Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 17:50
59 - Ces sots courent au désastre lorsque, dans leur ignorance, ils attribuent à Dieu les six démons*, qui sont leur propre création, mais le sage obtiendra une pure délivrance, s'il reconnaît les mêmes démons comme étant sa propre création et non celle de Dieu.

* Kâma, lobha, moha, mada, krôdha, mâtsarya (luxure, colère, avidité, illusion, vanité et jalousie).
« Kaivala naitimya »

    En lisant ces mots, je me souviens…  Combien de personnes qui, pour justifier leurs méfaits, proclament que Dieu étant tout… ce qu’ils font est Dieu lui-même…
Bien sûr, ils courent à leur perte, mais bien souvent, blesse, tue, sur leur passage ceux qui les dérangent. J’ai posé cette question à mon Maître, il y a quelques années…
Lorsque l’ignorant entend que tout est Dieu, et que l’énergie est UNE, il pense alors que Dieu est aussi leur propre perversion. « C’est Dieu qui le veut ainsi… disent-ils »…
Mais tout cela n’est qu’égarement de l’esprit et détourne  l’énergie au service de l’égo, de ce « moi je »…  À l’extérieur de chacun de nous, le mal n’existe pas…
C’est l’égoïsme qui transforme l’énergie  en « démons » pour reprendre les mots de ce paragraphe… 

Le chemin nous semble ardu car nous devons arracher « de notre cœur » nos propres démons, cela veut dire qu’obligatoirement nous allons devoir passer par une ouverture sur l’autre, une ouverture qui viendra du cœur…
L’égoïste est rempli d’amour… pour qui ? pour lui… il n’y a que lui qui compte… son plaisir passe avant tout autre chose… et il en est de même pour  tout autre qualité négative.

D’ailleurs je trouvais cela bizarre, au début, lorsque j’entendais « qualité » négative, pour moi c’était des défauts, mais j’ai compris qu’en les nommant ainsi nous pouvons prendre conscience que c’est la perversion d’une qualité existante et non quelque chose qui existe déjà en nous.

Ce qui m’a le plus choqué c’était : « l’assassin est quelqu’un qui aime intensément »… Avec ma verve de l’époque, je lui ai dit : comment pouvez-vous dire qu’un assassin aime intensément ?  Tu sais l’assassin a un amour inconditionnel pour lui…
Avec le temps je me suis rendue compte que tous ces démons démontraient effectivement l'amour du "moi"...ainsi en est-il pour la luxure, l’avidité, la vanité, la jalousie etc…

En nous purifiant par la méditation, l’introspection, le yoga, pranayama et autre techniques de respiration, nous pouvons avoir une vision juste de nous-mêmes, cela prend du temps (le plus souvent) sont extrêmement rares ceux qui parcourent le chemin très rapidement.

Les vertus sont notre vraie nature, les qualités négatives ne nous appartiennent pas… elles ne sont pas le fondement de notre vie, cependant, si nous ne cessons de  voir celles-ci nous nous identifions à elles et pensons que nous n’y arriverons jamais…

La vérité étant vue nous pouvons être sûr que les vertus contraires aux « démons » peuvent sans nul doute ressurgir de la profondeur de notre être… S’attacher à la Vérité est le premier pas, la compassion, de la patience, la persévérance, la non-violence, la tolérance, etc…

Aditi

Partager cet article

Repost 0

commentaires