Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

3 juillet 2006 1 03 /07 /juillet /2006 18:53


Lorsque nous pensons, notre langue s’agite imperceptiblement dans notre bouche… l’observation vous permettra de faire cette expérience…  apprenez à sentir, à voir autrement qu’avec vos sens habituels…

Lorsque nous ne parlons pas, que les mots ne sortent pas de notre bouche mais font un véritable vacarme dans notre tête, c’est le moment d’observer ce phénomène…  À la recherche de Soi, cette connaissance indispensable, c’est aussi un moyen de s’apercevoir que parfois nous sommes fatigués, nous avons la tête en (vrac) et pourtant, en apparence, il ne s’est rien passé, pas de bavardages inutiles, pas de disputes etc…  Nous ne sommes pas conscients que nos pensées se bousculent et se disputent, et discutent des oui, des non… des c’est pas possible, des c’est pas vrai etc…  Ces babillages sont épuisants, ils demandent énormément d’énergie et nous laissent pantois, sans savoir pourquoi…

Un proverbe dit ceci : « Tourne sept fois la langue dans ta bouche avant de parler »

Qu’est ce que cela veut dire ? et surtout pourquoi ?   ce n’est pas si facile que cela de tourner la langue « correctement » dans la bouche… alors quel est son effet…

Il se trouve que si nous faisons cet exercice en toute conscience, il nous est absolument impossible de « penser »….  Le calme se fait dans le mental…

Mais à quoi bon prendre conscience de ceci ?  
La plupart du temps nous sommes absorbés par nos pensées, et nous n’en sommes pas toujours conscients, loin de là…  arrive un enfant avec ses questions, ou le mari, ou la femme, enfin, quelqu’un …  qui nous pose une question…   nous répondons…  à quoi ?  à ce que nous sommes entrain de penser… d’où les nombreux mal-entendus qui s’élèvent parmi les humains….  Nous n’entendons pas vraiment la question de l’autre, ou la parole de l’autre,   elle fait écho en nous, mais superficiellement… nous répondons, agacés, non à cause de la question, donc, de l’autre, mais à cause du babillage de notre mental…. Et s’ensuivent, disputes, sentiments d’abandon, de désamour… etc…Nous réagissons agacés, en sommes-nous toujours conscients ?  

Par contre, quand quelqu’un nous parle et que nous sommes conscients, donc observateur de notre propre fonctionnement, nous pouvons dire - « attends une seconde, je ne suis pas dispo… » Mais tu ne fais rien !  « c’est mon esprit qui n’est pas dispo »,  je te demande juste une  seconde et là, sans que personne ne le sache, je tourne 7 fois la langue dans ma bouche, il se produit une détente, le mental se tait…  et je puis entendre la question et y répondre … ou réellement participer à un dialogue…

La langue est la meilleure et la pire des choses… par les mots qu’elle profère, elle peut dégueler des insultes, des menaces… elle peut attirer l’opprobre sur autrui en médisant, en calomniant, en prenant nos fantasmes pour la réalité, en mentant, en manipulant, en rejetant la faute sur l’autre toujours et encore… ou murmurer des mots de tendresse, d’apaisement, de consolation, de courage, d’enthousiasme, de respect, de reconnaissance, de gratitude, d’amour même s’ils ne sont pas éternels.

La langue qui formule nos pensées les plus secrètes, les plus terribles, les plus belles, les plus constructives est une épée tranchante et impitoyable. Certains disent «, ‘ je t’aime » avec ce ton de voix qui dit «, ‘ je te hais »…  La langue est un outil… Celui qui maîtrise son langage n’en est pas pour autant quelqu’un de « bien »…  

Faisons de notre langue un outil tourné vers ce qui construit, rend heureux … Évitons de déverser « notre poubelle intérieure, mentale » semons des graines de joies, de tendresse, de bonheur…

Aditi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mireille 19/07/2006 15:56

encore une chose vraie !tant de choses peuvent être "dites" dans le silence.Mireille