu’il en finisse avec la violence… Quoique je ne sois pas certaine que plus tard cette violence ne ressortira pas… Car cette violence dont il a fait preuve a laissé sa propre empreinte… Vers qui vers quoi se tournera-t-elle quand il pensera qu’il peut faire ou dire ce qu’il veut parce que c’est une grande personne ?

Réfléchissons à ce que certaines personnes disent:

« Je n’ai pas le temps de m’occuper de mon enfant, aussi je lui achète beaucoup de choses pour le rendre heureux… Je fais comme je peux… »

Vraiment, comme je peux…   Non, je ne le crois pas à ce stade là, je ne réfléchis pas …
Est-il possible de n’avoir vraiment pas le temps?
Si oui, c’est que je donne la priorité à autre chose… Une chose et pas à un être humain, mon enfant…
Je dois travailler… Oui, bien sûr ce n’est pas toujours possible que la mère reste à la maison… Pour ma part j’ai toujours travaillé, j’expliquais donc à ma fille, je vais travailler… Mais quand je rentrai à la maison, je m’occupais d’elle, nous pouvions faire la cuisine ensemble, le ménage, discuter, dessiner. Le temps est précieux, sachons accorder du temps, de l’écoute à ce qui est primordial… Et c’est parce que nous aimons avec le cœur et non avec la tête que nous avons du temps à accorder à l’enfant… La tête explique, donne un fait, pour dire je t’aime… Le cœur se dilate pour donner de la place à l’autre, cet autre que j’aime…

Quand un enfant capricieux n'obtient pas ce qu'il désire, que fait-il?
Il pleure... voilà ce que nous réservons à nos enfants dans le futur...


Prenons conscience des dommages causés à l’enfant, en le gâtant inconsidérément… Ne ruinons pas son avenir, une autre signification de ce mot gâter, apprenons lui à aimer, à se trouver, apprenons lui à parler, à écouter… à jouer, à créer.

Un dernier exemple… Il faisait soleil ce matin, mais le temps se gâte, le vent se lève, la pluie ou la grêle tombe, la tempête gronde…    Même s’il faisait beau ce matin, le temps devient mauvais…Sachons avec certitude que quand « on gâte un enfant, on le rend mauvais »


Partager cet article

Repost 0

commentaires