Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 07:57
« Quand nous avons un sentiment de confiance en notre propre existence, ce que nous communiquons aux autres est également authentique et digne de confiance »

Cette confiance en nous-même ne peut être réalisée qu’à partir de la prise de Conscience, que la vie est un Jeu du JE. Si nous changeons notre regard sur les événements de notre vie quotidienne nous parviendrons assurément à l’équanimité.
L’acceptation de ce qui est, est la règle d'or du jeu. Cette règle est on ne peut plus simple: CE QUI EST ne PEUT ÊTRE MODIFIÉ, simplement nous devons savoir observé et agir en conséquence, AGIR c’est laisser notre égo, de côté… Par exemple: quelqu’un agit mal envers moi, QUE puis-je changer à ce FAIT… L’acceptation qui dit OUI à ce qui est nous conduit à avoir un regard « global » de ce qu’il vient de se passer… Peut-être y suis-je pour quelque chose, une parole malheureuse, une attitude mal comprise par l’autre ou justement bien comprise…
 Ce OUI c’est parfois, aussi reconnaître que j’y suis pour quelque chose… Mais si réellement je n’y suis pour rien, alors je comprends que l’autre exprime sa souffrance, son mal-être à travers son agressivité verbale ou physique. C’est par un plongeon dans la profondeur de l’inconscient que vient l’erreur…
Quelqu’un de conscient ne blesse jamais autrui. Quelqu’un de non-conscient peut se sentir blessé par une parole de quelqu’un de conscient, tout simplement parce que cette parole aura « touché » un problème enfoui, inconscient. Et la réaction arrive.

Si la confiance que vous avez en vous est inébranlable, personne ne peut vous blesser. Les Maîtres ne sont pas blessés par les attitudes ou les propos de certaines personnes agressives.
Si nous sommes « centrés » rien ne peut nous ébranler.

Le manque de confiance fait que nous doutons toujours de nos capacités, de l’amour de l’autre, de la gentillesse etc… Mais nous ne doutons JAMAIS de leurs mauvais penchants, leur colère, leur mensonge, de leurs mauvaises intentions, etc… Nous doutons toujours de ce qui est Positif (Guruji)

Pourquoi mentirait-on si l’on avait confiance en nous? Aucun mensonge ne naîtrait, nous serions tout simplement très naturel. C'est parce que nous doutons de nous-mêmes que nous mentons, pour donner une autre image, à nos yeux plus belle que celle que nous renvoyons.

Le manque de confiance fait que nous faisons du shopping spirituel, cherchant toujours ailleurs si ce ne serait pas mieux… Et nous finissons par aller Là où notre égo est le moins dérangé. Nous ne voulons pas de la compagnie du Maître pour qu’Il nous guide, nous l’approchons pour avoir le Darshan, pas pour qu’Il nous signifie ce qui est mieux pour nous, ou comment nous débarrasser de cet égo, non, pas ce qui nous dérange, juste le fun.

La confiance nous montre nos erreurs et nous avons la force d’y faire face et de les corriger.
La confiance grandit au fur et à mesure que nous nous reposons dans le Soi, à la Maison.
Quand nous retournons vers Dieu, Il prend vraiment soin de nous. Mais on n’y retourne pas par peur, par crainte, pour se protéger, non, c’est un réel retour et celui-ci est obligatoirement AMOUR INCONDITIONNEL pour le Divin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lilou 08/03/2009 08:42

Ainsi la connaissance ..devient co-naissance ..ou naissance à soi .Bien loin des livres et des parolesqui la portent pourtant ..dans une confrontation directe avec le monde .