Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 08:20

Singing, Communication and Ego

There are three modes of communication: in head to head communication you talk, in heart to heart communication you sing, and soul to soul communication happens in silence.

When you meet with people, often you communicate from head to head. When you are with nature, you start singing, you communicate with nature from your heart. Often when you are with people you keep talking, blabbering, and you keep the communication on the level of the head only. But when you are with nature, you start humming and your communication comes through the heart. And when you are with the guru, you go blank and forget all the questions. Then communication comes through the soul in silence.

When you meet with people, you like to remain in the head, you seldom sing with people (other than when it is organised). Your ego obstructs you from singing. Many do not feel comfortable singing with people. When you sing with people then you descend to the heart level or feeling level. Some feel comfortable just listening to music. Some feel comfortable singing only when they are alone. Some sing to draw attention or to charm others. Some only want to join in when all the others are singing. All this singing comes from ego.

Bhajan means sharing, sharing from the deepest level of our existence. Bhajan is authentic sharing. If you could sing with people, then your ego shatters. Children can sing with people for they do not have ego. To sing with a stranger you have to be free of ego. Ego doesn't let you sing with a stranger. Head level is safe for the ego -heart level breaks the ego - soul level dissolves the ego. All communication gaps happen because of ego.

Exercise: when you are with people, rather then chatting just start singing and you can feel the shift of energy that is happening. If you want to have more fun, greet a stranger with a song.

 

 

Chant, Communication et Ego

Il ya trois modes de communication: dans la communication tête à tête vous parlez, dans la communication coeur à coeur que vous chantez, et la communication âme à âme se produit en silence.

Lorsque vous rencontrez des gens, souvent vous communiquez de la tête à la tête. Lorsque vous êtes avec la nature, vous commencez à chanter, vous communiquez avec la nature de votre cœur. Souvent, lorsque vous êtes avec des gens que vous continuez à parler, à jacasser, et vous maintenez la communication au niveau de la tête seulement. Mais quand vous êtes avec la nature, vous commencez à chantonner et votre communication vient par le cœur. Et quand vous êtes avec le gourou, vous entrez dans le silence et oubliez toutes les questions. Alors la communication passe par l'âme en silence.

Lorsque vous rencontrez des gens, vous aimez rester dans la tête, vous chantez rarement avec les gens (autres que quand c'est organisé). Votre ego vous empêche de chanter. Beaucoup ne se sentent pas à l'aise de chanter avec les gens. Lorsque vous chantez avec des gens, vous descendez au niveau du cœur ou au niveau du sentiment. Certains se sentent à l'aise simplement à écouter de la musique. Certains se sentent à l'aise de chanter seulement quand ils sont seuls. Certains chantent pour attirer l'attention ou pour charmer les autres. Certains veulent seulement se chanter quand tous les autres chantent. Tout ces chants viennent de l'ego.

Bhajan signifie "le partage", le partage au niveau le plus profond de notre existence. Bhajan est un partage authentique. Si vous pouviez chanter avec des gens, votre ego se briserait. Les enfants peuvent chanter avec les gens car ils n'ont pas d'ego. Pour chanter avec un étranger, vous devez être libre de l'ego. L'ego ne vous laisse pas chanter avec un étranger.

 

Niveau de la tête est sans danger pour l l'ego- le niveau du cœur rompt l'égo - le niveau de l'âme dissout l'ego.

Toutes les lacunes de communication se produisent à cause de l'ego.

 

Exercice: lorsque vous êtes avec des gens, plutôt que de bavarder simplement commence à chanter et vous pouvez sentir le changement d'énergie qui s'installe. Si vous voulez avoir plus d'amusement, saluez un étranger avec une chanson.

Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 07:37

HISTOIRE DE KACA

 

 

 

Seigneur, s’il te plait, dis moi comment kaca, le fils de Brhaspati, a atteint l’illumination.

 

Un jour, alors qu’il était encore jeune, il avait hâte d’être libéré du samsara.

 

Il alla vers son père Brhaspati, et demanda :

 

Seigneur, tu sais tout. S’il te plait dit moi comment on peut se libérer de cette cage connu comme le samsara.

 

Brhaspati dit : La libération de cette prison connu comme samsara est possible seulement par le renoncement total, mon fils !

 

Vasistha continue :

Entendant cela, kaca s’en alla dans la forêt, après avoir renoncé à tout.

Brhaspati n’était pas affecté par la  tournure des événements car un sage n’est pas affecté par l’union et la séparation.

 

Après 8 ans de solitude et d’austérité, kaca est revenu voir  son père une fois de plus etlui a demandé :

« Père, J’ai effectué des austérités pendant 8 ans après avoir renoncé à tout. Comment se fait-il que je n’ai pas atteint l’étatde paix suprême ?

 

Brhaspati lui répète simplement son premier commandement,« Renonce à tout » et il s’en alla.

 

Prenant cela comme un indice, kaca jeta même l’écorce avec laquelle il couvrait son corps. Ainsi il continua ses austérités pendant trois ans.

 

Encore une fois il a voulu la présence de son père et après lui avoir fait une révérence, il demanda :

« Père, j’ai renoncé même au bâton et aux vêtements, etc… Je n’ai toujours pas atteint la Connaissance du Soi !

 

Immédiatement Brhaspati dit :

 

« Par « total » cela signifie seulement l’esprit, car l’esprit est le tout.

Renoncer à l’esprit est la totale renonciation. »

 

Ayant dit cela, Brhaspati disparut de sa vue.

 

Kaca regarde à l’intérieur, dans un effort pour trouver l’esprit, et de pouvoir être libéré. Il a beau cherché, il ne trouve rien quis’appelle l’esprit !

 

C’est impossible de trouver l’esprit, et il commence à penser :

« les substances physiques, comme le corps, ne peuvent pas être considérées comme « esprit ».

Pourquoi, alors, dois-je vainement punir le corps innocent ? Je vais retourné vers mon père, et je vais lui demander« où » exactement est le terrible ennemi connu comme l’esprit.

 

Sachant cela, je renoncerai !

 

Ayant résolu ceci, Kaca rechercha la présence de son père e tlui demanda, « S’il te plait dit moi ce qu’est l’esprit, afin que jepuisse y renoncer »

 

Brhaspati répondit :`ceux qui connaissent l’esprit disent que l’esprit est le « je », le sens de l’égo qui se lève en vous est l’esprit ».

« Mais c’est difficile, sinon impossible ! »dit Kaca.

 

Brhaspati répondit :

 

« d’un autre côté, c’est plus facile qu’écraser une fleur qui est dans ta main, plus facile que fermer les yeux ».

 

Tout ce qui paraît être la cause de l’ignorance, périt quand la Connaissance se lève. En vérité il n’y a pas de sens de l’égo. Il semble exister à cause de l’ignorance et de l’illusion.

 

Où est le sens de l’égo, comment se lève t-il, qu’est ce que c’est ?

 

Dans tous les Êtres, en tout temps, il y a la « seule pure Conscience ». Par conséquent, ce sens de l’égo n’est qu’un mot.

 

Abandonne le , mon fils, et abandonne l’auto limitation ou le conditionnement psychologique.
Tu es l’inconditionné, jamais conditionné par le temps, l’espace, et…

 

Ainsi instruit dans la plus haute sagesse, Kaca devint illuminé….

 

Aditi :

Dès l’instant où vous renoncez à VOULOIR faire, obtenir, et même obtenir la Connaissance ou l’Illumination, vous abandonnez l’esprit et permettez ainsi l’Illumination.

 

Souvent nous abandonnons tout lorsqu’un choc, un gros choc psychologique lors d’une maladie, ou la mort d’un être cher… nous prenons réellement conscience que nous sommes impuissants, que le « vouloir » ne sert à rien… Rien ne se passera comme NOUS le DECIDONS…  Alors tout devient clair…

 

Voilà, cette histoire est très belle… simple à comprendre…simple à appliquer ????????

À vous de voir…

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 09:23

 

Cher Gurudev, est-ce bien si je m'abandonne à vous en tant que mon maître, mais que je prie Jésus en même temps? N'est-ce pas comme être assis entre deux chaises ?

Sri Sri Ravi Shankar:

Non, ne vous inquiétez pas. En fait, ce mot "abandon" doit être supprimé du dictionnaire, il a été si abusé et mal compris. Vous vous détendez, c'est assez bien. Détendez-vous avec cette connaissance et la foi que vous êtes pris en charge! C'est cet état le plus détendu et heureux qui est appelé abandon. Sinon, nous nous efforçons de nous abandonner; À qui s'abandonner, où s'abandonner, comment s’abandonner? Et qu'est-ce que vous devez abandonner? Vous n'abandonnez pas vos bonnes qualités, n'est-ce pas? C'est ce que vous êtes, donc vous n'avez pas besoin de les abandonner. Vous devez abandonner ou céder ce dont vous n'avez pas besoin, et quels sont-ils? Qualités négatives, tendances négatives et pensées négatives, que vous ne voulez pas avoir! Et si c'est ce que vous appelez abandon alors c'est bon! Faites-le tous les jours, autant que vous le pouvez! Mais aussi, réveillez-vous et voyez; Ni les qualités positives ni négatives ne sont à vous! Elles viennent et vont!

Vous ne vous accrochez pas à une voiture qui passe devant votre maison et vous dites: «Je vais pousser cette voiture, elle est à moi!» De même, les pensées sont comme des voitures dans la rue, elles ne vous appartiennent pas, elles Se déplacent toutes seules, et elles s'en vont. Si vous dites: «D'accord, j'abandonne cette voiture, le prochain camion» (rires); Si c'est votre façon de s'amuser, vous pouvez vous amuser.

La nature sait que ces pensées ne sont pas les vôtres. Quand vous dites que vous renoncez à cette voiture, la nature s'amuse. L'univers a beaucoup de plaisir avec les gens qui essaient de s'abandonner . Détends-toi!

Vous avez la plus belle connaissance ici, et il n'y a pas non plus de conflit. Tout le monde est là; Jésus, Bouddha, Krishna, ils ont tous un bon pacte entre eux. Tout comme l'euro existe en France, en Italie, en Allemagne et en Grèce, il en est de même, il ya un bon pacte entre ces maîtres; Quelle que soit la forme ou le nom que vous voyez, tout va à la même source.

Repost 0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:56

L'amour de Dieu ne peut être décrit. Mais il peut être ressenti comme le cœur est purifié et constant. Comme l'esprit et le sentiment sont dirigés vers l'intérieur, vous commencez à sentir Sa joie. Les plaisirs des sens ne durent pas; Mais la joie de Dieu est éternelle. C'est incomparable!- Sri Sri Paramahansa Yogananda

Repost 0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 07:28

HUMILITE

Gurudev, j'ai toujours l'impression d'avoir reçu plus que ce que je mérite, et je me sens mal à l'aise.

Sri Sri Ravi Shankar: Vous devriez vous sentir à l'aise. Lorsque vous sentez que vous avez reçu plus que vous méritez, vous devenez reconnaissants, vous sentez que la vie est un cadeau pour vous. Quand vous sentez que vous méritez vraiment cela, alors vous devenez arrogant, dominant, grossier, et rugueux. Ce n'est que lorsque vous vous rendez compte que vous n'êtes pas digne de ce que vous avez reçu et ce que vous recevez, alors vous devenez humble et plus reconnaissant! Plus vous êtes reconnaissant, plus vous allez vers le haut; L'humilité en vous vous porte haut, vous rend plus grand.

ADITI: 
 êtes vous réellement reconnaissants de ce que vous donne la vie, à travers les autres, car Le Divin est en eux, dans tout ce qui est. N'êtes vous pas plutôt du genre, je mérite cela et cela m'est donné!... Interrogez vous. Tant que vous ne verrez pas clairement tout ce qui vous est offert et que vous n'aurez pas une véritable gratitude, alors vous allez stagnez... et devenir "imbuvable", certes vous ne vous en apercevrez pas et quand les autres ne seront pas cool avec vous, vous trouverez cela injuste. Cependant quelqu'un qui pense que tout lui est dû ne peut en aucun cas être humble.
Le chemin est long de "Je mérite cela" à "l'humilité".

N'oubliez pas de faire une introspection à ce sujet... Observez vous. et soyez reconnaissants envers la vie et tous ceux que vous croisez sur votre route... L'humilité vous permettra d'en apprendre davantage sur vous.

Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 08:41

≡ Brotherhood
What is the norm that should exist in the spiritual world? It is neither oneness nor 
separateness, but the #unity of all existence. It transcends this idea of #oneness 
and separateness, or to be together and to be separate. It goes beyond it and says, 
"When we are all one, where is the question of being separate or being together?"
 Whether you like it or not, whether you feel it or not, we are parts of one whole. 
This is what Babuji means when he talks of #universal #brotherhood.
— Revered Chariji

 

 

 

Quelle est la norme qui devrait exister dans le monde spirituel? Ce n'est ni l'unité ni La séparation, mais l'unité de toute existence. Elle transcende cette idée de l'unité Et la séparation, ou d'être ensemble et d'être séparés. Elle va au-delà :"Quand nous sommes tous un, où est la question d'être séparés ou d'être ensemble?"Que vous le vouliez ou non, que vous le sentiez ou non, nous sommes des parties d'un tout.

C'est ce que Babuji veut dire quand il parle de #bruniversal #universal.- Révéré Chariji

Repost 0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 11:12

Il y a une belle histoire. Une fois Dieu a décidé d'aller à un temple, ce qu'il fait rarement. Alors Il donna un songe au prêtre. Il a dit: "Je vais entrer dans le temple demain." Alors le prêtre, pour changer, a commencé à nettoyer le temple. Si c'est un temple hindou, c'est un peu plus désordonné que d'autres temples. Ils jettent de l'eau partout, prashad partout, des fleurs seront par terre ici et là et quelques fleurs séchées seront trouvées.

Alors il a dit, "Ok." Il a continué à nettoyer. Et il dit à tout le monde «Aujourd'hui, Dieu va venir au temple.» Même les gens qui viennent au temple ne le croyaient pas. «Oh, qu'est-il arrivé au prêtre?» Ils ont eu pitié de lui. "Il peut avoir besoin d'un psychiatre. Aujourd'hui, il dit quelque chose de très bizarre, comme «Dieu va venir au temple.» Ils n'avaient pas non plus la foi. Certaines personnes avaient de la compassion pour lui. Certaines personnes ont téléphoné à un psychiatre, mais d'une certaine façon le prêtre a pris toutes les dispositions. Il a apporté des fleurs. Il arrangea le temple. Et puis il attendit, attendit, attendit, attendit. le soir, cinq heures, six heures, sept heures ... Il y avait un autre co-prêtre. Il a dit, "Oh, vous êtes fou." Il a commencé à le décourager. "Quoi? Qu'est-ce que tu penses? Quelque chose ne va pas bien avec vous? "Les premiers moments les gens ont eu un peu d'espoir et puis avec le temps qui passait, tout le monde, même les un ou deux autres fous qui auraient pu accepter son idée, ont également commencé à le décourager. Et comme tout le monde était découragé, il pensa: «Peut-être je me suis trompé.» Il commença à douter de lui-même. «Peut-être ai-je eu une hallucination ou une illusion. Ce n'est pas vrai. »Il a donc attendu jusqu'à onze heures. D'une façon ou d'une autre il a essayé de se tenir éveillé, bu un peu de thé indien. Alors il se tint réveillé jusqu'à minuit, puis il s'endormit. Et puis, au milieu de la nuit, il entendit quelqu'un frapper à la porte. Dieu a aussi peur de venir le jour. Quelqu'un peut l'arrêter et le punir, la cour martiale Lui. «Pourquoi m'as-tu fait cette chose? Pourquoi m'as-tu fait cette chose? "Un certain nombre de questions. Il préférait donc venir au milieu de la nuit. Il entendit frapper à la porte. Et puis le prêtre voulait se lever et dire:

 

«Voyez, j'entends un coup. Peut-être que Dieu est venu. »Le co-prêtre qui était avec lui là, dormant dans la même pièce, l'a grondé et l'a fait se coucher. Somnolent, il a dit: «Il suffit de laisser tomber ces idées drôles et aller dormir. Sinon, je vais appeler l'hôpital psychiatrique maintenant. C'est trop. »Entendant cela, l'homme dormait. Et le matin, quand il ouvre la porte du temple, il trouve l'empreinte et trouve la roue du char. Il était tellement désolé. Dieu était vraiment venu et avait vraiment frappé et il avait manqué. Il se sentait tellement désolé, si misérable. C'est une belle histoire. C'est ce qui arrive. Dieu vous appelle à chaque instant. Il chante à travers toi. Il vous réveille à travers ces sons des oiseaux, à travers ce petit animal, petite créature, sa voix, voyez comme c'est beau, "Coo, coo", quelque chose dit. Il remplit toute l'atmosphère. Si vous l'écoutez, votre cœur commence à briller. Quelque chose se passe en vous. Vous commencez à devenir plus vivant. L'amour coule dans ta vie. Dans la matinée, avez-vous entendu les oiseaux chanter? Il chante dans la voix des oiseaux. Il te réveille chaque matin. Mais nous lui manquons. Nous avons manqué dans cette foule, dans notre esprit, dans nos concepts, dans nos idées. Nous voulons que Dieu s'insère dans nos costumes. «Vous devriez venir avec un tel et tel costume.» placer dans nos concepts, nos idées, ce que Dieu devrait faire. Nous ne sommes pas prêts à accepter ce qui est.

 

En présence d'un dévot .... Voyez, Dieu est omniprésent, mais un dévot est rare. Que vous vouliez ou non, Dieu est partout. Dieu est dans la pierre. Dieu est dans les fleurs. Dieu est dans la poubelle. Dieu est partout. Mais un dévot n'est pas partout. Alors Dieu court derrière Ses dévots. Pour Dieu, les dévots sont très chers, si chers. Les ancêtres se réjouissent quand une personne fleurit pleinement sur cette planète dans l'amour Divin. Tous les gens qui sont morts et disparus, leurs âmes, leurs Êtres, ils sont remplis de joie, de grâce et de bonheur. Ils aiment. Chaque goutte de gratitude en vous apporte une grande joie à vos ancêtres. Pensez-vous à tous ceux qui sont partis? Vos grands-parents et arrière-grands-parents et arrière-arrière-arrière-grands-parents. Tout votre arbre généalogique se réjouit quand vous vivez, quand vous vivez cet amour, quand vous êtes un dévot. Tous sont libérés. Il dit que les sept générations dans le passé et les sept générations dans l'avenir se libérer, si vous êtes libéré, si vous devenez libre.

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 09:20

La dimension qui manque à la vie cest la dévotion et elle cause la peur Sans dévotion, on ne peut pas abandonner les émotions et les sensations, lillusion nous fait penser quainsi nous sommes en vie, mais ce nest quune illusion. La vérité cest que nous voyons un coté des choses et cest le côté humain de la vie, nous navons pas encore accès à lautre coté qui lui est de lordre de lesprit, du Soi. Nous nen sommes pas encore à dire oui et non cest seulement le oui ou le non qui est accepté à cause de lillusion.

Tous nos actes créent un karma positif ou négatif. Et pour trouver réellement la source de la joie et de lamour, nous devons aller au-delà du karma. Quand la dévotion grandit en nous, nous commençons vraiment à lâcher prise car nous voyons que toutes ces émotions, ces sentiments ne nous ont mené à rien, et surtout quils ne nous ont pas procuré un bonheur ni une joie durables.

  1. lillusion en combinaison avec notre égo, nous fait penser que sans ces plaisirs qui nous donnent de petites joies illusoires, notre vie va être terne !!! on ne peut réellement expliquer cette joie qui est là à chaque instant, cet amour infini qui nous habite quand nous avons réellement mis le pied sur le Chemin de la dévotion les plaisirs illusoires demandent de retrouver l’état que nous avons connu, cest ce qui nourrit les désirs, les désirs ne cessent jamais, nous voulons seulement nous replonger dans le connu du passé… la vie nest pas linéaire, et je peux témoigner que ma joie, et lamour qui mest donné dexpérimenter chaque jour na aucune cause, et ma vie, loin d’être terne, est un feu dartifice intérieur, je connais le monde et je connais lautre côté, linvisible. Mais pour cela il faut lâcher l’éphémère et vouloir atteindre le bonheur. Cest comme choisir un partenaire, si on prend ce qui se présente juste pour en retirer du plaisir, nous changerons sans cesse de partenaire, car à un moment ou à un autre, le plaisir sestompera.

 

Aditi 2016

 

 

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 10:03

(Voilà aussi mon histoire avec Jésus-Guruji... Je l'ai attendu et prié pendant des années de le connaitre en vrai... Je me souviens, mes profs, mes chefs me disaient toujours, "Vous n'écoutez pas, vous n'en faites qu'à votre tête (je suivais mon intuition, mais comme c'était à l'opposé de ce qu'ils pensaient, ils me trouvaient tous insolente... Alors fièrement je leur répondais: le jour où je rencontrerai mon Maître je ne ferai que ce qu'il me dira... on se moquait de moi, mais depuis ce jour de 1985 je n'ai jamais dérogé à ce qu'il m'a dit de faire, bien que quelques fois ce fut extrêmement difficile de lui obéir... depuis toujours en esprit je voyais son oeil qui me regardait... ... Je lui appartiens corps et âme... Aditi))

Pourquoi bouddha attendait-il cette petite fille?
Un jour, Bouddha Gautam visite une ville. Toute la ville se rassemble et attend pour l'écouter, mais il continue à attendre. Il continue à regarder en arrière sur la route, attendant qu'une petite fille de 13 ans arriver. Il l'avait rencontrée sur la route et elle lui avait dit : « Attends-moi. Je vais donner cette nourriture à mon père à la ferme, mais je serai de retour dans le temps. N'oublie pas, attends-moi !
Enfin, les anciens de la ville ont dit au Bouddha Gautam : « Qui attendez-vous? Tous les gens importants sont présents, vous pouvez commencer votre discours. "Bouddha a répondu -" Mais la personne pour qui je suis venu n’est pas encore présente et je dois attendre. "
Enfin, la jeune fille arrive et s’exclame : « Je suis un peu en retard, mais vous avez tenu votre promesse ! Je savais que vous tiendriez votre promesse parce que je vous attendais depuis mon premier souvenir d'enfant, quand j'ai pris conscience ... Je crois avoir eu quatre ans quand j'ai entendu votre nom. Votre nom suffisait pour sonner une cloche dans mon cœur. Et depuis lors depuis dix longues années ... j'ai attendu !!! "
Bouddha a répondu : "Vous n'avez pas attendu en vain. Vous êtes la personne qui m'a attiré dans ce village.
À la fin de son discours, cette petite fille était la seule qui allait à lui et lui dit : « Initiez-moi. J'ai attendu assez, et maintenant je veux être avec vous. "Bouddha a répondu :" Vous devez être avec moi parce que votre ville est si loin ! Je ne peux pas revenir encore et encore. La route est longue, et je vieillis !
Dans cette ville entière, pas une seule personne ne vint à lui pour être initiée à la méditation, autre que cette petite fille.
La nuit, alors qu'ils s'apprêtaient à dormir, Ananda, le principal disciple de Bouddha, demanda à Bouddha « Maître, avant de vous endormir, je voudrais vous poser une question. Ressentez-vous une certaine traction vers un certain espace ... comme une attraction magnétique ?
Bouddha a répondu : "Vous avez raison Ananda. C'est ainsi que je décide de mes voyages. Quand je sens que quelqu'un a soif ... si soif que sans moi, il n'y a pas d'autre moyen pour eux ... Je dois aller dans cette direction.
Le Maître se dirige vers le disciple et le disciple se dirige aussi vers le Maître. Tôt ou tard, ils sont tenus de se rencontrer. La réunion n'est pas du corps, la réunion n'est pas de l'esprit. La réunion est de l'âme!
C'est comme lorsque vous apportez deux lampes proches les unes des autres ; Les lampes restent séparées mais leurs flammes deviennent un.

ssrs

Repost 0
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 09:49

Un des disciples d'Adi Shankara a exprimé son désir de visiter certains temples sacrés et de gagner un certain mérite sur le chemin spirituel. Cette nuit, Adi Shankara était en dehors de son kutir à la recherche de quelque chose avec une petite lampe à la main. Le disciple le vit et lui demanda ce qu'il cherchait. - Une aiguille, répondit Adi Shankara. Ils ne pouvaient pas le localiser. «Où est-il tombé?» Demanda le disciple.

- A l'intérieur, près de mon siège, dit Adi Shankara. Le disciple fut perplexe. Il savait que son Maître était bien trop sage pour chercher dans la cour une aiguille qui tomba à l'intérieur. Il a réalisé qu'il y avait un message plus profond pour lui.

«Le gourou est celui qui vous emmène vers votre Soi. Vous voyez la sottise de chercher une aiguille où elle ne tombe pas.Le Soi est beaucoup plus subtil.Comment vous le trouverez jamais jetant la lumière loin de la source?

 

Gurudev dit, «projeter la lumière sur votre propre vie, la lumière de la sagesse.C'est l'aube du gourou tatva dans votre vie.Le gourou et la sagesse sont inséparables.Votre vie et le gourou sont inséparables.

 

Ayant reconnu cette vérité, nous suivont encore certains rites et traditions parce que nous faisons partie d’une famille, d'une communauté qui est reliée par un champ karmique. Il y a une liaison avec la famille et les proches qui dépasse la responsabilité et les devoirs ce qui est karmique. nous devons donc faire certaines choses dans notre vie comme une partie de celle ci. Aussi nous respectons donc les lois du karma et nous agissons de façon appropriée.

 

En ,Connaissant la source, quand nous visitons les lieux sacrés ou que nous participons à des rituels, nous sommes capables d'apprécier la beauté, la tradition, la culture et l'art, et de tous nous connecter au passé avec un esprit ouvert. Tous les rituels et les pratiques spirituelles nous aident à avoir un esprit ouvert. Vous ne pouvez pas avoir un esprit fermé sur le chemin spirituel. Lorsque vous êtes pris dans le banal, chaque étape est une épreuve. Si vous êtes spirituel, ouvert, c'est beaucoup plus lisse, plus doux.

 

Même Adi Shankara, un MAÎTRE de l'advaita, a chanté le soundarya lahiri qui décrit la beauté de la Mère divine. Il chantait à partir d'une expérience réelle, venant de la source.

Par exemple, quelqu'un qui est nouveau à la cuisine indienne du Sud pense que -idli, dosa, uttapam- sont autant de plats divers. Le cuisinier qui est la source de ces mets saitt que c'est la même pâte et honore également la diversité. Il vous donne une vision large et un sentiment plus grand d'appartenance en reconnaissant que tout est relié à la même divinité. Et vous êtes en mesure de vous déplacer en douceur à travers toutes les situations.

 

Sur le chemin de l'amour, il y a seulement UN. Mais beaucoup font partie de l'Un. Lorsque vous voyez cela, vous avez gagné!

Repost 0