Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 10:02
« Dépendre des autres est source de problèmes et de souffrances. Nous devrions dans la mesure du possible, essayer de devenir indépendants. »

- Je parlais ce matin de la dépendance… Sommes-nous dépendants ? de qui ? de quoi ? mais surtout en sommes-nous conscients ?
Que veut dire « être dépendants ? »
 Être dépendant : signifie que je n’ai pas la liberté de choisir, de faire ce que je veux…  Parce que « la chose » dont je suis dépendant ne me donne aucune liberté, c’est une « référence » pour me donner une contenance, pour me rassurer.

Peut-on avoir l’esprit « clair » prendre des décisions par rapport à ce que je voudrais faire de ma vie si je « dépends » de quelque chose ou de quelqu’un ?

Il me faut savoir que les décisions que je prendrais seront en rapport avec ma dépendance…

Donc, ce matin, il était question de cigarettes…  Chez moi, on ne fume pas… et ceux qui y viennent respectent cela…  Il y a plusieurs façons de venir chez quelqu’un… soit nous sommes invités,  pour passer des vacances ou autres, soit je me rends chez quelqu’un pour une chose précise… Dans ce cas, cette personne vient chez moi pour assister à un séminaire que je donne ce week-end.
 Déjà hier soir avant d’aller se coucher elle était fébrile à la pensée qu’il FALLAIT qu’elle fume une cigarette, la dernière avant le stage. (Pour vous situer la situation, sachez que cette personne est tout à fait d’accord de ne pas fumer lors d’un stage ou quand elle vient chez moi).
Hier soir, elle n’a pas fumé.  Ce matin, première chose en se réveillant… Le DÉSIR de fumer la prend, ce désir qui est devenu habitude… Je lui fais donc remarquer qu’il n’est pas question qu’elle fume… et là elle commence à pleurer… Son esprit était tout entier absorbé par la cigarette qu’elle n’avait pas fumé hier soir, donc c’était normal qu’elle la fume ce matin…   Voilà un cas de « dépendance » à quelque chose qui nous fait du mal…   Nous sommes rarement dépendant de quelque chose qui nous libère, observez et vous verrez.

Les deux jours de séminaire passés, elle s’est précipitée sur ses cigarettes, oubliant toutes les bonnes résolutions qu’elle avait prises, et trouvant comme excuse qu’elle savait que cela lui faisait mal, puisqu’elle s’essoufflait etc…

Voilà, ce qu’est la « dépendance » … Cette impossibilité de dire NON à ce qui est notre « drogue »…  De la même façon, nous pouvons être dépendant d’une personne, d’un objet, de la propreté ou autre…

L’essentiel est de prendre conscience de cette dépendance et de faire un CHOIX définitif… Tant que nous ne faisons pas le choix d’être libre, nous ne pouvons être libre. Les personnes dépendantes trouvent des millions d’excuses pour poursuivre ce qu’elles savent être mauvais pour elle…  

Nous pouvons trouver cette « dépendance » chez des personnes qui croient que si on les bat c’est parce qu’on les aime.  La dépendance a pour effet de nous anesthésier et nous faire oublier que nous existons à part entière et non à travers un autre.

Aditi

ps: Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur la "dépendance"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Richard 07/10/2006 13:59

Merci Aditi! Décidement ce que tu dis arrive toujour a point nommé de mon évolution vers la liberation. La cigarette , ainsi que la dépendance a autrui voilà bien qlqchose dont je cherche a me lmiberer en ce moment. J'aurais l'occasion surment de t'en reparler par mail., Je t'embrasse bien fort Affectueusement Richard