Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 18:13
Mon âme parle à mon corps

Très cher !

Que serai-je sans Toi ? Tu es un précieux véhicule, j’aimerais être en harmonie avec Toi. Sans ce corps, je ne pourrais être, l’expérience me ferait défaut, je serai évanescente, sans vie… Aussi prend soin de lui. Nourris-le correctement et apprends à l’écouter. Oui, lui aussi, te parle, crie, pleure… à travers tous les maux qu’il ressent, il te dit ses peurs, ses angoisses. Confies-moi toutes tes souffrances, tes peurs. Rien ne me résiste, car JE SUIS L’ATMAN.
Sans moi, tu ne serais
Sans toi, Je ne serais
Ce corps m’est utile, indispensable, tout comme Je lui suis indispensable.
Ne te durcis pas. Rien n’a d’importance. Tout cela n’est qu’un jeu du JE que JE SUIS.
Tu crois que tu es impliqué dans tes expériences, tu crois que tu peux changer le monde ! Sans Moi tu ne serais qu’une carcasse vide, abandonnée… que ne peux-tu en prendre conscience.
Ce Jeu que JE joue n’est pas sérieux, Je suis le metteur en scène, l’interprète, le spectateur, tu ne peux en changer les règles. Et puis, réfléchis, le jeu c’est fait pour s’amuser, alors amuses-toi, arrête de vouloir tout contrôler, comment le pourrais-tu ? Chacun a un rôle, aussi terrible soit-il ? Alors, ne juge plus, vois simplement que l’autre, tout comme toi, peut être pris dans un tourbillon du Jeu et ne pas savoir comment s’en sortir.
 C’est indispensable que tu comprennes que sans toi, JE ne peux exister, car exister, c’est expérimenter… Les anges n’expérimentent pas, puisqu’ils n’ont pas de corps, ils sont messagers… mais à travers toi, Je peux jouer, expérimenter… je fais et défaits les nœuds de l’existence, n’aie plus jamais peur.
Laisse toi guider, abandonne-toi à ce qui EST, va, ici ou là… Tu peux jouer à pleurer, mais ne t’apitoies surtout pas, il ne faut pas que ça dure, joue comme tu veux mais ne te trompe pas, ce n’est qu’un JEU. Moi, seule connaît les règles… Viens, parts à ma découverte, alors ta vie sera un jeu passionnant, toujours surprise, jamais ennuyeuse… Tu sais pourquoi les marais sentent mauvais ?  parce que l’eau stagne… Les rivières ne sentent pas mauvais… leur eau est sans cesse renouvelée…
Renouvelles-toi, ne reste pas figée sur les qu’en dira-t-on ? sur les calomnies, les médisances, les souffrances…  si tu ne te figes pas, elles ne prendront pas racine, elles n’en auront pas le temps puisque déjà tu seras ailleurs…

Loue-moi, tourne-toi vers Moi, sois assurée de mon soutien, de mon amour éternel… je ne t’aime pas parce que tu es beau, blanc ou noir… je t’aime parce que … parce que, vois-tu, Je ne suis que pour ça… J’aime pour aimer, le plaisir d’aimer sans condition… Mon Jeu c’est l’amour du JE… Joue avec Moi, tu gagneras, tu verras…
La Foi peut soulever des montagnes, tu verras que rien n’est impossible…
Allez, lèves-toi et marche, ceints tes reins avec la Vérité, chausse tes pieds avec l’Amour…Aies confiance, JE SUIS là.


Très Chère !

En réponse à ta missive, je suis OK, je veux bien jouer avec Toi… mais j’aimerais bien connaître les règles du JE… 
Alors je te promets que lorsque je serai triste, je reviendrai vers Toi rapidement pour ne pas m’enliser dans mes larmes… que lorsque j’aurai mal, je t’offrirai ma douleur… et quand la nuit tombera sur mon visage, quand la peur torturera mes tripes, quand la joie m’étourdira, quand l’amour me bouleversera… je viendrai vers Toi, je T’offrirai ce qui fait ma vie puisque tout T’appartient.  Sois patiente, peut-être n’arriverai-je pas tout de suite à passer sur les offenses, mais je te promets de tout faire pour être ton digne véhicule…  Je ferai mon possible lorsque mon esprit sera un champ de bataille et que la guerre fera rage entre toi et moi, de tuer l’ennemi qu’est mon mental… car, ce que j’ai cru comprendre, c’est que tu es Ma MÈRE, Mon PÈRE, Ma FAMILLE … excuse moi de dire MA, mais j’ai besoin de me raccrocher encore à des mots… alors patiente…
Ce qui est sûr, c’est que je t’aime… et que l’on veut toujours connaître ce que l’on aime, sinon, ce n’est pas de l’amour… C’est une attirance… en tous cas, je ne te mens pas, d’ailleurs comment le pourrai-je, et quoi que tu en dises, je ne peux rien te cacher. Ce n’est pas comme quand on dit à un autre «, ‘ je t’aime » et qu’on lui cache ce qui pourrait le faire fuir… on dissimule ainsi une partie de notre vie à l’autre parce qu’on n’assume pas ce que l’on est, ce que l’on croit, ce que l’on fait… mais TOI, Tu es constamment avec moi, en fait tu t’immisce dans toutes les cellules de ce corps. Tu es mon alliée la plus sure. Tu me comprends sans mot dire… ni maudire, Tu m’aimes… même…
Alors je promets de faire une alliance avec Toi, et je ne divorcerai pas, même quand je ne comprendrai pas… mais permets- moi de pleurer encore un peu… de temps en temps, jusqu’à ce que la source de mes chagrins, l’égo, soit tarie.
Tu as raison, j’ai trop été sérieux, mais je croyais que c’était bien… Je n’avais pas compris que c’était un JEU…

Je t’écrirai encore… et peut être que mes lettres pourront aider d’autres corps à prendre conscience, sait-on jamais… si tu me fais écrire, il y a bien une raison, non…

Amour et Gratitude…



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurence Bourrillon 05/07/2006 15:59

chère Aditi,

magnifique, nous ne faisons qu'un. Notre âme et notre corps sont reliés... c'est une bonne idée l'écriture. Merci d'être une source d'inspiration.
Amitié.
Laurence

mayanhotep 05/07/2006 07:26

Un magnifique échangej'ai beaucoup Aimé, une grande complicité qui résume une belle vérité.Pardonne moi si je ne dépose pas souvent ma plume, mais je viens régulièrement lire tes messagesDominique