Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:03

LE SECRET D’UN SOURIRE PERMANENT

Celui qui est complètement réalisé n’a aucun besoin et aucune responsabilité. De même celui qui est inerte n’a pas de besoin ni de responsabilités. A part ces deux extrêmes, tout le monde a des besoins et des responsabilités.

Si vous vous asseyez et notez toutes vos responsabilités et tous vos besoins, vous verrez que vos besoins sont plus importants que vos responsabilités… alors, la vie vous conduira à la souffrance. Mais si vous prenez plus de responsabilités et que vous ayez moins de besoins, alors vous pouvez être heureux.

Tel est le secret !

Quand les besoins sont nombreux, vous vous concentrez sur eux et ne prenez pas de responsabilité, vous vous plaignez, vous n’êtes pas content.

Quand vous prenez plus de responsabilités tout vient simplement à vous – l’enthousiasme, la créativité, la joie…

Les besoins physiques doivent être satisfaits. Si l’on a soif, on boit.

Le corps appartient à la terre, elle prendra soin de lui. Et Vous appartenez au Divin, et le Divin prendra soin de vous. Il prend toujours soin de vous.

Faites cette distinction, vous n’êtes pas le corps.

Si vous réalisez ceci que vous n’êtes pas le corps, mais que vous appartenez au Divin, votre sourire est permanent.

Repost 0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 09:36

L’histoire du Silence

Un Maître était assis avec quatre disciples en face de lui. Ils étaient tous très instruits, ils avaient lu tous les Védas, les Upanishad et entendu tout ce qui était à entendre, mais ils ne pouvaient toujours pas réaliser la vérité.

Ils sont donc allés voir Dakshinamurty et lui ont demandé d’expliquer ce qu’est Brahman, (Dieu non manifesté).

Dakshinamurty était assis en silence. Après un certain temps, ils se levèrent et se prosternèrent : « Swamiji, nous avons compris ». Et ils s’en allèrent. Parce que Dieu peut seulement être expliqué, approché dans le Silence.

(Aucun mot ne peut réellement expliqué ce qu’est ou qui est Dieu, les mots ne sont que des concepts, dans le silence Dieu se révèle, et lorsque l’étudiant est connecté à son Guru ou au Guru, le Soi lui révèle ce qu’est Dieu, dès lors tous les noms, tous les mots que l’on donne à cette intelligence créative ne sont que des concepts. Et la plupart du temps, nous nous laissons abusés ou arrêtés par des concepts. La Vérité ne peut être « énoncée », elle peut seulement nous être révélée. Cette connexion ne peut se faire si notre esprit est perturbé ou éparpillé, voilà pourquoi la Méditation est importante, pour que nous puissions atteindre cette joie, ce bonheur, dont tous les Maîtres parlent mais qui restent pour la plupart des concepts… suivant ce que nous pensons du bonheur… le bonheur, la joie seront là inconditionnellement des événements extérieurs que nous soyons dans la tourmente ou non, en bonne santé ou malade. Ce bonheur, cette joie, n’ont en réalité rien à voir avec ce que nous connaissons, cela reste un mystère jusqu’à notre propre réalisation. Aditi)

Repost 0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 09:54

Conte de la barrière

Il était une fois un garçon avec un sale caractère. Son père lui donna un sachet de clous et lui dit d'en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu'il perdrait patience et se disputerait avec quelqu'un. Le premier jour il en planta 37 dans la barrière. Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés dans la barrière diminua jour après jour : il avait découvert que c'était plus facile de se contrôler que de planter des clous. Finalement, arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou dans la barrière. Alors il alla voir son père et il lui dit que pour ce jour il n'avait planté aucun clou. Son père lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque jour où il n'aurait pas perdu patience. Les jours passèrent et finalement le garçon pu dire à son père qu'il avait enlevé tous les clous de la barrière. Le père conduisit son fils devant la barrière et lui dit : "Mon fils, tu t'es bien comporté mais regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière. Elle ne sera jamais comme avant. Quand tu te disputes avec quelqu'un et que tu lui dis quelque chose de blessant, tu lui laisses une, blessure comme celle là. Tu peux planter un couteau dans un homme et après lui retirer, mais il restera toujours une blessure. Peu importe combien de fois tu t'excuseras, la blessure restera. Une blessure verbale fait aussi mal qu'une blessure physique

Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 08:25

ANGOISSES, EMOTIONS que faire quand elles frappent à la porte de votre esprit ?

Sommes-nous toujours conscients de l’origine de notre angoisse, ou de nos émotions négatives et même positives quand elles frappent à la porte de notre esprit, y pénètrent sans y avoir été invitées, s’installent pour un court moment ou pour du long terme. ?

Alexandre Jollien dit : « VIVRE SANS POURQUOI ? »

Si l’angoisse ou l’émotion négatives surgissent et que vous en connaissez la cause, l’origine… par exemple : votre médecin vous faire des examens parce qu’il suspecte quelque chose de mauvais… l’angoisse se présente… jusqu’au résultat elle peut s’activer !

Maintenant, quelqu’un vous fait du mal ou autre, vous insulte… une émotion négative s’élève dans l’esprit… nous croyons connaître la cause… bien que souvent nous l’attribuions à l’autre, ce qui est une erreur. Mais elle nous dit : Pourquoi ça te met en colère ? l’opinion des autres a donc tellement d’importance, pour que tu perdes ton calme…toujours se souvenir que ce qui surgit est une indication pour laisser la conscience s’épanouir encore et encore, l’autre est en colère après lui, le sait il ? ce n’est pas notre problème… notre problème se situe uniquement par rapport à notre réaction.

Notre réaction nous indique qu’existe en nous de la colère, de la frustration, de la jalousie, de l’orgueil etc… d’où viennent ces émotions, quand ce sont elles mises en place, à propos de quoi, dans quelle circonstance ! Nous avons beaucoup de chance quand remonte à notre conscience des événements traumatisants… de l’enfance mais aussi des vies antérieures !

Mais qu’en est-il de l’angoisse ou l’émotion négative qui surgit sans crier gare !

Cela vous est-il déjà arrivé, de pleurer sans raison apparente (sans cause connue de vous), de déprimer ?

Si oui, que pouvez vous y faire ?

Oui, parfois l’angoisse s’installe ou la négativité sans que nous les ayons invitées, d’où proviennent-elles alors ? de notre inconscient. Notre inconscient est sans cesse connecté … c’est alors que nous nous posons les questions qui commencent par POURQUOI ? ce Pourquoi fera perdurer l’angoisse, car votre esprit ne peut accepter ce qu’il ne connaît pas. Pourquoi suis-je angoissé, pourquoi je n’aime pas cette personne et même pourquoi j’aime cette personne, pourquoi je suis triste, pourquoi je me mets en colère etc…

Oui, parfois, nous ne pouvons pas trouver de réponse à notre : pourquoi… et tant qu’il y a un « pourquoi » il ne peut y avoir d’acceptation.

L’acceptation à cet instant va être d’observer de se laisser envahir, et non de rejeter sous quelque forme que ce soit ce qui est là… en observant l’esprit se libère un peu, beaucoup peut être totalement, sinon nous devons recommencer l’opération jusqu’à ce que l’angoisse disparaisse.

C’est à dire jusqu’à ce qu’il y ait une véritable acceptation du phénomène. Cela ne signifie absolument pas que nous connaitrons consciemment la cause.

L’Inconscient joue un grand rôle dans notre vie.

Quand la joie survient d’on ne sait où, on se contente d’exploser, de rire, sourire, remercier… regarder la beauté de cette joie, ce sentiment qui nous envahi… on ne se pose pas vraiment la question « pourquoi suis-je content ? ou pourquoi suis-je heureux ? Pourtant, comme pour le négatif, elle peut s’installer sans que nous soyons conscients de ce qui l’a provoquée.

Nous acceptons la joie sans Pourquoi…

Souvenez vous que dans ces conditions le ou les « pourquoi » font fructifier cette graine négative… l’observation, être UN avec ce qui arrive, diminuera obligatoirement les tensions et elles finiront par disparaître.

« TOUT CE A QUOI L’ON RESISTE, PERSISTE ».

Aditi 16 MARS 16

Repost 0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 20:31

SYMBOLISME DU « GURU PRINCIPE »

Quand les 5 éléments régis par Shiva (Panch Mahabhoota – terre, eau, feu air, ether) sont unis à la Shakti (pure conscience) , le Seigneur Karthikeya est né. Shiva est appelé Panchanana – le Seigneur à 5 têtes. Ces 5 têtes représentent les 5 éléments dans la nature. Quand ces 5 éléments sont réunis avec le Sixième : Chaitanya Shakti (la Pure Conscience), ils ont donné naissance à la Shadaanana (6 directions) aussi appelé Karthikeya.

Vous pouvez mieux comprendre en terme de Kundalini Shakti. Nous avons 7 chakras à l’intérieur de notre corps. Lorsque l’énergie surgit à travers les 6 chakras et se stabilise au niveau du 6ème chakras – Ajna chakra (présent au milieu des sourcils, ou communément appelé 3ème œil), il « fleurit » comme « Seigneur Karthikeya », (symbole du « Guru Principe »).

L’Ajna chakra est la place du « Guru Principe ». c’est là que le Guru Principe fleurit et se manifeste lui-même. Et donc, le Guru Principe est lui-même Karthikeya.

Shiva est le Dieu in-manifesté, alors que Karthikeya est manifesté. Vous pouvez donc dire que Karthikeya est le symbole de la Kundalini Shakti.

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 10:17

HISTOIRE DU SEIGNEUR KARTHIKEYA PRENANT LE SIEGE DU GURU

CETTE HISTOIRE EST DANS LES PURANAS ;

Quand Karthikeya était un jeune garçon, son père, Shiva lui a demandé d’aller voir Brhama pour recevoir son éducation. Karthikeya est allé voir Brahma et lui a demandé : Peux tu m’expliquer le sens de OM ?

Brahma lui dit : Tu viens me demander directement la signification de OM mais en premier tu dois apprendre l’alphabet !

Karthikeya dit : Non, Je veux avoir la plus haute connaissance en premier – OM.

Brahma connaissait tout sur les alphabets, mais il ne connaissait pas la signification de OM (le son primordial).

Karthikeya dit à Brahma : tu ne connais pas la signification de OM, comment vas-tu me l’enseigner ? Je ne vais pas étudier avec vous.

Et il retourne vers son père.

Shiva demande à Karthikeya : qu’est-il arrivé mon fils ? Brahma est le créateur de tout cet univers. Tu dois apprendre de LUI !

Karthikeya répondit : Alors dis moi la signification de OM ?

Shiva lui répond, même moi je ne le sais pas.

Karthikeya dit alors : Alors je vais te le dire, parce que je connais le sens de OM.

Shiva : Alors, dis-moi quelle est la signification de OM, puisque tu le sais !

Karthikeya : je ne peux pas te le dire comme ça. Tu dois me donner la place de Guru. Seulement si tu me mets sur le piédestal de Guru, je peux te le dire…

Guru signifie être dans une position plus élevée ou sur une estrade. L’enseignant doit s’asseoir à un endroit plus élevé que l’étudiant, l’étudiant doit écouter. Comment Shiva peut il trouver un siège plus haut que le sien, car il est le plus élevé et le plus grand des dieux ?

Alors Shiva a mis Karthikeya sur ses épaules. Et dans l’oreille de Shiva, Karthikeya a expliqué le sens du Pranava Mantra (OM). Il lui a expliqué que la création entière est contenue dans le OM.

La Trinité – Brahma, Vishnu et Shiva sont contenus dans le OM. OM signifie que tout est Amour. OM est l’amour ininterrompu et inébranlable. Telle est l’essence et aussi le secret de OM que Karthikeya a raconté à Shiva.

En entendant cela la Déesse Parvati (la Mère de Karthikeya et une des incarnation de la Mère Divine) était submergée de Joie. Elle dit : Vous êtes devenu un Guru (Swami) de mon Seigneur Nahta !

En disant cela elle s’est adressée à son fils comme « Swaminatha » et depuis Karthikeya est devenu connu comme Swaminatha.

De cette manière, Lord Karthikeya a assumé la position de Guru et a expliqué la signification de OM à Shiva en étant assis sur ses épaules.

L’essence de cette histoire est la suivante – Le principe du Guru est placé au-dessus de Lord Shiva lui-même ! Pour expliquer cette vérité, cette histoire a été écrite dans le Skanda Purana.

Ainsi même Shiva est devenu un disciple (du principe) du Guru. Ainsi, le principe du Guru et Karthikeya sont considérés comme une seule et même personne.

Repost 0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 07:59

DROGUE

Question : Guruji j’ai entendu dire qu’il y avait un médicament appelé Ayahuasca qui aide à la croissance spirituelle. Apparemment, ça désinhibe, plus de peur et annihile les pierres d’achoppements qui nous éloigne de Dieu. Ça se trouve en Amérique du Sud. Recommandez vous un tel médicament ? C’est une herbe naturelle…

SSRS Oui, même la COCAÏNE est naturelle c’est aussi une herbe, mais restez loin de cela ! Regardez les gens qui ont pris ou qui prennent de la drogue, sont-ils extasiés par ce qu’ils voient… Non, pas du tout. Si vous les regardez vous aurez pitié d’eux. Ils épuisent leur énergie. Et d’ailleurs dans le niveau subtil,(le corps prânique) , ils sont lessivé, leur aura est toute morcelée, coupée.

Donc, n’utilisez pas ces produits. Votre souffle suffit. Avec les pranayamas, la méditation, le sudarshan kriya vous pouvez être au top et en bonne santé.

Beaucoup de personnes sont sorties de la drogue avec ces pratiques. (Personnellement j’ai souvent donné des stages à des personnes qui se droguaient et avec le sudarshan kriya , qu’ils faisaient régulièrement ils sont sortis de cet état de dépendance et maintenant certains sont professeurs !!! c’est tout simplement merveilleux – Aditi). En plus la drogue coute cher, ils dépensent beaucoup d’argent et les pranayamas, le Sudarshan Kriya vous pouvez le pratiquer à volonté et c’est gratuit, (après le premier stage). Vous pouvez vous asseoir n’importe où respirer et méditer… et vous êtes heureux. C’est un bon antidote. Et, si vous n’avez pas encore fait la Shakti Kriya, vous devriez le faire, en 20 mn vous vous retrouver avec une énergie élevée et agréable. (le prâna étant élevé la paix et la joie peuvent se manifester librement…)

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 08:32

QUESTION Pouvez vous nous parler de la connexion entre le sexe et la spiritualité ?

SSRS le sexe est l’endroit, l’origine d’où tout est né. En Orient il est honoré come divin. La sexualité est dans le deuxième chakras, et ensuite vous allez vers le haut pour les autres chakras. Donc ça fait simplement partie d’un processus.

La spiritualité ne renie rien et n’est dissocier de quoi que ce soit. La spiritualité englobe tous les aspects de la vie. En fait, la spiritualité s’élève du sexe à la conscience supérieure.

Le sexe est attiré par une partie du corps et obtient une certaine stimulation de cela. Le but du sexe est de trouver la joie, et non le sexe lui-même. Il entre dans le moment, pour tout oublier et trouver de la joie, et la spiritualité procure cette joie, qui n’est pas arrivé à travers un acte quelconque, mais qui est au-delà des sens.

Dans la Bhagavad Gita, il y a un dicton : « Buddhi grahyam atindriyam » c’est la joie qui peut être saisie par l’intellect, mais elle est acquise au-delà des sens, et c’est le bonheur du soi.

Par exemple, quand vous rencontrez un être cher après une longue absence ou quand vous pensez à eux, quelque chose se passe à l’intérieur de vous. Vous sentez un amour profond. Ce n’est pas associé au toucher, à l’odorat, ou à l’un des attributs physiques ; les sens ne sont pas impliqués.

La pensée ou un sentiment rallume quelque chose de profond en vous et vous vous sentez heureux et joyeux. Rien d’autre, aucun plaisir sensoriel peut donner cette joie. Il est dit qu’un moment de Samadhi, (profonde méditation) est mille fois plus joyeux que la joie que vous pouvez obtenir des rapports sexuels. C’est tellement plus !.

Repost 0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 10:01

Communication d’âme à âme.

C’est seulement quand nous nous relions au niveau de vibrations qui est AATMASAMVADAN –communication d’âme à âme- et uniquement à ce niveau de communication la vraie Connaissance se lève (dans l’esprit ). SSRS

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 09:44

LES 7 FACONS D’ATTEINDRE LA PAIX INTERIEURE ;

-DONNER UNE CHANCE AU DIVIN, SOYEZ RECONNAISSANT

Laissez la fleur de la dévotion s’épanouir à son maximum et donnez lui une chance de travailler. Notre amour, la foi et la croyance devraient être profondément enracinés, et alors toute chose part de là. Le sentiment « je suis béni » peut vous aider à surmonter tout échec. Une fois que vous réalisez que vous êtes bénis, toutes les plaintes et récriminations disparaissent, toutes les insécurités disparaissent et vous devenez reconnaissants, heureux et en paix.

-PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS

Chaque jour vous collectez des informations mais vous ne prenez pas le temps de penser, de réfléchir par vous-même. Alors vous vous sentez fatigués. Un peu de moments de calme sont sources de créativité. Le silence guérit et rajeunit, il vous donne de la profondeur et de la stabilité. De temps en temps dans la journée, fermez les yeux et pendant quelques minutes entrez dans la caverne du cœur, et envoyez le monde loin de vous comme un ballon. En prenant du temps pour vous même, vous améliorez votre qualité de vie.

-SACHEZ QUE LA VIE EST EPHEMERE

Voyez l’impermanence dans cette vie. Des millions d’années sont passées ainsi que des millions de personnes sont passées, passent et passeront. Rien n’est permanent. Qu’est-ce que votre vie ? Ce n’est même pas une goutte dans l’océan. Il vous suffit d’ouvrir les yeux et de demander : Qui suis-je ? Qu’est ce que ma vie ? La conscience se lève et vous cessez de vous inquiéter à propos des petites choses de la vie. Tout ce qui est petit tombera et vous serez en mesure de vivre chaque instant de votre vie. Si vous examinez le contexte de votre vie, la qualité de celle-ci s’améliore.

-FAITES DES ACTES DE GENTILLESSE AU HASARD

Prenez l’engagement de faire de ce monde un monde meilleur pour y vivre. Faites des actes de bonté, sans rien attendre en retour. Seul le « seva », le service peut vous apporter de la satisfaction dans votre vie. Il créé un sentiment d’appartenance. Lorsque vous apportez un certain soulagement à quelqu’un, avec désintéressement, de bonnes vibrations viennent à vous. Quand vous affichez la bonté, votre vraie nature qui est « amour » et « paix » viennent pour jouer…

-SOURIEZ PLUS… que votre sourire soit une offrande.

Commencez la journée en vous regardant dans le miroir et souriez vous. Ne laissez pas votre sourire s’arracher facilement, d’ordinaire vous vous mettez en colère facilement et vous souriez rarement, comme si votre sourire était très cher. Faites en sorte de rendre votre sourire gratuit et votre colère très chère. Quand vous souriez les muscles du visage se relaxent. Votre cerveau se relaxe et vous devenez paisible. Il vous donne confiance, courage et énergie pour avancer dans la vie.

-ACCORDEZ A LA MEDITATION UNE PLACE DE CHOIX DANS VOTRE VIE

Quand nos objectifs sont élevés dans la vie, cela crée du stress et de l’agitation qui peuvent être libérés en quelques minutes par la méditation et l’introspection. La méditation vous donne une profonde détente, vous êtes en mesure de vous reposer, d’être dynamique quand vous êtes en activité.

QU’EST CE QUE LA MEDITATION ?

-l’esprit sans agitation

-l’esprit dans le moment présent

-l’esprit qui n’hésite pas, qui n’anticipe pas

-l’esprit qui retourne à la source, à la maison… qui est la paix, la joie…

-CONSIDEREZ VOUS TOUJOURS COMME UNE ETUDIANT

Sachez que vous serez toujours un étudiant. Ne sous-estimez personne. La connaissance peut venir à vous de tous les côtés. Chaque occasion, chaque personne vous enseigne.

Le monde est votre professeur, votre guru. Quand vous êtes à la recherche de toujours apprendre, vous arrêtez de sous-estimer les autres. L’humilité se lève dans votre vie…

Repost 0