Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 10:48


L’ARBRE À SOUHAITS…


    Un jour, un homme était en voyage et arriva accidentellement au paradis. La conception hindoue du paradis veut qu’il s’y trouve des arbres qui accomplissent tous les voeux. Vous vous asseyez sous l’un d’eux, le temps de désirer quelque chose et immédiatement, votre souhait se réalise : il n’y a pas d’intervalle entre le désir et son accomplissement.

    L’homme était fatigué, et il s’endormit sous cet arbre magique. Lorsqu’il se réveilla, il avait très faim. « Je suis affamé, pensa-t-il. J’aimerais bien trouver un peu de nourriture. «  Et immédiatement, venant de nulle part, de la nourriture apparue, une délicieuse nourriture flottant dans les airs.

    Il avait si faim qu’il ne se préoccupa pas de savoir d’où elle était venue. Il se mit immédiatement à manger, la nourriture était si bonne ! Une fois rassasié, une autre pensée lui traversa l’esprit : « si seulement je pouvais trouver quelque chose à boire ! » Immédiatement un vin délicieux apparut.

    Tout en  buvant tranquillement son vin dans la fraîche brise du paradis, à l’ombre de son arbre, il commença à réaliser ce qui lui arrivait et se demanda : « Que se passe-t-il ? Qu’est-ce qui m’arrive ?Suis-je entrain de rêver où y a-t-il des fantômes qui sont entrain de me jouer des tours ? »

    Et les fantômes apparurent, ils étaient féroces, horribles, repoussants. Il se mit à trembler et une pensée lui traversa l’esprit : « Aïe ! je suis sûr que je vais être tué » et il le fut.


    Nous ne cessons de souhaiter d’avoir telle ou telle chose ne nous contentant pas de ce qui est… Ce que nous oublions c’est que la pensée est créatrice… Mais ce n’est pas tout à fait aussi rapide que sous l’arbre à souhaits, elle met parfois du temps à se matérialiser, le problème c’est que la plupart du temps quand elle se matérialise ce n’est plus ce que nous désirons…

    Nous sommes les auteurs de notre vie, pensons à ce qui est beau, désirons la paix, la joie, l’amour pour tous…  la santé… et remettons notre demande « dans les mains » (si j’ose m’exprimer ainsi…) de Dieu, dans cette volonté de lui remettre nos désirs nous accédons peu à peu à l’acceptation de l’instant… car parfois, pour nous satisfaire, la vie nous amène sur des chemins de traverse afin que nous puissions apprécier ce qui nous sera donné.  Ceux qui mentent attirent à eux le mensonge, ceux qui sont violents attirent à eux la violence, ceux qui sont jaloux attirent à eux la jalousie… et bien souvent les choses arrivent sans que nous ne nous attendions…
    Nombre de personnes sont hantées par les fantômes du passé, ces fantômes les tuent, les font mourir que ces fantômes soient des moments heureux ou malheureux, n’oublions pas qu’ils ne sont pas vivants aujourd’hui ! 

    Regardez la vie avec confiance même s’il y a des si… dans votre présent… rien n’est dû au hasard et surtout sachons apprécier ce que la vie nous offre, appréhendons la vie avec tout ce qu’elle nous offre de bon, n’oublions pas de la remercier… surtout dans les moments difficiles… Gardons l’esprit tourné vers le Bien…    Aditi  -

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristal 07/11/2006 03:01

Nous sommes en parfaite osmose, Aditi ! Oui, nous sommes les artistes de notre vie, à nous d'en faire une oeuvre d'art. Tout a un sens, les fleurs au bord du chemin, et aussi les cailloux qui nous font parfois trébucher. Avancer avec confiance et en gardant le sourire, quoiqu'il survienne.Je t'embrasse.