Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 06:32



Un bel oiseau venait souvent rendre visite à une belle jeune femme, dans son chateau. Chaque jour elle attendait sa visite et était toujours enchanté par son chant.

Elle l’admirait tellement qu’un jour elle décida de l’emprisonner dans une cage, pour avoir toujours présents son chant et sa beauté. Les jours passant, elle s’habitua à sa nouvelle compagnie, et elle perdit l’éblouissement de l’attente de cette âme libre qui lui rendait visite de temps en temps, sans aucune coercition. L’oiseau, quant à lui, ne pouvait pas chanter en captivité, et il finit par mourir. Alors seulement, elle parvint à comprendre que l’amour avait besoin de liberté pour exprimer tout son enchantement – même si la liberté présuppose des risques.

 

« Nous avons tendance à chercher la prison parce que nous avons l’habitude de voir dans la liberté quelque chose qui n’a ni frontière ni responsabilités. Et pour cette raison, nous finissons aussi par tenter de réduire en esclavage tout ce que nous aimons – comme si l’égoïsme était la seule façon de maintenir notre monde en équilibre.


L’amour ne limite pas ; il élargit nos horizons, nous pouvons voir clairement ce qui se trouve au-dehors, et nous pouvons voir plus clairement encore les lieux obscurs de notre cœur.

 


« Bien que je ne parle pas anglais, je pouvais comprendre tout ce que disaient les yeux et les gestes de Coelho. Je me rappelle encore le moment où il m’a demandé, par l’intermédiaire d’une des personnes présentes, ce qu’il devait faire maintenant. Alors j’ai répondu : continuez à chercher.


« Et quand vous trouverez, continuez cependant à chercher encore, avec enthousiasme et curiosité. Malgré les erreurs qui seront éventuellement commises, l’amour est le plus fort, il permet que l’oiseau vole en liberté, et chaque pas ne sera pas seulement un mouvement en avant, mais il contiendra en lui tout un nouveau chemin. »

 

(pris sur le site de Polo Cohelo)

Partager cet article

Repost 0

commentaires