Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 13:31

« Je ne sais pas »

Socrate a dit : Tout ce que je sais, c’est que je ne sais pas… et c’est la sagesse

Il y a le « je ne sais pas de l’ignorant, et ensuite vient le « je ne sais pas » du Sage… de l’homme de connaissance.

Quand l’égo est au maximum, alors c’est le « Oui, je sais »… même s’il ne sait pas l’égo croit toujours tout savoir… obnubilé qu’il est par lui-même…

Si vous dites à un « égo » qu’il est ignorant, il se met en colère… ne l’avez-vous pas déjà expérimenté ?

Ce que l’on lit dans les livres ne font qu’augmenter le savoir… et si nous avons une bonne mémoire celle-ci pourra le « resservir » à l’occasion.

Cependant si on découvre, par la méditation ou la réflexion, une vérité ou une idée, cela a cent fois plus de valeur, et si l’on met en pratique celle-ci alors elle devient une partie de notre Être. Elle devient vivante, parce qu’elle pénètre profondément en nous et se fond dans la Conscience… avec une paix profonde. Car c’est l’éveil. Et cela ne se peut que dans le « ici et maintenant » l’instant présent.

Goethe dit : « ce que tu as hérité de tes pères, acquiers le, pour le posséder »

Certains peuvent avoir un grand savoir, et demeurent des « ignorants »… car l’ignorance signifie tout simplement « ne pas se connaître, ne pas connaître sa profondeur »… certains pensent qu’ils sont intelligents parce qu’ils ont une bonne mémoire, ils ont appris dans les livres et leur savoir est grand… Ils pensent savoir « parce qu’ils ont toutes les réponses aux questions, mais au niveau conceptuel (ET) ». L’intelligence ne se mesure pas au « savoir » mais à la « Con-naissance »… l’être intelligent est curieux, il aime découvrir, se remet en question … l’homme de savoir se connaît à travers ses concepts etc lesquels ont enrichi son égo… l’homme de savoir a une opinion sur tout, se permet de juger, sans connaître…

Le Sage connaît mais n’en fait pas étalage, il ne juge pas, observe… et tente de faire évoluer les ignorants… vers ce « je ne sais pas du Sage »

Aditi 27 Mai 2014-

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 03:52

Nous n’aimons pas, en général, que l’on nous fasse une remontrance, que l’on nous dise quand nous agissons mas ! Cependant une remontrance faites avec amour, dans l’intérêt de la personne, pour l’aider à prendre conscience, à grandir, à élargir sa vision n’est pas une mauvaise chose bien au contraire !!! Alors pourquoi n’avons nous pas l’humilité d’accepter ce que l’on nous dit… parce qu’il y a l’égo ! l’égo ne veut recevoir que des compliments et s’accroche à la remontrance ne pouvant faire la différence entre ce qui est bon pour l’être ou non… l’égo se moque bien de grandir, d’élargir sa vision… lui ne grandit pas, c’est la Conscience qui prend de plus en plus de place qui menace l’égo… c’est la Conscience qui nous rend plus responsable, plus à l’écoute, qui fait que nous aimons la connaissance et qui accepte la remontrance –juste - qui permet à l’étudiant de réfléchir et de grandir en droiture… l’égo pense qu’il peut agir comme il veut et que cela n’a aucune incidence sur son esprit… l’égo désire.

Bien sur, je parle ici, dans le cas où une personne désire s’élever spirituellement et qu’elle a un Maître, ou un professeur à qui elle a confiance… en principe ce qui est demandé peut être expérimenté, donc c’est vérifiable… le professeur ou le Maître veut-il vous soumettre à Sa volonté ou vous fait-il simplement prendre conscience de l’erreur ??? L’acceptation de la remontrance dans ce cas est une preuve de confiance, de foi, d’amour.

Ce qui est étrange c’est que si le maître, le professeur fait un compliment l’étudiant ne remet pas en question ce qu’il dit, car cela le flatte, l’égo est content…

Alors posez vous les bonnes questions : Quel est l’intérêt de la personne qui vous parle ? Vous prenez tellement en considération les flatteurs ! si vous avez un esprit clair vous entendrez ce qui vous est dit et vous examinerez la remontrance avec votre intelligence… les remontrances d’un sage ne sont empreintes d’aucune animosité, d’aucun profit sinon de celui de votre bien-être et de vous voir grandir, il ne veut rien pour lui, il veut tout pour vous…

Excellente journée à vous tous !

Aditi

Repost 0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 06:59

Pour tous ceux qui ont un égo qui se manifeste pleinement! (lol) afin qu'ils comprennent que la méditation est indispensable et qu'ils ne se pensent plus au-dessus des autres!!!! Allez au travail mes loulous (mdr)
Quand l'égo est très présent, l'intuition est reléguée à un plan inférieur, normal l'intuition est un état sans pensée... sans émotion... un état de paix où le Soi peut s'exprimer!!!!


SSRS - (quand je le dis, on sourit, alors je donne la parole à un Maitre peut être que ce sera entendu)




L’égo signifie séparation – « Je ne leur appartiens pas ». Sentez que vous êtes une partie de chacun –une partie de la création entière. Votre esprit est une partie de chaque esprit.


L’état de repos sans effort, de paix c’est la méditation. La méditation est arrivé pour vous maintenant et alors, sciemment ou non, et par conséquent il ya de la joie dans la vie. Toutefois, la pratique de la méditation soigne notre système nerveux, afin qu’il puisse être dans cet état tout le temps. La méditation ce n’est pas être assis paresseusement quelque part en pensant à quelqu’un ou à quelque chose ! C’est un état de plénitude, un état joyeux, dans lequel l’harmonie, la paix, l’amour sont pétillants dans chaque cellule du corps ! Avec la pratique, la méditation devient si parfaite que par la suite, ça n’a pas d’importance que vous parliez que vous marchiez – alors quoique vous fassiez, vous restez dans l’état de méditation – c’est l’état établi.

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 06:55

Le monde vous appartient.

Le plaisir et la douleur sont une sensation intense de 4 à 6 pieds du corps. Quand nous ne sommes pas pris dans cela alors nous pouvons vraiment et sincèrement dire « I bélong to you » « Je t’appartiens ». C’est alors que tous les désirs et les doutes tombent (d’eux-mêmes)- et dans ce moment là, le monde vous appartient. Tous vos problèmes viennent de « JE, je, je, je,… » Je veux ceci, Je n’aime pas cela… » Il suffit de laisser aller… de laisser tomber Je. Le soleil se lève et se couche, l’herbe pousse, la rivière coule, la lune brille et Je suis ici pour toujours !

Comment vous sentez-vous si quelqu’un vous fait des louanges, des compliments ?

Réponse : timide, heureux, grand, embarrassé etc…

Cela vous fait quelque chose, n’est-ce pas ? Ca ne me fait rien à moi !!! Quand vous faites des éloges à la lune, aux montagnes, aux lacs, à la forêt noire… ça ne leur fait rien. Ils restent les mêmes.

Juste être comme ça, « je fais partie de la nature » Si vous aimez me faire des éloges, vous pouvez le faire, en fait vous n’avez pas le choix… Vous pouvez faire ce que vous voulez, Je suis là pour vous ! Je suis votre jouet !!!! (rires)

(Cette phrase, I belong to you, si mal interpretée par l'égo qui y voit un empêchement à être libre des autres, est pourtant d'un beauté et d'une profondeur incroyable!... comprendre ceci nous fait entrer dans une autre dimension, celle de l'amour...

être conscient que nous sommes tous reliés, tous interdépendants, et ce I belong to you nous rend libre, parce que libre des concepts, de l'égo!...Aditi)

Repost 0