Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 12:27
Ôm Amriteswaryai Namah
        
"Les Écritures disent que les pieds du Guru sont le confluent de toutes les eaux sacrées. Tous les sadhaks ont besoin d'être auprès de leur Guru afin de recevoir les instructions dont ils ont besoin. Les disciples ne doivent jamais s'éloigner du Guru sans la permission du Guru.

Si un patient est gravement malade, le docteur ne se contente pas de lui donner des médicaments et de le renvoyer à la maison. Il garde le patient à l'hôpital pour la durée du traitement. Il examine le patient fréquemment et change les doses des médicaments en fonction des progrès de la maladie. Cela est vrai également pour le disciple qui effectue une sadhana. Il restera toujours sous l'œil vigilant du Guru. Le Guru doit toujours être à portée de mains pour éclaircir les doutes qui peuvent assaillir le disciple et pour accompagner les progrès du disciple tout en lui donnant les conseils nécessaires à chaque étape de sa sadhana. Le guru doit aussi être quelqu'un qui a lui-même parcouru ce chemin.

Si le sadhak n'est pas bien guidé, il peut devenir mentalement instable. Le corps s'échauffe quand on médite beaucoup. Dans ce cas, il a besoin d'être conseillé de manière appropriée pour rafraîchir le corps. A ce stade il doit changer sa façon de se nourrir, il a besoin de solitude et il ne doit pas trop méditer. Si on soulève tout à coup un poids de 100 kilos alors qu'on n'a pas la force de soulever plus de 40 kilos, on va tituber et tomber. C'est la même chose si on médite plus que le corps ne peut le supporter, cela peut amener beaucoup de problèmes. C'est la raison pour laquelle le disciple doit rester auprès du Guru afin de recevoir les instructions dont il a besoin. "


Ôm Namah Shivaya
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires