Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 15:23

  Swami Nirgunânanda, quand il était brahmachari à Kankhal, se réveillait plusieurs fois la nuit pour voir si l’akhandajyoti,  la flamme perpétuelle dont il avait la charge dans le petit temple à l’entrée de la cour du samâdhi de Mâ, ne s’éteignait pas. N’était-ce pas un zèle excessif ?

− Cette flamme qui a été installée à Kankhal existe aussi à Bénarès et dans un troisième ashram de Mâ. Elle date de 1926 à Dhaka lorsque Mâ a réanimé par son pouvoir magique le feu d’un yajna que le pûjari avait laissé s’éteindre par inattention. Elle symbolise la continuité de la tradition. C’est un grand péché d’interrompre ou de laisser se perdre cette tradition. La loi des civilisations et des empires, c’est de rentrer en décadence et de disparaître après leur apogée. Cependant, si la civilisation de l’Inde a une telle permanence, c’est qu’elle n’est pas basée sur la force politique, mais  sur la stabilité religieuse. Il y a eu toutes sortes d’empires en Inde, y compris les musulmans qui s’activaient régulièrement à détruire l’hindouisme et les Anglais, mais le brahmanisme a continué en restant concentré sur la transmission de sa tradition.

 

− Qu’y a-t-il d’étonnant dans le psychisme humain ?

− C’est que chacun croit qu’il est quelqu’un d’exceptionnel, alors que ce n’est pas vraiment le cas …

 

Une jeune femme professeur de yoga se plaint d’avoir un éveil de la kundalinî, que faut-il lui dire ?

Il faut bloquer cela, c’est très dangereux, car cela met en avant toutes les qualités négatives quand on n’a pas préalablement un très bon contrôle du mental. Il faut chercher   l’aide d’un grand sage qui ait vraiment l’expérience de ces choses–là. Cependant, il faut tenir compte aussi du fait que beaucoup de gens croient avoir un éveil de la kundalinî alors qu’ils fabulent simplement à ce sujet, en interprétant un petit chatouillis dans le dos comme un grand éveil.

− Que voulez-vous dire par ‘bloquer l’éveil de la kundalini’ ?

− Y être indifférent, ne pas du tout s’intéresser à ces phénomènes-là. Mâ ne parlait pas de kundalinî, mais de Bhagavan kî shaktî, l’énergie de Dieu. En effet, kundalinî est un terme tantrique, et les gens ont vite fait de l’associer aux pratiques de la main gauche.

Ce n’est pas facile de trouver un grand sage en Occident.

Si on la réceptivité et l’intensité du désir d’en trouver un, il viendra.  En fait, il n’y a qu’un seul gourou, c’est le Divin, et il vous envoie celui ou celle dont vous avez besoin. On dit que le vrai gourou cherche le disciple encore beaucoup plus que les disciples ne cherchent le gourou.

       On dit guru vakya mantra, la parole du gourou, c’est un mantra. Souvent, j’ai négligé une parole de Mâ en pensant qu’elle était banale et qu’il ne s’agissait que de mots en l’air, mais après je me suis aperçu qu’ils représentaient des poteaux indicateurs à des bifurcations de mon évolution, alors que je ne voyais pas clairement dans quelle direction je devais aller.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvain 11/06/2010 01:32



À la fin de l'article « Satsang avec Vojayananda », vous écrivez :


Publié dans : MÂ ANANDAMAYI.


S'Agit-il du livre L'Enseignement de Mâ Ananda Moyî ?


 


 



Aditi 11/06/2010 14:16



Vijayananda était imprégnée de l'enseignement de Mâ...