Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 04:08


La confusion c'est de penser que le bonheur se trouve dans une autre voie que celle que vous avez choisie.
Quelle que soit la voie empruntée, vous imaginez qu'une autre vous donnerait plus de joie.
Alors, quand vous êtes dans cet état-là, prenez un oreiler et allez vous coucher.
Aucune circonstance ne peut accroître votre joie, car vous êtes la source de la joie.

Sri Sri Ravi Shankar...


        Est-ce l'amour (inconditionnel) que je Lui porte qui fait que je le trouve beau?
En tous cas une chose est certaine, Il aime s'amuser et son regard est Celui d'un enfant plein d'Amour-
Aditi

Repost 0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 07:04

Aum Bhur Bhuva Svah
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhimahi
Dhiyo Yo Naha Prachodayat


O Lord, You are the protector of life and of breath,
dispeller of miseries and bestower of happiness.
You are the creator and the most acceptable intelligence, possessing eternal qualities.
May Your qualities and Your inspiration pass to us.


Rejoignez les pratiquants du Gayatri Mantra en chantant le Gayatri Mantra pour l’éveil de tous les êtres. Vous pouvez également inclure les lieux qui ont besoin d’un éveil spirituel et d’une aide humanitaire suite à des désastres naturels, catastrophes et lieux qui ont été affectés par des chocs anti écologiques.
Tout le monde peut participer en chantant ce merveilleux mantra. Vous n’avez pas besoin d’être hindou.
Mère Gayatri a promis l’éveil de tous les mondes, le mantra n’est pas sectaire donc tout le monde peut se joindre et chanter.


Allez sur le site : worldwidelightcircle.net/french/


Signification du Gayatri Mantra
Le Gayatri est un Ancien Vigile.
Le Gayatri Mantra n’est pas seulement chanté ici, entre nous, par notre unique sangha.
En ce moment même, il y a des personnes, dans le monde entier, qui chantent également cette prière profondément émouvante. Peu importe l’heure du jour ou de la nuit où vous chantez le mantra, d’autres en font de même.
Le Gayatri est un ancien vigile qui encercle la planète.
Le Gayatri Mantra est l’une des notes dominantes pour la transformation de la conscience ; il est également une vibration identique à la force vitale inhérente à la nature. C’est lorsqu’il est chanté dans sa langue originelle, le sanskrit, que le mantra est le plus efficace. Il représente l’une des plus vieilles prières connues de l’humanité et son sentiment est plus ancien que la lumière. Cette prière appelle à la sagesse la plus élevée, à la splendeur du cosmos, pour illuminer la compréhension de notre véritable nature. Cet appel requiert de notre part que nous développions une subtilité et une réceptivité à la sagesse divine, elle qui imprègne l’expérience de la vie et qui, en essence, est notre véritable nature.


Chanter le Gayatri Mantra purifie le chanteur.
Ecouter le Gayatri Mantra purifie l’auditeur.


Cette prière sacrée tourne en spirales à travers l’univers entier à partir du cœur du chanteur, appelant à la paix et à la sagesse divine pour tous.


Les qualités d’équilibre du Gayatri Mantra.
Le Gayatri est un mantra parfaitement équilibré, yin et yang. Le corps ou le texte du Gayatri Mantra est féminin, son message et son invocation sont masculins. Gayatri est la Mère des Vedas, ce qui veut dire la mère de toute connaissance. Elle appelle au "Savitur" masculin, qui est dit être le rayonnement de la perception et de l’intelligence. Ce rayonnement se trouve en tout lieu et en toute expérience ; il est assimilé au rayonnement du soleil dans le système solaire. En d’autres termes, l’ensemble de la connaissance des modes complexes d’existence est contenu à l’intérieur même des syllabes du mantra ; c’est là que se trouvent également les moyens et le véhicule que l’on utilise pour dépasser la connaissance temporelle.


La vibration et l’influence du Gayatri Mantra sur le corps physique.
Le fait de penser silencieusement au Gayatri Mantra, de le prononcer à voix haute ou de le chanter influe sur le corps physique, clarifie le corps émotionnel et nous guide vers le cœur intérieur1. Le Gayatri stimule et facilite la sagacité et l’Éveil à la Vérité inhérente à tout. Nos centres, niveaux et rythmes d’énergie sont activés par la mesure du souffle inspiré par les narines, expiré au cours de la récitation du Gayatri Mantra (même au cours d’une répétition silencieuse)2. Ainsi s’équilibrent, dans le corps, corps le rythme électromagnétique et les courants d’énergie avec le prana. Le prana est une énergie de force vitale non détectable, similaire à l’orgone3. Au cours de la récitation, tous les éléments du mantra sont utilisés ; même le souffle est un instrument de précision. Tout œuvre en harmonie, tel un orchestre et son chef d’orchestre. Le souffle, la voix, la méditation et l’intention fonctionnent efficacement et sans efforts, tout comme le soleil brille efficacement, sans efforts particuliers.


Le Gayatri livre son secret au chanteur
En chantant le Gayatri Mantra, le mantra lui-même révèle les enseignements qu’il renferme. Le Gayatri est complet et sans défauts. Le Gayatri Mantra régénère une perception non obstruée, tout comme les plantes qui se renouvellent lorsque le vent, par exemple, transporte les graines sur la terre. Avec le temps et dans les conditions adéquates, les champs hériteront de fleurs sauvages et de blé. En flot continu, non obstrué, d’une saison à l’autre, les graines se propagent sur la terre et quand vient leur moment, elles poussent, fleurissent et engendrent une nouvelle génération. Le mantra agit de la même façon, il est semé par notre chant et c’est ainsi qu’il s’exprime et se propage. La signification du Gayatri est pareille à la bonne saison qui fait prospérer la terre. A maintes et maintes reprises, le fruit apparaît. De même qu’une graine qui s’abandonne est portée par le vent, nous abandonnons notre intention au cœur de l’intention universelle et le Gayatri fleurit, que nous en ayons conscience ou non, au bon endroit et au bon moment.


Le Gayatri est pareil à la puissance du soleil.
Comment pouvons-nous réellement en parler ?
Ce phénomène naturel est-il seulement compréhensible ?
Toute définition qui peut être entendue est comparable à un simple grain de sable sur des rivages infinis.
Une définition ne peut jamais rendre l’immensité de la signification et de l’intensité de ce mantra merveilleux.


Le Gayatri est une perle des profondeurs
Il est un joyau parmi tous les trésors que notre Guru, ainsi que la lignée de Sacha, ont transmis, de génération en génération. Etre initié à ce mantra sacré est un grand privilège. Le son du Gayatri, ou même, une simple pensée au vers du Gayatri, met la grâce en action, tandis que nous reconnaissons la bonne fortune que nous avons, dans notre vie, de vivre nos idéaux les plus élevés.


Ce joyau qu’est l’initiation au Gayatri est notre privilège
Il fut une époque où le Gayatri Mantra n’était pas prononcé à haute voix, où il était seulement répété en silence ou murmuré sur le bout de la langue. Cette méthode de chant est un moyen particulièrement subtil et puissant de répéter le mantra. Il fut un temps où les femmes ne chantaient pas le mantra. Un temps où, hormis les prêtres brahmanes, personne ne chantait le mantra. Aujourd’hui, tout-le-monde a le privilège de chanter le Gayatri Mantra : quel honneur ! Il semble que ce changement soit apparu au moment où les événements mondiaux ont commencé à annoncer une époque plus sombre. A présent, des millions d’hommes, de femmes et d’enfants de toute condition sociale répètent et chantent cette invocation puissante et merveilleuse. En raison de son appel et de sa teneur universelle, ce mantra ne peut être associé, à juste titre, à aucune religion particulière. Les Hindous en furent les gardiens ; ce sont eux qui l’ont enseigné et propagé à travers le monde. On pourrait dire que le Gayatri Mantra représente leur offrande à l’esprit de l’humanité et à l’Éveil de tous les êtres. Néanmoins, la portée de l’invocation du Gayatri est universelle, elle va bien au-delà de toutes les frontières de la religion séculière.


Le mantra est la matrice de l’existence
La rosée du matin apparaît par le mantra, étincelle à la lueur du soleil levant et brille dans les champs. Puis, elle disparaît à nouveau par le mantra, dans la chaleur du soleil de midi. Tout apparaît et disparaît, dans l’existence entière, par la puissance de la vibration, du degré, de la longueur et de la qualité du son : par un mantra. Le Gayatri Mantra est une vibration qui crée une condition de réceptivité subtile ; elle nous ouvre la voie qui mène à la Vérité inconditionnelle. De même que le bourdonnement de l’abeille contribue à tisser la toile entière de l’expérience, le chant du mantra contribue à la matrice entière de l’existence.

(http://www.buddhachannel.tv/portail/)


Repost 0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 05:48

COMMUNAUTE - SPIRITUALITE-SAGESSE
    

     Une suggestion à ceux qui font partie de la communauté de mettre la rubrique "spiritualité-sagesse" sur leur blog...

     Ainsi nous serions tous "reliés" par celle-ci.

      Ce n'est qu'une suggestion bien sûr, mais elle me semble logique.

       Agréable journée à tous et amicales pensées

  Aditi
Repost 0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 05:00
    L’OBEISSANCE requiert un esprit lucide, objectif, rebelle, discriminant, sans compréhension il n’a y a pas d’obéissance. Ce n’est que votre fainéantise qui se manifeste lorsque sans réfléchir vous faites ce que l’on vous dit. Dans fainéantise il y a néant... vous vous niez. Puis vous incriminez les parents, les éducateurs, les gens que vous rencontrez à cause des erreurs que vous faites: ils ne m’ont pas appris, ils m’ont dit que ... etc... mais toutes ces excuses sont un camouflage dont notre égo se sert pour masquer nos faiblesses. L’ignorance c’est que même en sachant qu’une chose serait bonne pour nous nous n’obéissons pas sous prétexte que l’obéissance nous a rendu esclave. Mais de quelle obéissance parlez-vous? Y avait-il obéissance ou obligation de ... sous peine de punition ou autre?  L’égo ne voit pas plus loin que le bout de son nez, il cherche des excuse à son oisiveté, son manque de volonté, sa paresse... Il préfère de loin ne faire que ce qui lui fait plaisir.

    L’OBEISSANCE est un état naturel de l’Amour. C’est pourquoi toutes sortes de techniques existent. La discipline n’est pas une qualité égotique. L’égo est indiscipliné. Il est nécessaire de le dompter pour en faire notre ami.

Aditi

    Mâ dit : Ce que nous recherchons dans la satisfaction de nos désirs, c’est en réalité le bonheur du Soi. Mais en essayant d’obtenir ce bonheur dans les objets des sens nous faisons fausse route, car ces objets ne sont qu’un reflet du bonheur.
    Le mental court vers ce qu’il aime et se disperse, en le dirigeant vers un objectif divin on peut le détourner de ses poursuites mondaines.

    La grâce du guru éveille au cœur du disciple un attachement tellement intense que tous les attachements mondains perdent leur pouvoir d’attraction .


Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 04:53
    Les difficultés sont indispensables. Les orages, les éc lairs, le tonnerre nous enrichissent tout autant que le soleil, le beau temps, le bonheur et la joie.

    La plupart du temps nous acceptons la joie, le bonheur, la santé et nous refusons les larmes, la maladie etc... parce que ça ne va pas dans le sens de notre désir.

    L’intelligence c’est être conscient que pour apprécier la joie il nous faut aussi connaître son contraire la tristesse.
     C’est la raison des souffrances de l’homme, à force de vivre une fois dans un état, une autre fois dans un autre, il a le choix de voir ce qu’il préfère. La souffrance est la conséquence de notre « illusion ».  C’est grâce à la souffrance que nous pouvons grandir. Elle nous enseigne bien mieux que le bonheur, elle nous donne le désir de Connaissance parce que nous « sentons » qu’il doit y avoir autre chose (paroles que j’ai souvent entendu par les « chercheurs »). Elle est souvent le moteur qui nous pulse.

    Plus nous prenons conscience de ces rythmes, de ces dualités moins nous demanderons. Nous cessons peu à peu de vouloir, de saisir. Ces opposés, qui ne le sont qu’en apparence, s’alternent.
 Rien n’est permanent. Prendre conscience de cette impermanence c’est toucher, pointer le doigt sur le bonheur! Nous serons aussi attentifs aux bienfaits de l’existence car tout arrive pour nous faire grandir... Nous sommes conditionnés par notre Karma.

    Le malheur c’est d’être coincé dans nos attentes, nos désis, nos peurs, nos colères, c’est ne pas voir ce qui est. Ce qui est ne peut être modifié, l’accepter c’est dire OUI à la Vie, à Dieu.

    Dire “oui” à la vie effacent les ombres et la tristesse elle-même devient lumineuse, » puisque je sais qu’elle m’enseigne ». Cette douleur ne sera plus une ennemie, elle m’enrichie.

    TOUT EST IMPERMANENT, le laid, le beau, la joie, la tristesse, la peur, le courage, l’amour, la haine, les larmes, les rires...

RIEN NE DURE.

Repost 0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 03:25
                Un cyclone peut déraciner des arbres immenses et détruire d'énormes bâtiments mais quelle que soit sa puissance, il épargnera l'herbe.  Telle es tla grandeur de l'humilité.


                Ce n'est pas une faiblesse que de s'incliner devant autrui. Nous devrions avoir la noblesse de nous incliner devant un simple brin d'herbe.

                Si quelqu'un décide de prenre un bain mais n'est pas prêt à s'incliner devant la rivière, son corps restera sale. Quand un Sadhak refuse de s'incliner devant autrui, il fait obstacle à la destruction de son ignorance.



Paroles d'Amma
Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 03:20
                La  méditation alliée à l'étude des textes sacrés est préférable à la méditation seule.
                Quand le mental est agité, celui qui a étudé les Ecritures peut puiser de nouvelles forces en réfléchissant à leur paroles. Elles l'aideront à surmonter ses faiblesses. Seuls ceux qui pratiquent une sadhana tout en étudiant les  Ecritures peuvent vraiment servir le monde de façon désintéressée.

Paroles d'Amma



Repost 0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 03:16
30 Août 1987


    Le SILENCE est un maître absolu, il faut descendre, toujours plus profondément en soi afin d’aller chercher la perle merveilleuse enfouie dans l’être humain. Cette perle est la CLÉ  de la vie éternelle.
    Aimez le silence... Comme votre Maître, écoutez-le. Dans les moments où la FOI vacille, il est le meilleur ami, qui bientôt vous renforce et fait vibrer en vous toutes les cordes de l’Archer royal qu’est l’ Esprit... sur ces cordes vibrent le chant mélodieux de l’ amour... Vivez en écoutant ce chant d’Amour où l’époux vient parler à l’ épouse, vote âme.
    Ayant ainsi réunis le ciel et la terre, vous pouvez enfin sentir la passion de ces deux époux qui s’étreignent et leur désir de ne plus se séparer...
    Tant que l’homme n’a pas uni son corps à son âme, il ne peut connaître le repos... la vie de charmes qui l’entoure a trop souvent le dessus, il est vrai que les sens sont agressifs...
    L’âme est la vie, le corps est la mort... 
    L’âme pleure et se lamente de sa triste condition de prisonnière d’un corps, mais un jour vient ou elle vainc.

    Observez tout ce qui peut empêcher votre progression, soyez vainqueurs de votre chair, de vos pensées désordonnées, de vos actes irrationnels et réactionnels...


(L'enseignement du Maître - Aditi)
Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 07:54
de vous être inscrits à cette communauté... 


En marche vers un monde meilleur, utopie ou réalité?


Bonne continuation à tous

Amitiés sur  la voie de l'Amour incontitionnel

Aditi
Repost 0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 10:00

Bonjour à tous


Pas beaucoup de temps à accorder aux blogs... mon ordinateur est toujours en panne mais aujourd'hui je publie de l'ordinateur de ma petite-fille...

Merci à tous ceux qui continuent à passer ...

images-copie-1.jpg

Swami Vivekananda

 

Swami Vivekananda nous explique comment ce monde peut nous servir à atteindre l’Illumination. Il dit : « Ce monde est un gigantesque gymnase dans lequel nous venons développer nos biceps et nos muscles spirituels ! » Mais très peu de personnes le conçoivent ainsi. Nous avons tendance à emprunter les chemins détournés de l’existence, fascinés par l’univers des plaisirs sensoriels et des attachements de ce monde, manquant ainsi le véritable but de la vie.

 

Notre Seigneur Sai l’exprime merveilleusement lorsqu’Il nous enseigne comment « affronter » le monde :

 

« La vie est un défi, relevez-le.

 

La vie est un jeu, jouez-le.

 

La vie est un rêve, réalisez-le.

 

La vie est Amour, partagez-le. »

 

Si nous suivons ces préceptes, alors notre succès est assuré – et nous réaliserons la véritable nature de l’Amour.
Le jīva (l’individu) sait désormais parfaitement ce qu’il doit comprendre du monde – la nécessité de grandir sans cesse dans l’Amour de Dieu !

 

Voyons comment le fait de relever les défis de ce monde et de les affronter la tête haute aide le jīva à développer ses biceps spirituels.

 

Défis et adversités – Notre Maître et Rédempteur


à suivre


Repost 0