Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

Archives

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 06:48

Le bleu couleur de l’INFINI

Qu’est ce qui fait que le ciel est bleu ?

L’air est-il bleu ou incolore ?

Le bleu de la mer, l’eau est-elle bleue ou incolore ?

Ce Bleu que nous voyons n’est qu’une illusion !

C’est qui fait que nous voyons une couleur là où il n’y en a pas, n’est ce pas la PROFONDEUR ?

Le ciel n’a ni commencement ni fin, mais cependant, « il semble »…

Lorsque le ciel est gris ou noir, c’est que des nuages nous cachent sa profondeur, ils font barrage l’intensité du Vide…

En règle générale nous aimons tous « le ciel bleu » et ce qui le rend changeant aussi, la coloration provoquée par le « lever » ou le « coucher » du soleil, nous offre un panache incroyable de différentes formes et couleurs.

Tous ces artifices sont en perpétuels changement, cependant une chose ne change jamais, que nous la voyons ou non, c’est le bleu du ciel ou de la mer… au delà des nuages, le ciel est toujours bleu, bien que sa profondeur soit obstruée (en apparence) il est immuable !

Pourrions nous faire un parallèle et dire que tout ce qui vit sur terre est « comme le ciel ». Lorsque nous restons à la périphérie, nous voyons de nombreuses couleurs en tant qu’imperfections. Cependant grâce à l’introspection en méditation, les yeux fermés sur le monde et ouvert sur notre Être, nous passons à travers des imperfections et nous nous frayons un chemin, qui au début nous permet d’entrapercevoir la profondeur qui nous habite.

Cette découverte de l’espace intérieur nous illumine.

Avec la discipline et l’endurance nous pouvons continuer à enlever les nuages intérieurs mis en place par notre égo (les concepts, les idéaux, etc…) et nous pénétrons de plus en plus dans cet espace infini.

Puis en avançant, nous nous apercevons que le corps grossier n’est qu’une expression de la vie et qu’en fait « entre la profondeur du ciel » et « la profondeur de l’Être » il n’y a aucune différence…

Nous nous fondons dans cette immensité, nous comprenons alors que l’autre n’est pas différent de cette profondeur et que « nos et ses » qualités négatives ne sont qu’une coloration de l’esprit qui masque « le bleu infini », qui est le reflet de la profondeur.

Que voit le Maître ?

Il voit l’infini, la profondeur mais il s’adapte au disciple, se met à sa portée pour lui donner la Connaissance, à propos de la VIE…

Que disent les Maîtres ? Qu’il est aussi difficile de trouver un disciple qu’une aiguille dans une botte de foin…

Bien souvent nous ne prenons que ce qui nous intéresse d’un Maître, alors à cela nous disons « oui » mais quand cela nous dérange nous disons « non » Il ne comprend pas, il se trompe, etc. Le rôle du Maître est de transmettre la Connaissance et chacun la transmet avec un parfum particulier, qui est sa personnalité en tant que Présence.

LA VIE EST UNE, sans second.

De même qu’il y a une ville qui s’appelle « PARIS », mais beaucoup de routes pour y parvenir. Nous choisissons la route ou la route nous choisit (karma).

Aditi – Avril 2015

Partager cet article
Repost0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 07:33

signification de "PUJA"

Pour la plupart d'entre vous, vous avez déjà assisté à une PUJA... dans tous les Ashrams de l'Inde le GURU ou Swami pratiquent la PUJA à SHIVA et cela le LUNDI MATIN, car c'est le jour de SHIVA.

Pendant la PUJA, il y a des chants, on y offre des fruits, des fleurs, du riz, du miel, du yaourt, de l'eau, de l'encens, du tissus blanc... La Création entière contient tout cela! La PUJA est donc la célébration de la vie... la Vie est remerciée de tout ce qu'elle nous apporte, et en retour pendant la puja nous lui offrons ce qu'elle nous donne... c'est une manière de dire: Je te remercie pour tout!... Tout vient de TOI, je ne peux que te rendre hommage en te l'offrant à mon tour!... Bien sur, je vous dis le principal... avec une explication à la portée de tous!...

Swami Nirgunananda, premier disciple de MÂ ANANDAMAYI célébrait chaque jour la puja que lui avait apprise Mâ!
Voici la puja qu'Il célèbre depuis au moins 55 ans... Mâ lui avait demandé d'offrir au DIVIN tout ce qu'il faisait, mais en particulier d'offrir chaque légume qu'il épluchait, quand il faisait la vaisselle, le ménage, avant de manger et pendant qu'il mange, prendre sa douche, toutes les petites choses de la vie... Elle l'a envoyé vivre dans un hermitage à 2500m d'altitude dans l'Himalaya, lieu où il vit toujours..

la PUJA ne peut se pratiquer qu'en étant à 100% dans ce que nous faisons, que l'on chante, que l'on cuisine ou autre... cette OFFRANDE à la vie, cette CELEBRATION, est un acte CONSCIENT, tout acte CONSCIENT est uniquement DANS L'INSTANT PRESENT! tout acte conscient est un acte d'AMOUR Divin!

Bien sur, nous pouvons apprendre à faire la puja et consacrer un moment dans la semaine pour la réciter et offrir, mais cette offrande répétée à chaque moment de sa vie est un Chemin qui nous mène à l'Amour et a nous libéré des habitudes, ces chaines qui nous maintiennent prisonniers.

Dans la vie, tout est répétitif, c'est la raison pour laquelle beaucoup s'ennuient! c'est pas amusant de faire le ménage, la vaisselle, la lessive etc... la cuisine... c'est la plupart du temps vécut comme "UNE OBLIGATION"

La différence quand on offre, c'est que l'INSTANT étant toujours NOUVEAU, on ne peut pas s'ennuyer, et qui plus est, tout ce qui est fait avec AMOUR amène une énergie très positive... la nourriture n'a pas le même goût, même si vous mangiez des pâtes au beurre tous les jours, vous ne vous en lasseriez pas! La PUJA est un acte d'Amour et elle emmène avec elle ce prana, cette énergie Sattvique qui nous porte vers de plus hautes sphères!

QUOI que vous fassiez, REMERCIEZ le Divin de vous avoir permis d'avoir ou de faire... La VIE est un échange, l'égoïsme n'entre pas dans la vie...

le 28 JUIN 2015 - Aditi

Partager cet article
Repost0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:58

" l'Amour est détachement, oubli de soi... Oubli de notre "moi". Nous ne pouvons y parvenir de nos propres forces, car nos forces sont constamment employées à agglomérer le monde en surface de notre "moi".
Ce que nous imaginons parfois être du détachement n'est en fait qu'indifférence ou résignation, et ce sont là encore deux métamorphoses du "moi", fortifié dans l'indifférence, assombri dans la résignation.

-C Robin

"Le détachement est long travail intérieur, ou peu à peu l'égo s'efface ... et comme un fruit mur tombe de l'arbre, un jour nous vivons pleinement le détachement. Nous ne pouvons pas nous forcer à être détaché, il nous faut la compréhension du "pourquoi?" le détachement est tellement opposé à l'Amour. Quand cela arrive, nous sommes désemparés, nous avons l'impression de ne plus aimer, et il y a une part de vérité dans cela, nous n'aimons plus sentimentalement, ces sentiments si fluctuant, inconstant, on hait aujourd'hui ce que l'on a adulé hier, l'émotion n'est plus... et cet état peut nous paraître douloureux et éloigné de la Vérité ultime... Aditi - 24/6/2015

Partager cet article
Repost0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 07:01

Nous sommes venus du Silence pour nous incarner et le but de notre vie est de retourner au Silence. (si possible vivant, lol) sinon nous continuerons inlassablement notre pérégrination jusqu'à ce que nous ayons intégrer le Silence!

Aditi

Partager cet article
Repost0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 07:12

Dédié à...

J'ai trouvé, mon amour, le nom le plus secret et le plus clair pour dire ce qu'est ta vie dans ma vie: l'air. Tu es l'air qui ne me fait jamais défaut, cet air si nécessaire à la pensée et au rire, cet air qui rafraîchit mon coeur et fait de ma solitude une place battue par tous les vents.
La solitude est un bien premier de la vie, au même titre que la nourriture ou le sommeil.

(l'éloignement du monde. C Bobin)

Tant de personnes se plaignent de la solitude, pourtant sans elle et son silence comment s'intérioriser, comment trouver le chemin qui nous mènera à la grotte du coeur? Comment trouver notre liberté intérieure? La solitude qui fait peur est tout simplement l'ignorance. Aussi nécessaire que le Prâna, elle nous entraîne sur des chemins inconnus, grâce à elle la vie n'est jamais ennuyeuse, il y a tant à découvrir... Aditi

Partager cet article
Repost0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 07:43

ETES VOUS DEPENDANT OU INDEPENDANT ?

Le corps est dépendant de la Création entière. En société, les gens font des vêtements, on produit de l’électricité, on fore pour trouver du pétrole, on le transforme en essence… etc… le corps ne peut être indépendant du monde. La dépendance est absolue.

L’esprit, l’intellect, l’égo sont indépendant. Dans cette recherche d’indépendance vous êtes souvent coincé dans l’égo et vous devenez de plus en plus malheureux. La plupart des gens ne sont pas conscients de leur dépendance. Quand ils deviennent conscients de leurs limites, le désir d’indépendance arrive.

L’indépendance ne peut être atteinte que si vous bougez de l’intérieur. Quand vous bougez de l’intérieur, vous découvrez que vous êtes interdépendants. Individuellement, Le Soi, l’âme, le Jeeva sont interdépendant et chaque Sage sait que tout est interdépendant et qu’il n’y a rien qui soit indépendant.

D’un certain niveau la dépendance est une dure réalité. Et à un autre niveau, c’est une illusion parce qu’il n’y a rien d’autre que le Soi. C’est seulement quand vous ne sentez pas cette unité, cette appartenance que vous voulez l’indépendance ! Le Soi étant non-duel, il n’y a pas de question de dépendance ou d’indépendance. Celui qui veut l’indépendance est un « mendiant », celui qui sait que c’est une illusion est un Roi.

Quand le sentiment d’appartenance n’est pas bien enraciné, n’est pas consistant, il y a un état instable dans la vie du chercheur. Alors l’égo trouve des excuses pour revenir à la petitesse (étroitesse d’esprit). Il n’a pas été totalement imprégné par la totalité de la Connaissance.

Comme ça ne lui sert pas, l’esprit trouve chaque petite excuse pour revenir à l’égo et être

Distant et indépendant et séparé et il trouvera n’importe quelle petit faute et il saute dessus en exagérant.
Soyez conscients de ces tendances et autant que possible soyez fort dans l’engagement du Satsang, du chemin.

SSRS.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 06:26

COMMENT VAINCRE LA SOLITUDE ?

Question : Je me sens parfois très seule, j’ai besoin de quelqu’un pour me soutenir, sur qui je peux compter ?

SSRS :

N’essayez pas de fuir la Solitude. C’est une bénédiction déguisée. C’est le temps pour vous de vous centrer, de tout repousser autour de vous. Vous verrez que vous êtes l’énergie de l’univers scintillant, vous êtes au centre de la Conscience, vous êtes la Vérité ultime. Et cette solitude est seulement une étape à réaliser. La solitude existe parce que vous voulez quelque chose d’extérieur.

Le Seigneur Krishna dans la Gita a dit, ' Anityam Asukham lokam imam prapya bhajasva mam '. Il dit, «Ce monde est impermanent et il n'y a pas de plaisir en lui; il n'y a pas de joie en lui. Regardez vers moi, fusionner avec moi. Portez votre attention sur moi ».

Il est temps pour vous de faire cela. Essayer de remplir votre solitude en recherchant d'un compagnon ou quoi que ce soit à l'extérieur ne va pas fonctionner. Sachez que vous êtes sur cette planète pour donner quelque chose et puis plier bagages et partir. C'est ça. Vous êtes venus ici pour donner quelque chose. Ne prenez rien d'ici.

Quand vous entrez dans le noyau central de votre existence, vous ne vous sentirez plus jamais seul. Vous sentirez que la Conscience est vivante. Vous vous sentirez comme une mère, la mère a un amour inconditionnel pour son enfant. Vous vous sentirez tellement plus grand que l’univers entier, le monde entier est une partie de vous.

C’est la façon de se débarrasser de la solitude. Ce n’est pas la recherche de quelqu’un qui peut correspondre à votre état d’esprit, cette personne vous correspondra un certain temps… mais vous êtes unique !

Vous savez même si vous passez 40 ans avec quelqu’un, les gens pensent qu’ils ne sont pas ensemble. Ils disent, nous sommes tellement différents. Allez réveillez vous et voyez.

Ne cherchez pas quelqu’un pour remplir le vide. Quand vous êtes conscient que ce monde est un rêve, vous serrez alors la main du Bien-Aimé. Il n’y a plus de solitude, nulle part, jamais. Telles est la voie spirituelle.

Asseyez vous et méditez, écoutez des bhajans ou des chansons. Votre Bien-Aimé est en vous, vous avez juste à regarder à l’intérieur…

Partager cet article
Repost0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 08:25

"Nous sommes devant la vie comme devant un messager qui frapperait chaque matin à notre porte. Nous l'invitons à entrer, nous le faisons asseoir et nous commençons lui confier nos espérances et à lui faire part de nos plaintes, avant de lui proposer de partager notre repas et de nouveau la litanie des plaintes, le bavardage des espérances, à présent c'est le soir, nous le raccompagnons à la porte et nous le saluons sans avoir pensé une seconde à lire cette lettre qu'il agitait tout ce temps sous nos yeux" (C.Bobin- l'Eloignement du monde)

Partager cet article
Repost0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 07:51

Est-ce que nous sommes un vrai lecteur ou un lecteur grenouille !!!!!

… « Il y a des gens qui poussent la sophistication jusqu’à lire sans lire. Comme des hommes grenouilles, ils traversent les livres sans prendre une goutte d’eau. Ce sont les lecteurs-grenouilles. Ils froment l’immense majorité des lecteurs humains. Je suis d’une telle naïveté. Je pensais que tout le monde lisait comme moi ; moi je lis comme je mange ; ça signifie pas seulement que j’en ai besoin, ça signifie surtout que ça entre dans mes composantes et que ça les modifie. On n’est pas le même selon qu’on a mangé du boudin ou du caviar ; on n’est pas le même non plus selon qu’on vient de lire Kant ou du Queneau. Enfin, quand je dis « on », je devrais dire « moi et quelques autres », car la plupart des gens émergent de Proust ou de Simenon dans un état identique, sans avoir perdu une miette de ce qu’ils étaient et sans avoir acquis une miette supplémentaire. Ils ont lu, c’est tout : dans le meilleur des cas, ils savent « ce dont il s’agit ».

On n’est jamais le même après avoir lu un livre, aussi modeste soit-il ! ça vous change. Ils permettent de Modifier le regard. Les autres continuent à voir les choses avec leur platitude originelle. La plupart des gens ne lisent pas. A ce sujet, il y a une citation excellent « au fond les gens ne lisent pas ; u, s’ils lisent, ils ne comprennent pas ; ou, s’ils comprennent, ils oublient. » Voilà qui résume admirablement la situation !

Tiré de l’Hygiène de l’assassin – de A N- ce n’est que le deuxième livre de cet écrivain que je lis… et chaque fois il me fait réfléchir à la condition de l’esprit humain…

Combien de fois, cliquons sur « j’aime » alors que nous n’avons pas lu ou vu le contenu ?

Lire pour passer le temps, lire pour lire sans aucune réflexion aucun blanc, ce moment où une phrase nous frappe et où pendant quelques instants nous fermons le livre et laissons notre esprit s’imprégner de ce que nous venons de lire… Combien lisent des « livres de spiritualité » comme on lirait un roman photo… Évidemment cela ne peut apporter aucun changement dans notre façon d’entendre, de voir, de comprendre… Bien sur il y a de « mauvais livres » mais quand on aime la lecture on s’en rend vite compte !

Les livres devraient avoir la mission de modifier quelque chose en nous ! et ils ont cette mission, nous faire comprendre l’être humain… car, dans tout livre il y a une part de celui qui écrit !

Peut-être lirez vous ce post, peut-être pas, ce n’est pas important pour moi, j’avais juste envie de partager avec vous une partie de cette lecture et ma réflexion (condensée).

Excellente semaine à vous tous !

Aditi -8/6 /2015

Partager cet article
Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 06:27

A cause de l'inconnaissance spirituelle!!! c'est comme un bateau sans attache, il vogue au gré des vagues... et fini par se fracasser sur les rochers!

Une personne qui ne vient sur le chemin de la Connaissance reste prise dans les distractions du monde. Elle se fait prendre dans tellement de luttes de la vie quotidienne ! Les mêmes plaintes, les mêmes problèmes, la même histoire se répète chaque jour. La Connaissance spirituelle supprime l’obscurité de l’ignorance, soulage le karma et apporte la liberté

SSRS

Partager cet article
Repost0