Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 09:01


AVONS-NOUS DU TEMPS À PERDRE avec des futilités,
avec le non-amour, la médisance ou la critique,
Avec la fainéantise ou les désirs incessants,
Qui nous laissent indolents…
L’espace d’un instant…
Prenant cela pour le bonheur.
Avons-nous du temps à perdre à regarder l’autre vivre son temps ?
Qui suis-je pour me croire au-dessus
Du genre humain…
Qui es-tu toi, qui te permets de juger tout un chacun ?…
Tu regardes vivre l’autre
Pour t’oublier…

Tu n’es pas un Sage si tu passes ton temps à maudire et mots dire…

Ignorant, délaisse les foutaises…
Tu te perds dans la fournaise
De tes désirs, ils t’assassinent
Ils sont ton cimetière.
Car ne sont que chimères.
Tu n’es qu’un passant sur une terre qui t’est étrangère…
Car d’où tu viens rien ne t’appartiens….
Qui es-tu pour dire à l’autre : tu n’es pas chez toi…
Qui es-tu pour te croire chrétien, juif ou musulman ?
Qui est-tu pour te permettre de blesser l’enfant qui est dans ton cœur ?
Qui es-tu pour te croire immortel ?
Ton corps n’est qu’un véhicule,
Prêté un temps seulement

As-tu du temps à perdre à la critique, au qu’en dira-t-on ?

As-tu du temps à perdre pour t’attacher à ce qui est impermanent ?

À ce qui, sans cesse, est voué au changement ?

Ne te laisse pas prendre dans les mailles tissées finement par Maya

Tout cela n’est qu’ignorance de la VIE

Il lui suffit d’ôter son souffle,
Pour que ce corps ne soit qu’une carcasse vide.
Sans Lui, tu ne peux vivre.
Sans le souffle divin,
Que tu crois tiens
Tu n’es rien…

Au-delà de tout cela règne l’Amour
Immortel,
Embellissant les plus sombres jours
De l’homme vieillissant
Sans tristesse, sans regret…
Quitte ce monde d’illusions
Fixe ton esprit sur Lui
Qui seul t’apportera le Bonheur…

En t’unissant à Lui
Tes tourments disparaissent
Car son Amour tient sa promesse.
Ton esprit fixé sur le désir tisse ton malheur…
Ton esprit fixé sur Lui te donnera le Bonheur…

Qu’est-ce le bonheur, sinon la Liberté
Et quoi d’autre que l’Amour
Peut te la donner…

Aime sans choisir qui aimer
Donne sans choisir à qui donner
Ouvre ton cœur et tes bras sans aucun choix
Jamais tu ne le regretteras

On te dira fou... mais qu’est-ce la folie de Dieu ?
Sinon d’aimer sans condition…
Marche, n’erre plus
Car sans but, on erre.
Passe ton chemin, voyageur de Lumière
Ne cherche pas les honneurs à tout prix
Ne cherche pas la reconnaissance des hommes
Ne cherche plus ta place
La terre entière est ta patrie
Ôte les barrières de la peur
Plonge dans l’Océan de Béatitude
Sans te retourner,
Tout, alors, te sera donné…
Tu participeras à l’Oeuvre
Ta vie sera Lumière
Ta Vie sera LA VIE
Tu seras LUI

Aditi- 14/8/06

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurence Bourrillon 14/08/2006 10:36

Chère Aditi,

ce texte m'a beaucoup touchée, moi qui passe constament d'un état à l'autre, qui est tourmenté par un mental toujours grouillant de mille et une pensées contradictoires. Merci.
Laurence