Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 09:55

UNE HISTOIRE DE GURU…

Un jour un disciple est allé voir son Guru, il avait beaucoup de questions et lui a demandé la Connaissance.

Le Guru lui dit : Viens, assieds toi et prend d’abord une tasse de café ! Le Guru verse le café dans la tasse jusqu’à ce qu’elle commence à déborder et à éclabousser sur la table, puis sur le plancher.

Le disciple lui dit : Gurudev, que faites vous ?

Le Guru lui a répondu : Tu es venu à moi comme une tasse qui déborde et ta capacité à retenir est très faible, mais tu veux des réponses à certaines questions qui sont très importantes. Tu ne seras pas en mesure de retenir ce que je vais donner. Je suis prêt à te donner mais es-tu prêt à recevoir ? Si tu veux recevoir alors tu dois d’abord devenir vide ».

SSRS

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:54

SI VOUS NE POUVEZ PAS MEDITER, SOYEZ STUPIDE !

Si vous êtes incapable de méditer, votre esprit bavarde beaucoup trop et rien ne va ? Sentez que vous êtes un peu stupide. Alors vous serez capable de descendre profondément (en vous).

Votre intellect est une petite partie de votre conscience totale. Si vous êtes coincé dans l’intellect, vous y perdez beaucoup. Le bonheur c’est quand vous transcendez l’intellect. Alors, dans la peur ou dans le sentiment que vous êtes stupide, vous transcendez l’intellect.

Avez vous remarquez que les « arriérés mentaux » sont plus heureux ?

Question : Comment faire pour aller au-delà de l’intellect ?

SSRS : en agissant de façon stupide… tout le monde évite d’être stupide, personne ne veut paraître idiot. C’est stupide. La stupidité devrait amener la méditation, autrement c’est la dépression qui suit. Et ça c’est vraiment stupide !

Question Janael : Puis je poser une question stupide ?

SSRS : de toutes façons toutes les questions sont stupides.

Question Mikey : Comment devient-on stupide ?

Yash : en posant la question !

Soyez vous même !!!!

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 08:27

Haine, compassion...

ADITI BENICHOU·MARDI 1 MARS 2016

“Quand la haine a enflammé l’esprit de quelqu’un, la compassion consiste à adopter face à lui l’attitude du médecin envers un fou furieux. Il faut d’abord l’empêcher de nuire. Attention de ne pas tomber soi-même dans la violence et la haine. Si la haine répond à la haine le problème n’aura jamais de fin. Matthieu Ricard.

... la vie nous réserve suffisamment d’occasions de souffrir pour que nous n’ayons pas envie d’aller nous frotter contre des cactus, mais le problème se pose quand ces épineux font partie de notre famille, ou de notre entourage... à chacun de faire un pas vers l’autre... Christophe André

Pour gagner en liberté et en amour, il est bon de repérer les gens qui nous tirent vers le bas. Il ne s’agit ni de les fuir ni de les éviter, mais simplement de redoubler d’attention lorsqu’ils sont dans les parages. et c’est d’autant plus vrai que certaines personnes, à cause des projections, des souvenirs, réveillent plus facilement la colère, la peur, la tristesse. Déjouer les mécanismes nuisibles à une vraie rencontre, c’est donc laisser nos gants de boxe au vestiaire, et prendre conscience de notre vulnérabilité face à certaines personnes. Opter pour la douceur, renoncer à la haine réclament une grande force. Alexandre Jollien

-Il est évident que parfois des personnes veulent délibérément faire du mal à autrui... et malgré cela tant de personnes sont persuadées avoir raison de blesser physiquement, psychologiquement... mais quand vous comprenez que cette personne est aveuglée par ses préjugés, ses concepts, le mieux est de passer votre chemin... cette personne est persuadée d’avoir raison... peut-être se remettra-t-elle en question? peut-être pas... mais dois-je tolérer que ce genre d’individu me fasse du mal? Aditi-

“Un certain nombre d’êtres humains ont une espèce d’incapacité biologique à ressentir de l’empathie, ce sont des handicapés de la compassion.”Christophe André.

dans tous les cas la bienveillance ne devrait jamais être considérée comme une faiblesse. Matthieu Ricard.

-Pourtant nous avons souvent à faire à des personnes qui , parce que nous tentons de les aider, pensent que nous sommes faibles, sans courage... et ils nous prennent pour des idiots. c’est à nous à ne pas tomber dans ce piège qu’ils nous tendent, à nous de nous interroger, est-ce par peur de... que je suis bienveillant? Ou est-ce tout simplement par amour du prochain, parce que cela touche à mon intégrité, à mes valeurs... l’autre peut l’ignorer et alors? Qu’importe ce que les autres pensent de nous... leur avis n’est conforme qu’à leur esprit... alors quoi? doit on se laisser anéantir? La bienveillance est un signe d’intelligence et d’amour.. Aditi.

Repost 0
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 08:02

De temps en temps la terre tremble et dans cette agitation elle réveille l’homme qui dort, qui non seulement abuse de la nature mais met sa foi dans le matériel. La véritable sécurité est dans le Soi, pas dans ce qui est matériel. Peut-être que la Nature veut transmettre ça à l’homme. Les tremblements de terre, les inondations et les éruptions volcaniques vous conduisent à la Maison, à la Vérité que rien n’est permanent et vous ne pouvez trouver la sécurité dans ce qui est impermanent. Cela arrive comme un choc pour vous réveiller.

Quand une de ces catastrophe naturelle arrive nous cherchons des causes afin de blâmer quelqu’un. Curieusement, quand vous trouvez quelqu’un à blâmer et à penser qu’il est responsable de ce qui arrive, alors vous vous sentez à l’aise, mais avec les catastrophes naturelles on ne peut blâmer personne ; (quoique de nos jours, nous trouvons des responsables politiques. l’inondation ou autre se trouve être de leur responsabilité, sommes nous donc assez idiots pour penser qu’ils auraient pu éviter la catastrophe… oui, normalement une catastrophe nature devrait nous éveiller à voir et savoir que tout est impermanent en ce monde… et en cherchant un responsable nous nous rendormons et nous sommes contents d’avoir trouvé quelqu’un à qui imputer celle ci- Aditi)

Avec sagesse un choc peut vous faire grandir à pas de géant. Sans Sagesse un choc ne peut vous conduire qu’à la négativité et la dépression.

Question : Pourquoi la nature détruit des enfants innocents ?

SSRS : La nature ne choisit pas, elle fait juste son travail. Elle ne fait aucune discrimination entre jeune et vieux. Pensez vous que tous ceux qui mangent des pousses de bambous, des œufs ou cueillent des fleurs n’ont pas de compassion ? Peut-être, peut-être pas ? (rires). Au lieu de remettre la nature en question, réveillez vous et voyez alors l’opportunité de faire du seva. C’est alors que des milliers de personnes aident ceux qui sont dans le besoin… sinon l’entraide ne serait pas arrivée ! Il sort toujours quelque chose de positif après une catastrophe, et l’on reconstruit. Un facteur intéressant après la catastrophe dans le Gurujat, une source d’eau douce est apparue dans une région qui était continuellement sujette à la sécheresse.

La sagesse c’est de considérer la terre comme votre Valentin ou Valentine. Quoi qu’il se passe cela vous est « cher ». Vous voyez toujours le bon.

Les 4 éléments, autre que l’espace, créent des turbulences de temps en temps. Trouvez la sécurité dans l’espace intérieur, c’est la spiritualité !

Repost 0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 07:41

A jamais relié à Dieu

A chaque fois que l'on doit parler de Dieu, la limitation des mots et du langage devient l'évidence même. Les mots ne peuvent appréhender la vérité. Les mots utilisés pour signifier un lien à Dieu indiquent aussi une séparation d'avec Dieu. Si vous dites que vous êtes relié à Dieu, d'une certaine manière, cela implique que vous avez été séparé, et que vous vous reliez. Il n'en est pas ainsi.

Vous êtes comme le poisson dans l'océan. Au moment où le poisson sort de l'eau, la vie sort du poisson - le cadavre d'un poisson sort de l'eau, non le poisson lui-même. Le poisson ne peut exister hors de l'océan, de même que les vagues ne peuvent exister indépendamment de l’océan. Au même titre que la vie du poisson est inséparable de l’océan, vous êtes inséparable de Dieu.

Les deux mots "toujours" et "relié" ne vont pas ensemble. Si vous dites "toujours" et après "relié ", le mot relié perd tout son sens. L'existence de Dieu est au-delà du temps. Pour indiquer cela, vous pouvez utiliser le mot "toujours" : Dieu est toujours. Mais lorsque vous dites que vous êtes toujours relié à Dieu, vous vous séparez vous-même de Dieu. C'est pourquoi je dis que le langage est inadéquat.

Chaque fois que l'on demandait à Bouddha de parler de Dieu, il gardait le silence. Cela ne veut pas dire qu'il ne le savait pas. Beaucoup de gens pensaient que Bouddha était athée parce qu'il ne parlait jamais de Dieu. Il n'était pas athée mais il connaissait la profondeur de la vérité et l'insuffisance des mots.

Si vous soustrayez une portion à un cercle, le cercle n'est pas complet. Si vous soustrayez quoique ce soit à Dieu, Dieu n'est plus. Mais la nature du mental est de disséquer et de diviser. A partir du moment où vous divisez, la dualité survient. Un mot apparaît. Le deux apparaît. Et le deux devient beaucoup. Et dans cette multiplicité vous êtes perdu.

En sanskrit, la peur se dit "deux". Comment la peur survient-elle ? A cause d'une division, quand vous reconnaissez une séparation. La division signifie prendre une chose et en écarter une autre. Accepter et rejeter. Votre rejet, votre séparation produit la peur et la peur est insupportable à la vie. La séparation n'existe pas. Vous ne pouvez séparer. C'est une illusion du mental. Lorsque l'on reconnaît l'unité, la peur s'évanouit.

Vous avez deux options : ou bien vous vous sentez relié à Dieu, au maître, à l'existence ; ou alors vous sentez que vous ETES Dieu, que vous ETES le maître, que vous ETES l'existence. Alors le rire, la danse et la joie apparaissent dans votre vie.

Mais depuis très, très longtemps vous avez choisi la première option et vous vous êtes senti séparé de l'existence entière. Vous avez été hypnotisé. Vous devez vous déshypnotiser et découvrir que vous faites partie de la vérité, vous faites partie du tout.

Vous êtes-vous jamais assis sur un rocher en songeant que vous faites partie de cette terre ? Que ce corps est issu de la substance de cette terre. Qu'est donc ce corps ? Des protéines, des acides aminés, des hydrates de carbone, des minéraux, du sel. Tout fait partie de cette terre. Et un jour, ce corps retournera à la terre.

Et cette terre est aussi vivante que vous pensez l'être. Vous savez que vous êtes vivant parce que vous agissez et réagissez aux gens et aux situations. Mais les arbres, eux aussi, sont vivants. Eux aussi réagissent. Des botanistes ont récemment découvert que les arbres expriment la peur et qu'ils possèdent une sensibilité, bien que leur degré d'expression soit inférieur au votre. Cette terre contient des millions d'espèces de vies différentes et des milliards de bactéries. Ce sol lui-même est vivant. La vie est présente dans chaque pore de cette terre. C'est ainsi que celle-ci peut amener la vie à se manifester dans un corps.

La vie imprègne chaque cellule de votre corps : la peau, les cheveux, le corps tout entier. Vous pouvez être inconscient de vous-même, assis devant votre télévision, complètement absorbé par un événement ou par vos pensées. Mais que vous en soyez conscient ou non, la vie est présente, à ce moment- même, dans chaque cellule de votre corps.

Soyez conscient que votre corps fait partie de cette terre. 90 % de votre corps est constitué d'eau. Cette eau a le même pourcentage de salinité, la même composition que l'eau de l'océan. Vous êtes une portion d'océan vivant hors de l'océan. Et le souffle qui entre et sort de votre corps est une partie de l'air qui entoure la terre. Il n'y a pas un air neuf. C'est l'air ancien qui est recyclé.

Vous faites partie de l'existence. Votre esprit est juste un fragment de l'expression de la grande intelligence cosmique et de la création. Quand cette prise de conscience a lieu, alors le petit "Je" avec lequel vous pensez : "Je, je, je, moi, moi, moi", se transforme en un grand je ou un non-je.

Je ne dirais pas que vous êtes toujours relié à la terre ; je dirais que vous faites partie de cette terre. Avez-vous jamais pensé, au moment où vous vous asseyez à table et où vous prenez un morceau de pain dans la main : "Ceci est mon corps. Ce pain que je vais absorber va devenir les cellules de mon corps. Ce pain est mon futur corps. C'est juste une question de temps ?" Vous avez une tasse de lait devant vous. Avez-vous jamais pensé : "Ceci, aussi, fait partie de mon corps. Ce lait va devenir mon sang" ? Lorsque Jésus a institué la messe, il a dit : "Ceci est ma chair. Ceci est mon sang." Il voulait dire : "Cette création tout entière est mon corps".

Sentez que vous faites un avec toute chose. Vous faites déjà partie de la nourriture que vous mangez. Avant même de l'avoir absorbée, vous en faites partie. C'est déjà votre chair. Jésus a dit à ses disciples : "Ne vous lamentez pas. Ne croyez pas que je sois juste dans ce corps. Ce pain est mon corps. Et toute la nourriture du monde est mon corps, parce que cette nourriture devient mon corps."

Pourquoi accorder tant d'importance au corps ? Quand ce corps partira, un autre corps prendra sa place, parce qu'il y aura toujours de quoi le nourrir. La nourriture crée le corps.

Si vous absorbez la nourriture en toute conscience, je suis vous ! Cette conscience qui est moi et que vous trouvez si extraordinaire est en vous aussi. Rien ne vous manque de ce que j'ai.

Ce corps n'est pas ma chair. Ce pain est ma chair. La chair est le pain. Reconnaissez la différence entre le corps physique et la chair, et le monde entier deviendra votre corps. C'est la conscience cosmique.

Tous sont miens, comme mon propre doigt est mien. Chacun fait partie de moi.

Lorsque vous savez que chacun fait partie de vous, vos désirs s'évanouissent, toutes vos aversions disparaissent. Vos désirs surgissent parce que vous pensez que vous ne possédez pas. Vos aversions apparaissent parce que vous ne voulez pas de ce que vous croyez avoir. Voyez-vous l'ironie de la chose ? Lorsque vous savez que tout vous appartient déjà, vos désirs s'apaisent. Lorsque vous savez que tout ce que vous détestez fait partie de vous, l'aversion disparaît et il se produit une synthèse totale. L'unité surgit*.

Même le mot "unité" n'est pas le mot adéquat. Il indique aussi une dualité. Si l'on peut dire "un", c'est que "deux " existe. C'est pourquoi je dis que le langage est impuissant à exprimer toute vérité concernant l'existence. Il est préférable de rester silencieux.

( certains sont réfractaires au nom « Dieu » ou « le Divin »… ne vous inquiétez pas dire Dieu ne signifie pas que seul ce nom est bon, On peut dire, la nature, la vie, l’univers… choisissez ce qui vous convient, cela n’enlève rien à ce qui est… les mots sont des concepts, et chacun a son concept ! Aditi-)

Repost 0
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 07:44

Le Zohar (kabbale) dit que lorsque nous entrons dans le signe Adar (les poissons), nous devrions augmenter autant que nous pouvons, la Joie. c'est seulement dans le mois d'Adar, que nous faisons cette connexion à la Joie, que nous avons l'opportunité de transférer cette joie tous les autres mois. et avec l'aide de Dieu, nous le ferons.
RAV BERG

Repost 0
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 07:10

L’OISILLON TOMBÉ DU NID, petit texte à méditer.

Il était une fois un petit oiseau qui est tombé de son nid.
Une vache passe et entend crier le petit oiseau, comme la vache pense qu’il a froid, elle lui chie une bouse dessus mais le petit oiseau continue à crier car la bouse se rigidifie et l’empêche de bouger.
Un renard entend ses cris, sort le petit oiseau de la bouse et le mange.

Morale de cette histoire:

1. Quand quelqu’un te met dans la merde il ne te veut pas nécessairement du mal.

2. Quand quelqu’un te sort de la merde il ne te veut pas nécessairement de bien.

3. Quand tu es dans la merde tais-toi et trouve une solution toi-même.

Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 08:10

L’amour est la chose la plus dangereuse du monde, parce que l’amour vous dissout comme une goutte de rosée disparaît dans l’Océan.

L’amour ne vous tue pas, mais il vous rend tellement grand, tellement grand que vous ne pouvez plus penser dans les termes, comme la goutte de rosée posée sur la feuille de lotus, que vous étiez avant.

Il suffit juste d’une petite brise pour que la goutte de rosée posée sur le lotus, commence à glisser dans l’Océan. Vous pouvez comprendre la peur de la goutte de rosée. La goutte voit l’océan et sait très bien que dans moins d’une minute elle aura disparu.

L’intimité et l’amour sont les choses les plus dangereuses parce qu’elles dissolvent votre personnalité, votre égo, votre Je. Elles vous donnent l’authentique réalité, mais elles enlèvent tout ce qui est faut et pas intrinsèque de votre existence.

C’est une sorte de mort.

Chaque grand amour est une mort et une résurrection - Osho

Repost 0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 08:54

Qu’est-ce qui influence notre esprit ?

Nous connaissons l’impact de la nourriture sur le corps, mais sommes nous conscients de l’impact de celle ci sur notre esprit ? sur les pensées qui sont générées, sur nos rêves etc…

-ce que l’on appelle « la mauvaise compagnie », les personnes qui sont sans cesse entrain de critiquer, d’être négatif sur tous les sujets… ces personnes qui ne voient jamais rien de positif dans ce qu’il se passe que ce soit au point de vue politique, social, amical etc…

-le « lieu » où nous nous trouvons. De quelles énergies est-il habité ? Parfois, vous avez du le constater, vous allez chez quelqu’un et sans savoir pourquoi vous ne vous sentez pas à l’aise, il n’y a aucune explication logique, mais l’énergie qui se dégage touche votre Être. Il se peut, que ces personnes se disputent souvent…cependant cela n’existe pas seulement en allant chez quelqu’un… vous entrez dans un restaurant et vous ne vous sentez pas à l’aise, vous sortez avec des amis pour danser, et vous vous sentez mal…. Tout cela a un impact sur votre esprit.

-Si vous buvez un peu plus que ce qu’il ne faut… je me souviens d’une histoire qui m’a été racontée : un groupe d’amis fêtaient le nouvel an, certains étaient mariés ou en couple , tous étaient très heureux de se retrouver et de faire la fête. Ils ont pris l’apéritif, mangé, et surtout beaucoup bu… Aujourd’hui, boire beaucoup, et des alcools forts c’est être super !!!. ils ont ri, puis certaines plaisanteries ont fusé… Bref, l’alcool désinhibe, n’est-ce pas ? à la fin de la soirée, tôt le matin, ils se sont insultés, et ont fini par partir chacun de leur côté en colère…

-l’alcool a un impact sur votre façon de fonctionner…surtout quand vous buvez tous les jours !

-si vous êtes soucieux, ou mécontents, votre esprit n’est pas clair et dans ces moments là vous pouvez avoir des paroles et des réactions qui dépassent votre pensée (en tant normal) vous pouvez être cassant, désobligeant etc.

-nous pouvons aussi être influencés par les planètes certains jours, nous sommes moroses et nous ne savons pas pourquoi.

-et puis bien sur, les impressions karmiques !

Tous ces facteurs influencent plus ou moins votre état, votre esprit. Cependant, la méditation, la Connaissance, la Conscience sont bien plus importantes que ces facteurs négatifs, et plus nous grandissons en Connaissance, plus notre Conscience se développe et de moins en moins nous serons influencés par ces aspects négatifs.

La vie nous offre le meilleur, mais savons nous l’attraper, et surtout le garder ?

Devenir conscient du moindre geste que nous faisons, de nos pensées, de nos peurs etc… nous conduit vers la Liberté. Nous sommes en prison tant que nous le voulons, ouvrir les portes de notre prison, fut elle dorée, c’est prendre conscience de la beauté de la vie !

C’est le week end !!! bon week end

Aditi 30/1/16

Repost 0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 08:56

Si vous ne regardez que ceux qui font de grandes "choses" dans la vie, votre esprit aura tendance à vous décourager, vos convictions tomberont à l'eau, la vie même vous semblera fade... parce que ce que vous faites n'est pas VU par tout le monde. Vous finirez par croire que ce que vous faites n'est vraiment pas important... Mais soyez persuadés qu'une maman qui élève "seulement" ses enfants dans des valeurs, fait une chose des plus importante, elle éduque et fait de ses enfants des hommes et des femmes qui transmettront à leur tour ces valeurs humaines... Je dis plutôt les "mamans" car souvent les "papas" n'ont pas "le temps"... mais il y a aussi des papas qui mettent en priorité leur famille... Bref, ne vous méprenez pas, il n'y a là aucun jugement!
Faites le point sur ce que vous faites et vous verrez que ce sont de grandes choses aussi...

Vous êtes unique... et dans ce principe même, utile là où vous êtes!

passez une belle journée... pensées d'amour pour le monde!!!

Repost 0