Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 06:35

4 - GYMNASTIQUE INTELLECTUELLE.

Simplement réfléchissez et observez les petits incidents dans votre propre vie. Toute cette connaissance n’est pas une gymnastique intellectuelle. C’est pour que vous regardiez à l’intérieur et réfléchissiez à votre propre vie. « Est-ce que j’observe ceci ? Est-ce que je veux obtenir ceci ? Quelle est la cause de ma dépression ? Quelle est la cause de mon anxiété ? »

-La première chose c’est que « je ne crois pas qu’il y a une puissance tout autour de moi et que c’est à moi, et qu’elle me protège ». Cette foi est absente en vous.

-En deuxième, il y a une tendance à vouloir plus, plus, plus…

Alors acquérez plus de Connaissance, de spiritualité et rien de matériel.

Venez et détendez-vous.

Une fois que vous êtes sur le Chemin, une fois que vous êtes assis, comme dans l’Upanishad avec le Maître, détendez-vous. Si vous continuez à courir, c’est comme courir à l’intérieur d’un train. En courant à l’intérieur du train, vous n’atteindrez pas votre destination plus rapidement. Si vous vous levez à l’intérieur d’un avion parce que vous êtes pressé, l’avion ne va pas atterrir ni atteindre plus rapidement la destination.

La détermination de vivre 100 ans, d’être utile, de faire quelque chose pour la société dont vous n’attendez rien en retour, est le secret. Il n’y a pas d’autre chemin.

Une fois encore, réfléchissez à ceci. Prenez quelques minutes.

Toutes les autres actions auxquelles nous sommes attachés, nous font sentir à un certain niveau que nous voulons fuir, parce que notre nature est d’être libre. Quelles activités vous rendent libre ? Ce sont les activités dans lesquelles vous n’essayez pas d’obtenir quelque chose celles où vous désirez simplement vous détendre, qui vous libèrent.

Une fleur ne fait pas d’effort pour amener son parfum jusqu’à votre nez. Elle est simplement là et c’est suffisant. Elle amène son parfum jusqu’à votre nez. De la même façon, votre être est centré c’est assez.

Maintenant, quand je parle d’agir, immédiatement des pensées vous viennent à l’esprit. « Cette personne est en mesure de faire plus de seva, cette personne est capable de faire ceci, moi je ne peux pas. Je suis malade, je suis vieux. Je n’en suis pas capable ». N’entrez pas dans ces considérations ! Venez et agissez.!

Le seva ou le désir d’agir est ce que vous pouvez faire avec votre capacité, vos compétences. Personne ne s’attendra à ce que vous soignez des malades si vous n’êtes pas médecin. Mais si vous êtes médecin et n’assistez pas un malade, alors les gens vous demanderont de le faire. Faites les choses que vous pouvez avec vos qualités, votre capacité. Peu importe, si vous avez 85 ans et que vous ne pouvez plus rien faire. Asseyez-vous et bénissez les gens. C’est une bonne chose. Arrêtez de vous plaindre et commencez à sourire. Les personnes âgées et souriantes qui sont assises à la maison donnent de l’assurance et de la confiance aux autres, c’est bien aussi. C’est un grand seva en lui-même.

Vous n’êtes pas censé faire ce que vous ne pouvez pas faire. Mais faire ce que vous pouvez, c’est Pragya aparaad. Puis-je le faire ? Nous faisons ce que nous pouvons faire de façon confortable, c’est à dire, sans que cela soit un fardeau… (si c’est trop difficile pour nous, nous n’avons pas à le faire… mais ne pas se trouver d’excuses pour ne rien faire du tout, chacun a des capacités.). Même si nous ne faisons pas de grandes choses ! Nous devons garder cela à l’esprit. Souvent nous parlons du seva comme d’un fardeau sur nos épaules, nous nous sentons coupables de ne pas pouvoir faire certaines choses… nous devrions faire le seva avec cet état d’esprit, faire selon nos possibilités.

Faite ce qui est confortable pour vous. Prenez l’engagement de faire ce avec quoi vous êtes à l’aise. Parfois, on peut faire un peu plus loin que notre « zone de confort ». Si vous êtes jeune et énergique et que vous voulez relever des défis, faites-le. Mais en faisant cela, que votre esprit soit détendu…et sachez que tout est pénétré par cette seule vérité, une divinité, une seule énergie.

Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 07:34

· La leçon du papillon

Un homme qui se promenait vit un cocon dans un petit trou. Il s’arrêta de longues heures à observer le papillon qui s’efforçait de sortir par ce petit trou. Après un long moment, le papillon semblait avoir abandonné, et on aurait dit qu’il avait fait tout ce qu’il pouvait pour sortir de ce trou, sans succès. Alors, l’homme décida d’aider le papillon : il prit un canif et ouvrit le cocon.

Le papillon sortit aussitôt mais son corps était maigre et engourdit, ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine. L’homme continua à l’observer, pensant que d’un moment à l’autre, les ailes du papillon s’ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon pour qu’il puisse prendre son envol. Il n’en fut rien ! Et le pauvre papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son maigre corps et ses ailes rabougries. Jamais il ne put voler.

Ce que l’homme, avec son geste de gentillesse et son intention d’aider, ne comprenait pas, c’est que le passage par le trou étroit du cocon était l’effort nécessaire pour que le papillon puisse transmettre le liquide de son corps à ses ailes de manière à pouvoir voler.

La morale de cette histoire est que, parfois, l’effort est exactement ce dont nous avons besoin dans notre vie.

A Lecouillard

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 07:02

La tolérance c'est accepter une communication, la communication signifie que chacun peut exprimer ses idées , le manque de tolérance et de respect se situent dans les insultes faites a ceux qui ne pensent pas comme nous....

Apprenez a communiquer sans violence, sans insultes, sans penser que l'autre est un idiot...

Il y a tant de choses dans ce monde...

La diversité est ce qui le définit...

Imaginez un monde ou tout le monde penserait la même chose ferait la même chose. Aucune créativité ne serait possible, les échanges n'auraient pas lieu d'être... Nous serions tous des 'abélinés' quelle tristesse qu'un monde de cette qualité! Quelle chance nous avons de pouvoir échanger, de pouvoir faire ou voir autrement que notre voisin, quelle chance nous avons d'apprendre l'un de l'autre!

Belle journée à vous tous.

Repost 0
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 06:00

Les « Connaissances Spirituelles », non intégrées, non comprises deviennent un fardeau, pour soi et pour les autres… Nombre sont ceux qui s’enferment dès lors dans LEUR monde d’illusions. Se croyant sages, ils glissent lentement vers la dépression sans en être conscient. Comment les aider à comprendre leur erreur ? Je doute que l’on puisse tant qu’eux-mêmes ne doute pas de leur pratique. Ainsi, ne doutant pas de leur mental, ils s’éloignent des humains, se pensent très justement sur le chemin de la libération !

Lors après avoir tenté maintes et maintes fois des les « réveiller » de leur torpeur, et alors qu’ils pensent que Vous êtes dans l’erreur, que vous êtes incapable de les comprendre… Il ne reste qu’une chose, la compassion, la prière… Prier pour que l’UN les délivre… l’UN c’est la grâce, c’est la fulgurante compréhension qui éclaire enfin l’esprit perturbé…

Quand la Connaissance vous éloigne, vous enferme, alors votre entourage sait que vous êtes tombés dans les filets de Maya.

La Vie est « partage, quand le « partage » n’existe pas, vous êtes enfermés dans votre monde. Vous êtes souffrants et bien malgré vous, vous faites souffrir ceux qui vous entourent.

La Vie est Interdépendance, comment être pleinement heureux, si à vos côtés quelqu’un est malheureux.

OM Namah Shivaya - Aditi

Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 00:10

TOUT EST UNE QUESTION DE FREQUENCE …

Vous avez souvent entendu dire "tout est énergie"... Qu’est-ce que cela signifie?

Oui, effectivement, tout est énergie...

Cette énergie fonctionne sur des fréquences... tout comme la radio ou la télévision, il y a tant de canaux pour pouvoir capter telle radio ou telle chaine et nous savons qu'un petit décalage fera que nous entendrons une autre radio ou verrons une autre image à l'écran... là vous le savez tous... même si vous n'y avez pas pensé consciemment...

Mais qu'en est-il des sentiments, des émotions, etc...

Plus la conscience est épanouie chez quelqu'un plus l'intuition sera haute... l'intuition c'est la connexion avec l'ÊTRE ça ne passe pas par l'intellect, l'intelligence, l'émotion ou autre... nous pourrions dire que c'est "irrationnel", nous ne pouvons pas l'expliquer avec des mots...

Comment se fait-il que nous puissions ressentir de la sympathie ou plus envers certaines personnes que nous ne connaissons pas physiquement? Simplement à travers les fréquences qu'il émet... oui, simplement... car plus la Conscience s'éveille plus nous nous simplifions la vie... plus la vie devient simple... nous sommes si compliqués!!!

Cela signifie que si nous fréquentons des personnes ayant des qualités négatives très marquées, et que nous soyons en contact permanent ou quasi permanent ses ondes pénètreront en nous et modifieront au fil du temps nos propres ondes… même si nous ne sommes pas négatifs… c’est notre énergie qui deviendra moins forte, et de ce fait nous allons avoir des

De la même façon, un menteur, un manipulateur, un hypocrite etc... émet des fréquences, chaque "qualité négative" a sa propre fréquence... il est donc simple de décrypter cela... nous pouvons mentir au monde entier, à nous mêmes, nous ne pouvons mentir face à une personne réalisée ou ayant atteint un certain niveau de conscience... ces acquis ne peuvent être que parce que la personne s'est délestée de ce qui l'entravait... le fardeau devient moins lourd et de ce fait la conscience peut émerger... et chaque qualité positive présente émet une vibration d'Amour...

Nous pourrions dire pour schématiser que toutes les qualités positives se rejoignent pour n'être qu'UNE dans la vibration de l'Amour inconditionnel...

C’est pourquoi les mots ne sont pas importants... car on peut vous dire "je t'aime" sans aucun sentiment, aucun amour, un je t'aime dénué de toute vibration positive... oui, oui, ça peut fonctionner avec beaucoup de gens mais jamais avec quelqu'un qui "voit" avec les yeux du cœur... Jésus ne disait pas à ces disciples qu'ils les aimaient... mais Il a dit à Juda "c'est toi qui me livrera" (je raccourcis les écritures), il a dit à Pierre "avant que le coq ne chante tu me renieras trois fois" etc... et pourtant les disciples le suivaient et disaient l’aimer…

C’est pourquoi, si une parole ne sort pas de votre cœur, il vaut parfois mieux se taire que dire n'importe quoi... soyez sincères avec vous-mêmes, vous êtes la personne la plus importante sur cette planète... c'est uniquement en étant sincère avec soi-même que l'on peut grandir, se mentir nous maintient dans une énergie plus basse... élevons-nous...

Quand on réagit c'est toujours par rapport à une émotion, un sentiment, un concept... la Vérité n'est pas un concept, elle EST tout simplement... si c'est un CONCEPT elle ne veut rien dire, ça ne vous fera pas grandir, l'intellect, l'égo s'emparent de ce CONCEPT, vous pouvez être un parfait orateur... vous pouvez écrire des livres ou autres avec des mots choisis pour marquer les esprits afin que l'on pense de vous que vous êtes quelqu'un d'exceptionnel..

Moquez vous de ce que les gens pensent, agissez uniquement pour grandir.

Les gens pensent ce qu'ils veulent, qu'elle l'importance de leur opinions, celles ci changent sans cesse alors pourquoi y apporter de l'importance, ils nous voient à travers le filtre de leurs propres concepts... non pas ce que nous sommes réellement... et sachez que quelqu'un qui nous trouve extraordinaire alors que nous savons que vous n'e sommes pas extraordinaire ne nous aide pas en vérité, il nous maintient dans l'illusion...

Nos paroles sont elles en accord avec nos pensées?

Nos actes sont-ils en accord avec notre parole?

Si oui, vous êtes sur le Chemin, si non... prenez conscience pour grandir.

Aditi -26/2/2011 4H DU MAT

Repost 0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 08:42

« D’évidence, la peur et le doute n’ont pas de place dans la voie de la Vérité. Une fois que tu auras fait un pas en avant, tu ne reculeras plus. L’aide du Maître est effective pour ce premier pas uniquement. Tu n’as besoin de rien faire pour que la voie te soit enseignée par ton maître.

La pratique avec foi, mais sans connaissance est nommée Bhakti ; la même avec Connaissance est nommée Jnâna.

Il est naturel de croire à quelque chose que l’on ne voit pas pour finalement le trouver. Ceux qui ne croient pas ne trouvent jamais. Les croyants, tot ou tard, réussiront, les non-croyants jamais. Ce monde existe uniquement pour susciter la Foi en toi. Voilà le but de la création. Aie la Foi et tu pourras atteindre Dieu.

Même si tu ne crois pas tout ce qui est dit de dieu, crois au moins qu’il y a Dieu. Cette graine révèle une grande puissance lors de sa croissance, au point qu’elle peut tout nier, et tout remplir par elle-même. Sa toute-puissance est telle que tu ne verras rien d’autre que Dieu, même pas toi-même. En vérité, Dieu est Tout….

Repost 0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 07:14

DEPENDRE TOTALEMENT DE DIEU.

Une belle histoire dans les anciennes écritures saintes de l’Inde, le Mahabharata enseigne clairement ce qu’on entend par « un abandon total au Divin ».

Une belle princesse nommée Draupadi à été conduite à la cour du Roi. En ce temps là, quand vous vouliez montrer que vous aviez eu la victoire sur quelqu’un, vous faisiez quelque chose qui nuisait à sa réputation. Le Roi a alors décidé de faire honte à Draupadi en lui faisant enlever son Sari. En faisant cela, il ruinerait la réputation du mari de Draupadi.

Un sari a 6 ou 7 mètres de tissu qui sont gracieusement enroulé avec des plis délicats autour de la taille ?

Le Roi se mit à tirer sur le sari de Draupadi, et bien qu’elle s’accrochait à lui fermement, il a réussi à enlever un tour du Sari. Draupadi était effrayée, elle pria Dieu sous la forme de Krishna « Krishna, Krishna… » mais ses cris restaient sans réponse. Dans une minute, son sari serait retiré. Sa force était bien moindre que celle du Roi. Prenant conscience de la situation dans laquelle elle se trouvait, elle pensa « c’est le dernier tour de mon sari ; si je le perds je serai condamnée. »

À ce moment là une grande prise de conscience est venue en elle. « Que puis-je faire ? Je ne peux pas faire davantage pour moi. Krishna, si vous voulez me mettre dans cette honte, je l’accepte. Je te fais confiance totalement, ma vie est entre tes mains. »

Sur ce, elle lâcha son sari et cria « Krishna ». Draupadi était là appelant Krishna en pleurant, alors que le Roi impitoyablement tiré sur le dernier tour du sari. Mais après ce dernier, il y en eut un autre et encore un autre, il semblait que le sari n’avait pas de fin. Le tissu n’en finissait pas de venir. Le roi compris que cela venait de quelque part. Il était épuisé de tirer sur un tissu qui n’avait pas de fin.

Draupadi était sauvée.

Cette histoire illustre une grande vérité. Même Dieu, ne peut venir vous aider tant que vous avez foi en votre propre force. Si vous n’êtes pas totalement « abandonné » à Lui, il ne peut rien faire. Il dit : « ok, vous avez encore de la force, alors pourquoi ne prendriez vous pas soin de vous-même. »

Un abandon total signifie tout donner à Dieu et dépendre entièrement de Lui.

OM Shanti, Shanti, Shanti.

Commentaire Aditi :

En fait c’est la démonstration de votre « libre arbitre », vous pensez que vous êtes suffisamment intelligent, fort etc… et vous faites le choix de conduire votre vie.

Et les choix que vous faites amènent avec eux un lot de difficultés qui se nomment alors le Karma. Ces actions accomplies à partir de vos propres pensées, sont parfois bien et parfois ne donnent pas les résultats escomptés, elles amènent leur lot de souffrance.

Si nous comprenons l’essentiel qui est « TOUT EST CONSCIENCE, TOUT EST DIEU » et que nous ne sommes qu’un rouage dans cette grande mécanique, nous laissons tomber toutes nos résistances, celles qui nous font penser que nous savons mieux que… etc… et nous nous abandonnons totalement à cette énergie qui ne nous veut que du bien… nager à contre courant est fatigant, épuisant parfois. Mais se laisser porter par lui, est reposant.

Cette énergie de vie est autour et en nous… c’est elle qui nous mènera là où notre vie doit se manifester dans sa totalité, soit, notre Dharma… ce qui est bon pour nous.

Mais, pensons nous que cette énergie est toute puissante ?

Que c’est grâce à elle que nous sommes maintenus en vie… que nous croyons, que nous sommes tout puissant…

cette conscience, cette énergie, que nous appelons Dieu, ou la vie… joue avec elle-même, c’est pourquoi elle est les deux faces d’une même pièce… Il n’y a pas une pièce blanche et l’autre noire, non, il y a d’un coté le blanc et l’autre face est noire. Et ce sont ces deux faces contraires qui permettent le jeu et le Je.

Notre pensée est obligatoirement limitée, puisqu’elle s’appuie sur du connu. Nous cherchons dans notre base de donnée, consciemment ou inconsciemment les solutions aux problèmes. En lâchant prise, en ne nous accrochant pas à notre mental, donc, à notre égo… une profonde détente s’installe et c’est l’ouverture à l’inconnu, cet inconnu qui détient la vérité, et les solutions… ou pas de solution parce que vous avez mal posé le problème et qu’il ne peut être solutionné. Dans cette profonde détente l’intuition surgit…

L’égo est trompeur, il nous fait croire que c’est Nous et nous seul qui peut trouver la solution.

Dieu joue à cache cache avec lui-même.

Repost 0
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 16:33

Si vous n’êtes pas heureux avec vous-mêmes, alors vous ne pouvez pas être heureux avec es autres ! c’est pourquoi quand vous passez du temps dans le silence, et quelques fois en vous même, vous devenez satisfait à l’intérieur. Alors vous porterez de moins en moins attention à ce que les autres disent de vous, que ce soit des éloges ou des critiques.

L’important est de vous installer à l’intérieur un havre de paix et d’amour ! Quoique disent ou pensent les autres ce ne sont que des mots que le vent emporte. Ces paroles sans importances se dissolvent dans l’espace. Seul, l’espace intérieur, est important, il est reposant et vous donne la joie sans cause… Aditi

Repost 0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 04:45

DEFINIR NOTRE PRIORITE.

LA BICHE ENCEINTE

Dans une forêt, une biche était sur le point de donner naissance à un faon. Elle se retire dans un champs d’herbe près d’une rivière qui a un fort débit. Ça lui semble un endroit sur. Soudain, les douleurs du travail commencent.

À cet instant, de lourds nuages noirs se rassemblent au-dessus, la foudre tombe et enflamme la forêt. Elle regarde vers la gauche et voit un chasseur avec son arc qui la vise. À sa droite elle voit un lion affamé qui approche.

Que peut elle faire ? elle est en travail d’accouchement !
Que va-t-il se passer ?
Est-ce que la biche va survivre ?
Donnera-t-elle naissance à son faon ?
Et le faon va-t-il survivre ?
Ou bien tout sera brûlé par le feu de forêt ?
Périra-t-elle à cause de la flèche qu’est prêt à lancer le chasseur ?
Mourra-t-elle des mains du lion affamé qui approche d’elle ?

Elle est limitée, d’un coté par la rivière, de l’autre par le feu de forêt et entourée par ses prédateurs naturels.

Que fait-elle ?
Elle se concentre en donnant naissance à une nouvelle vie.

Que se passe-t-il alors ?

La foudre tombe et éblouit le chasseur.
Du coup, il tire sa flèche mais celle ci atteint le lion affamé.
Il commence à pleuvoir, le feu de forêt commence à s’éteindre.
La biche donne naissance à son faon.

Dans notre vie aussi, il y a des moments où de tous les côtés nous sommes confrontés à des choix avec des pensées négatives et des possibilités.
Parfois les pensées sont si puissantes que nous n’arrivons pas à les surmonter et elles nous submergent.

Peut-être pourrions nous apprendre de la Biche.

LA PRIORITE de la Biche à ce moment donné était simplement de donner naissance à un faon.

Le reste n’était pas dans ses mains, et toute action ou réaction de sa part aurait probablement entraîné sa mort ou aurait été une catastrophe ;

Demandez vous QUEL est votre OBJECTIF, votre PRIORITE. En quoi avez-vous Foi, quelle est votre Espérance ?
Au milieu de n’importe quelle tempête ou ouragan, gardez votre attention sur Dieu. Il ne vous décevra jamais.

RAPPELEZ VOUS, il ne dort jamais, ni ne sommeille. Il est omniprésent, ce Dieu, cette énergie nous entoure et est à l’intérieur de chacun… comment le divin pourrait-il nous oublier ?

Repost 0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 06:05

Dans la Bhagavat Gîta Krishna enseigne Arjuna...
L’oeil divin


Ici, aujourd’hui, contemple le monde entier avec tout ce qui se meut et ne se meut, unifié en Mon corps, et tout ce que tu peux désirer voir.

Ce qu’il te faut voir, ton oeil humain ne peut le saisir ; mais il y a un oeil divin, et cet oeil, le voici, Je te le donne.

Bhagavad Gita
l'oeil humain voit l'apparence et de ce fait le jugement, la comparaison pointent leur nez,
L'OEIL DIVIN est ouvert par la Grâce, il permet de voir au-delà des apparences. Lorsque cet oeil fut ouvert chez Arjuna, celui-ci vit la grandeur de Krishna... il vit que Krishna était le monde... Nous ne sommes pas des êtres indépendants, un lien invisible nous relie tous. Prendre conscience de cette interdépendance nous amène à plus de tolérance et de compréhension qui découleront sur le véritable amour...

Au travail pour cette nouvelle année... plongeons de plus en plus profondément dans la grotte de notre coeur, là où réside l'UN.

ce n'est pas difficile, il suffit de fermer les yeux et d'observer...
Mais les pratiques telles que le pranayama, le yoga, le Sudarshan Kriya sont indispensables pour calmer le mental. Mais il ne s'agit pas de faire cela toute la journée, ayez du discernement sinon vous finirez fou!!!!

Aditi

Repost 0