Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 07:23

Il y a deux types de Sadhaks ou chercheurs.
Un est le chercheur, qui a l’aptitude, la capacité de digérer la Connaissance et d’agir en fonction de la Connaissance.

L’autre est le type de chercheur qui fait sciemment des erreurs et se sent désolé pour cela, plus tard. (une fois l’erreur commise). Le second type de chercheur est aussi bon, parce que quand ils font une erreur, ils ressentent de la douleur. Même dans ce cas, on est sur la voie de la dévotion, parce que la douleur ressentie pour quelque chose que l’on n’a pas fait ou que l’on devait faire, ou aurait du faire, sera profonde. N’argumentez pas avec vous même en disant : « Qu’est ce qu’il s’est passé ? J’avais fait bien… » Et vous couvrez votre erreur. Si vous couvrez votre erreur, vous ne sentirez même pas un pincement (au cœur). Si vous vous sentez mal, si vous ressentez l’impuissance, la faiblesse, alors cette faiblesse elle-même fera de vous un chercheur- vous fera prier. Votre cœur pleurera « Oh ! S’il te plait, aide moi ! ». Ce « s’il te plait » vient du cœur, et devient votre tremplin sur le Chemin. Alors vous verrez que tout ce qui vous gênait, se détache de vous.

Il attend seulement ce « S’il te plait » qui vient de la profondeur de votre cœur. Aussi quand vous pleurez pour demander de l’aide, vous sentirez que quelle que soit l’habitude dont vous ne voulez plus, est tombée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires