Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

Archives

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 19:29
… Tu te reconnaîtras…

    Les cheveux fous, l’œil noir et perçant, un sourire charmant et la parole facile… C’est toi.
    Tu ne veux rien manquer dans la vie, mais tu risques de tout rater.
    Cette vie est une immense scène où se joue une comédie et chacun a son rôle.
    Ne brûlons pas les étapes, cher ami, si l’on veut profiter de l’Instant Présent.
    Il est dommage de ne pas voir les petites choses parce que notre regard est déjà plus loin.
    « Si l’on veut vivre longtemps, il faut ménager sa monture »
    Et, « si l’on veut vivre heureux il faut savoir regarder, marquer des temps d’arrêts ».
    Parfois, sur notre route des yeux différents méritent qu’on leur donne un peu de temps, ne fut-ce qu’un instant, cela peut suffire à les rendre heureux.

    Mais… Chacun a la clé pour répondre, cela demande réflexion.

Aditi (1978)

Partager cet article
Repost0
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 19:28

       Je pense à vous, vous êtes comme un rêve fugitif, partant à tire d'ailes vers des horizons inconnus.
       Que sais-je de vous?
       Vous êtes tendre et sauvage, fou et sage, enfant et homme, tout se confond en vous.
       Quelque chose manque à ce beau décor, qui semble que vous vouliez garder comme un secret.
       Pourquoi cacher cette sensibilité que l'on ressent en votre présence?
       Pourquoi garder ce trésor pour vous?
       Croyez-vous que le romantisme, la tendresse l'amour ne soient pas faits pour un homme?
       Pourtant cela le complète, le rend plus fort, plus intéressant.
       Comment ne pas sentir vibrer cette sensibilité et vous voulez vous montrer dur, indifférent...

Aditi
Partager cet article
Repost0
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 21:38


“Lorsque quelque chose arrive vous dites -Ce n’était pas intentionnel, je ne l’ai pas fait exprès...

 mais quand les autres font une erreur vous pensez “ils ont fait ceci et ils l’ont fait exprès...

Lorsque l’on s’excuse et que l’on excuse pas l’autre nous ne pouvons pas grandir...

Si vous pouvez commettre une erreur sans le vouloir, l’autre peut aussi avoir fait la même chose.

Excuser l’autre nous fait grandir.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 21:36


Les désirs sont éphémères, cependant le désir est le moteur de la vie.
Vouloir apprendre sur Soi est le plus sur moyen de trouver le Bonheur.
L’Ignorance n’apporte que désarroi et tristesse, la connaissance nous délivre de nos doutes et de nos peurs.
 Aditi .


    Lorsque l’homme délaisse un plaisir, si petit soit-il, cela lui procure une douleur et lorsqu’il s’adonne à son plaisir c’est d’abord l’ivresse qui le guide pour ensuite verser des larmes.





Mahatma Gandhi dit que la violence vient de sept erreurs :
la richesse sans travail
le plaisir sans conscience
le commerce sans moralité
la politique sans principe
la connaissance sans caractère
la science sans humanité
la dévotion sans sacrifice.



    La colère et l’avarice sont deux conséquences du désir. Si l’on n’obtient pas ce que l’on désire cela amène la colère, si l’on obtient ce que l’on désire cela amène l’avarice, car l’on en voudra toujours plus.
    Et ces deux situations amènent à l’insatisfaction entraînant la jalousie...


    Quant il y a colère, il y a “aveuglement”. Tout peut arriver... je suis alors comme un cheval fou qui court et brise tout sur son passage...
     Ma colère “brise” l’autre , mais me brise davantage. Pour “désactiver” la colère, il faut renoncer à l’orgueil, l’attachement et la remplacer par la gentillesse, la méchanceté par la bonté, l’avarice par la générosité et le mensonge par la Vérité.


Partager cet article
Repost0
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 21:31


À Toi, Maître Bien-aimé

Un regard de TOI
Et mon cœur a chaviré
Que m’est-il arrivé?
Ai-je le choix?
   
Choix de t’aimer
Ou t’oublier?
Pleurs amers
Et c’est l’enfer.

Ton regard brûlant
A trouver écho
Dans mon cœur aimant
Sans aucun quiproquo

Ma vie est devenue
Une douce tristesse
Dans mon cœur Déchu
De trop d’ivresse

Un regard de Toi
A fait fondre mon égo.
Un regard de Toi
A raviver le feu de l'Amour 

Aditi

Partager cet article
Repost0
8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 07:40

         Une personne demande à AMMA :

Quand nous sommes confrontés à un attachement très fort - une chose à laquelle nous sommes si fortement identifiés, que nous ne pouvons nous en débarrasser - Quelle est l'attitude juste? Devrions-nous essayer de lutter pour nous en débarrasser? Ou bien est-elle pareille à un fruit qui n'est pas assez mur pour tomber et l'attitude juste est-elle d'attendre un peu plus jusqu'à ce qu'il tombe de lui-même à maturité?

AMMA dit : Si votre désir est intense et si vous essayez de le supprimer, il se manifestera à nouveau avec plus de force. Même après en avoir fait l'expérience une ou deux fois ou même trois fois, le désir ne cessera de se manifesterr encore et encore, alors nous ne devrions pas penser qu'il sera satisfait si nous cédons à la tentation.

Amma espliqua comment la sensation de plénitude, le plaisir et le sentiment de satisfaction que nous obtenons de diverses choses et circonstances du monde extérieurement, vient, en fait, de l'intérieur.

Si nous mangeons dix chocolats, la joie que nous retirons lorsque nous mangeons le dixième chocollat, n'est pas semblable à la joie que l'on a obtenu en mangeant le premier d'entre eux, dit Amma. Si le bonheur provenait de l'objet, alors chacun d'entre eux serait en mesure de nous apporter la même sensation de plénitude. Mais ce n'est pas le cas, LA PLENITUDE VIENT DE L'INTERIEUR, LA PLENITUDE VIENT DE L'ESPRIT. Vous devez comprendre la nature du monde et la nature de votre mental, et à partir de là, -viveka- le discernement- s'éveillera.

AMMA

Partager cet article
Repost0
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 18:08

Si vous sentez que vous faites partie du divin, vous ne pouvez que voir le divin en vous-mêmes.

Et si vous pouvez voir le Divin en vous-mêmes, vous verrez le Divin en tout le monde

Sri Sri Ravi Shankar

Partager cet article
Repost0
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 17:53

Une femme se voyait en rêve parmi les plus fabuleux magasins de la métropole. Toute surprise, elle découvrit Dieu derrière le comptoir le mieux fourni.

- Que vendez-vous donc? lui demandat-elle

- Tout ce que ton coeur désire, lui répondit Dieu

Emerveillée, la femme se décida à requérir les plus précieux joyaux qu'un être humain peut se prendre à souhaiter.

- Je veux la paix, l'amour, le bonheur, la sagesse et l'impunité contre toute crainte et toute angoisse...

Puis, se reprenant, elle ajouta :

-Pas seulement pour moi, mais pour tous.

Dieu sourit et lui dit :

-Je crois que tu te trompes, mon amie, nous ne vendons pas les fruits, mais seulement les semences.

a. de Mello

"Les semences sont précieuses, sans elles, pas de fruits, cependant qu'en faisons-nous? Bien souvent, nous les oublions dans un coin et elles pourrissent... puis, un jour, nous nous souvenons et nous disons "pourquoi n'ai-je pas les fruits de ce savoir?..."      Car, ainsi, est l'être humain, il veut récolter mais ne sème pas ... Les paysans savent à quel point toute semence a besoin d'eau, ils savent que les semences demandent des soins pour donner l'arbre, puis le fruit...  Nous oublions souvent cette sagesse et croyons qu'il suffit d'avoir entendu ou lu pour que notre vie soit changée...

La vie est faite d'expériences, les expériences sont les semences, que semons-nous???

La récolte sera adéquate à la semence. C'est cela le KARMA.

Aditi

-

Partager cet article
Repost0
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 17:45

L' Amour c'est comme une carte de crédit.

Si vous n'avez pas ce genre de carte de crédit, continuez à travailler, continuez à faire votre boulot.

Ne négligez pas votre travail quotidien, continuez à travailler.

Cela prend du temps pour se parfaire dans l'art de l'Amour.

Cela prend du temps pour parfaire votre état d'Etre, qui, de toute manière, est déjà parfait.

Laissez tomber les attentes et continuez à agir.

Combien de temps faut-il continuer?

Cette anxiété pour le progrés peut être un obstacle. Arrêtez de juger.

Il faut un temps pour tout. Chaque événement dans la vie prend son propre temps pour donner du fruit.

Continuez à travailler dans ce sens, sans vous inquiéter du résultat.

L'anxiété tue la vie.

L'amour détruit toute négativité.

Adhérez au parti de l'Amour et offrez tout...

Et parce que vous avez offert, les soucis ne vous toucheront plus...

Si les soucis viennent, ils s'éloignent, ils passent comme des nuages...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2006 4 06 /04 /avril /2006 22:31

Etymologiquement que signifie le mot PARDON :

Para - au-delà et don - donner ///  cela veut dire donner au-delà de ce que l'on a... nous entrons alors dans une dimension, non plus humaine, mais spirituelle, métaphysique.


Ce soir nous avons parlé du « pardon » avec ma fille car au Lycée elle avait fait une dissert sur le pardon?

Le propre du pardon, c'est de libérer ou se libérer du poids de l'erreur?

Cependant pour que le pardon puisse avoir lieu, il est nécessaire que les deux parties soient d?accord. Il y a celui qui a commis la faute : lui, doit reconnaître son erreur, puis il y a celui qui pardonne?

Comment pardonner lorsque celui qui a commis l?erreur ne la reconnaît pas ?  Comment pardonner quand celui qui nous a blessé se joue de nous ?  Comment pardonner quand celui qui nous trahi rejette, sur nous, la faute ?

Dans la Kabbale, il est dit : « Le pardon, c'est reconnaître sa faute afin de retourner avant celle-ci » c'est-à-dire, pouvoir agir pour que JAMAIS PLUS nous ne refassions la même erreur?

L'être humain inconscient réitère la même erreur des années durant, parfois toute une vie? Comment pardonner à quelqu'un qui recommence encore et encore ? Et qui plus est se croit dans son bon droit.

Et pourtant, le pardon est salvateur, libérateur? Car après lui vient la compassion?

Et là, j'en reviens à la culpabilité.  Pourquoi se sent-on coupable ?  Nous ne pouvons nous sentir coupables qu'à partir du moment où nous sommes conscients d'avoir commis une faute. Si je suis conscient de l'erreur, il est, bien entendu, que tout mon être tendra vers « jamais plus »?  Il m?est impossible de réitérer une erreur lorsque j?en ai pris conscience.

Et toujours au sujet de cette émission de JL Delarue. Certaines personnes se sentent « coupables » d'avoir étés violés?  Là regardons en face cette situation  Certes nous sommes deux? mais sur les deux il n'y en a qu'un qui est dans le "désir de posséder", l'autre est souvent  paralysé par la peur, peut-il seulement dire "non" et son "non" sera-t-il entendu? Mais, lorsque nous sommes enfants ou non, d'ailleurs, pouvons-nous être coupables du vice qui habite l'autre, le violeur. Pouvons-nous être coupables de sa noirceur ? De son manque d'humanité ? De son crime?  Parce que si nous entendons ce que disent les victimes, leur vie s'est arrêtée... Le bonheur ne fait pas partie de leur vie.

Cette jeune femme qui ayant été « abusée » par son père, l'a dénoncée et celui-ci s'est tué? Et voilà que 15 ans plus tard c'est elle qui se sent coupable de la mort de son père parce qu?elle a parlé? A-t-elle fait une erreur en dénonçant un être « anormal »? Car, excusez-moi, mais je ne pense pas qu'un père, digne de ce nom, puisse faire subir à sa fille ce genre d'atrocité? Bien que certaines personnes pensent que ce n'est pas si grave que ça? et oui, j'ai déjà entendu dire ça? ou que c'est exagèré? etc? 
De quoi se sent-elle coupable ? 

  Pouvons-nous « pardonner » réellement sans que l'autre nous ait demandé « pardon » ?   Non, d?après la Kabbale? Nous pouvons rendre la faute à celui qui l'a fait et laisser la justice (divine, le karma) agir, si nous n'avons pas la possibilité de faire différemment?

Mais si en plus d'avoir été blessé nous devons encore culpabiliser, vous ne trouvez pas que là c'est un peu excessif ?

 « Nous avons cependant du mal à pardonner. Pardonner, ne pas tenir rigueur à la personne qui nous a fiat du mal, ne pas ressentir de haine, ne pas vouloir faire du tort.
Pardonner n'est pas une faiblesse, bien au contraire, c'est la force de celui qui sait, qu?avant tout, il met un baume sur son coeur, l'empêchant ainsi de perpétuer la souffrance. Le pardon que nous accordons (même dans le cas où l'autre ne reconnaît pas) est joie.  Le pardon ne veut pas dire « oublier » la mémoire nous évitera de retomber dans les mêmes erreurs? ou de permettre à d'autres de nous abuser?»

Toujours dans la kabbale «  Le pardon n'est pas simplement donné, il est l'aboutissement de l'effort humain pour prendre un nouveau départ. Il est une « réparation ».


Et pour en revenir à la culpabilité : La reconnaissance de l'erreur devrait me permettre de ne plus m'en vouloir » c'est aussi le cas de certaines personnes qui continuent à vivre après certains drames.

J'espère être claire dans ce que je veux exprimer ici :

1- La culpabilité ne devrait plus être une fois que j'ai clairement vu mon erreur. Et quelque fois c'est seulement reconnaître que j'ai eu peur de dénoncer (mon agresseur)

2- le pardon, ne veut pas dire l'oubli. Il faut être deux pour pouvoir pardonner à quelqu?un, mais, si cette reconnaissance n'est pas possible, je peux continuer à avancer sans pour autant garder le poids de la faute de l'autre?   si je ne peux pardonner c'est comme si je portais l'erreur que l'autre a commise.


Partager cet article
Repost0