Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 15:00
Les Navagrahas                                                              

 

Dans la religion hindue, les 9 planètes occupent un rôle important. " Nava " signifie 9 et " graha " planètes. Les Navagrahas ont un impact sur la vie des hindus et sont ainsi considérées comme de véritables divinités. Se sont les planètes visibles : Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne, les éclipses de Soleil et les éclipses de Lune. L’étude de ces planètes a donné naissance à une science : l’astrologie védique.

 

    Surya, le Soleil

Représentant le lion comme dans l’astrologie occidentale, il est aussi appelé Atmakaraka. " Atman " signifie en sanskrit âme et " karaka " indicateur. Parce qu’il est l’indicateur de l’âme, Surya représente le don de vie. Il symbolise le père, l’ego, l’honneur, la vitalité et le pouvoir. Le jour du Soleil est le dimanche.

 

    Soma, la Lune

Également appelé Chandra, ce qui signifie brillant. Soma fait référence à la boisson sacrée, utilisée lors des sacrifice. La Lune symbolise la mère, la féminité, la beauté et la mémoire. Elle est particulièrement bénéfique pour les signes d’eau : cancer, scorpion et poisson. Paradoxalement, Soma est toujours représenté comme masculin. Le jour de la Lune est le lundi.

 

     Mangal, Mars

Dans l’astrologie védique, Mars est considéré comme maléfique. En effet, il représente l’agressivité, l’ambition, la violence et la guerre, ce qui n’est pas sans rappeler son homologue grec. En tant que dieu de la guerre, il est le modèle des ksatriyas. Mars est bénéfique pour les signes zodiacaux cancer et lion. Le jour de Mars est le mardi.

 

    Budha, Mercure

Budha est connu comme grahapati, le maître des planètes. Un mythe raconte comment Soma enleva Tara, la femme de Brihaspati (Jupiter). De leur union naquit Budha. Il symbolise l’intelligence, la éducation, le commerce et l’écriture. Ainsi, il est aussi appelé Jna, le Sage. Il est considéré comme l’archétype du Buddha. Le jour de Mercure est le mercredi, jour saint du buddhisme et jour de naissance du Buddha. C’est pourquoi on considère que naître un mercredi, ou dans la nuit du mercredi au jeudi est le présage d’une grande destinée.

 

    Brihaspati, Jupiter

Il est l’éducateur, le maître de la lumière. Considéré comme le plus bénéfique des Navagrahas, il représente la conscience de l’esprit. On le vénère comme le dieu de la prière. Identique au Zeus des grecs anciens, il possède les mêmes attributs, en particulier la foudre, car il est le maître du tonnerre. Le jour de Brihaspati est le jeudi.

 

    Sukra, Vénus

Sukra, signifiant blanc en sanskrit, est le symbole de l’amour, du mariage, de la luxure et de la passion. Il est représenté avec un coffre à trésors et aurait été le précepteur des Asuras, ceux qui s’opposent aux dieux. Le jour de Vénus est le vendredi.

 

    Shani, Saturne

Shani provient du mot shun, signifiant ignorance. Il représente la misère, la discipline, la vieillesse et la mort. Il indique également l’ascétisme, le spiritualité et le travail. Shani est considérée comme néfaste car elle a une influence déterminante sur la destinée des êtres. Le jour de Shani est le samedi.

 

    Rahu et Ketu

Rahu représente les éclipses de soleil alors que Ketu constitue l’idée opposée, les éclipses de lune.  Selon la mythologie hindue, Vishnu aurait tranché la tête de Rahu car il avait dérobé l’amrita, le nectar d’immortalité. Ainsi, la tête conserve le nom de Rahu, tandis que la queue prend celui de Ketu. En conséquence de cette sanction, Rahu chercherait à dévorer le soleil ou la lune (éclipses). Tous deux sont considérés comme des divinités sombres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires