Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 07:47
(lors d'une conférence à Buc)




Q : - Est-ce que vous avez expérimenté Dieu et comment on fait ?

SSRS :- C’est comme ça. C’est comme un homme qui est muet, vous lui donnez quelque chose et vous lui demandez ce que c’est, comme il ne peut pas parler, il va faire des signes… Si quelqu’un veut expliquer, il faut savoir que cette personne ne sait rien…

Q: -Donc, vous l’avez vraiment fait ?
Lorsque vous êtes avec Dieu, comment est le temps, une fraction de seconde, une période ?

-(Silence du Maître)

SSRS… La vérité, le divin, c’est comme la respiration, les battements du cœur… bien sûr au niveau technique il y a les battements du cœur, mais on ne peut pas dire que le cœur bat pendant une heure et qu’il s’arrête une heure… si le cœur s’arrête de battre, vous êtes finis… la vérité est comme cela, elle est avec vous, toujours… le divin ne fait pas l’objet d’une expérience, quelques fois, je l’expérimente, quelques fois non… Il est toujours présent.

Q : -Vous sentez-vous malheureux lorsque vous ne l’expérimentez plus ou attendez-vous la prochaine fois…

SSRS : -Vous pouvez vous poser cette question et y réfléchir, mais mes réponses, vous ne pouvez les comprendre.

Q: -Pourquoi ?

SSRS: -Vous devez parcourir le chemin.

Q: -Comme tout le monde ici ?

SSRS: -Il ne faut pas s’inquiéter des autres… Quand vient le temps du service, on s’inquiète toujours des autres, quand vient le temps de la recherche de la vérité, nous sommes seuls sur la voie.

Il y a deux choses : le service : à ce moment, on pense à tout le monde…
- Les prières et les pratiques, il faut être uniquement avec le Divin. Si vous pensez : je veux prier, mais personne d’autre ne prie, pourquoi devrai-je prier ? A ce moment-là, vous ne prierez pas. Lorsque vous méditez, vous n’avez qu’à méditer. Si vous attendez que tout le monde médite cela n’arrivera jamais. Si vous dites que tout le monde soit en paix avant que moi je sois en paix, alors vous ne serez jamais en paix, ça n’arrivera jamais. Alors on fait ses pratiques parce que l’on aime, sinon, vous vous assiérez les yeux clos à penser à tout le monde… Vous fermerez les yeux et vous vous direz celui-là est bon, celui-là est méchant, celui-ci fait ceci, celui-là ne fait pas cela…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yagami 02/06/2006 11:47

interessant