Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 12:13

DIEU EST UN HOMME D’AFFAIRE, n’essayez pas de l’ « avoir » !…

« Le Divin vous a donné tous les petits plaisirs dans le monde, mais Il a gardé le bonheur pour lui-même. Pour obtenir la plus haute félicité vous devez venir à Lui et à Lui seul.

N’essayez pas de faire le malin avec le Divin et n’essayez pas de le duper. La plupart de vos prières et de vos rituels, sont faits simplement pour tenter de piéger le Divin. Vous tentez de donner le moins possible et d’obtenir un maximum du Divin et Il le sait. C’est un « homme d’affaires avisé » ; Il vous trompe encore plus. Si vous vous cachez sous le tapis, il ira sous le parquet.

Soyez sincère dans vos tentatives. N’essayez pas de vous montrer plus malin que le divin.

Quand vous obtenez le bonheur, alors tout le reste est joyeux. Sans le bonheur n’importe quelle joie dans le monde ne dure pas.

SSRS

Repost 0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 12:15

Dans la vie il y a 2 situations : une c’est quand vous êtes confortable et heureux, l’autre c’est quand vous êtes contrariés et malheureux. Donc, ce qui est nécessaire pour maintenir ce confort et ce bonheur c’est la volonté de rendre service (faire du seva).

Souvent, quand nous sommes heureux nous ne pensons pas à rendre service, à servir les autres. Habituellement l’esprit ne va pas dans ce sens… Lorsque vous êtes heureux, vous voulez juste profiter et ne pensez pas à prendre soin des autres à ce moment là, et pourtant c’est quand cela est nécessaire. Si vous pensez aux autres à servir la société quand vous êtes heureux alors le bonheur restera avec vous.

Ce que nous avons besoin de demander c’est la volonté de faire du seva quand nous sommes heureux, et la capacité de « lâcher prise » et de se tourner vers l’intérieur quand nous sommes malheureux. Nous devons demander cela. « Donne moi la force de lâcher prise et de me tourner vers l’intérieur (de méditer, d’aller à la rencontre du soi) quand je suis malheureux ».

Et apprendre moi à lâcher le monde quand nous sommes ici, dans lui, et l’apprécier, c’est la sagesse.

Une fois, une dame âgée à posé cette question pendant un satsang « Pourquoi Dieu a fait ce monde si malheureux ? »

La réponse était : « Oui, il l’a fait ainsi que pour vous. Même quand il est si misérable vous ne laissez pas tomber, vous ne lâchez pas prise et vous vous tournez vers Dieu. Sinon vous ne vous tourneriez jamais vers l’intérieur »

Commentaire Aditi :

Avez vous observé que très souvent quand vous êtes bien dans votre vie vous oubliez de prier, cela ne vous vient pas à l’esprit ? Mais quand tout va mal, dans n’importe quel domaine vous priez… les gens ne prient pas toujours en s’agenouillant et même en appelant Dieu, mais j’entends souvent, « quand ça va s’arrêter ? » et l’on se tourne vers Dieu « pourquoi ça m’arrive à moi ? » etc…

Pourquoi oublie-t-on si facilement cela quand nous sommes heureux et que tout va bien… pense-t-on à remercier, à être reconnaissant ? à prier pour ceux qui sont dans la tourmente… Que nous les connaissions ou non dans ce monde de nombreuses personnes traversent des moments difficiles ou extrêmement difficiles… avons nous une pensée pour ceux là… la prière sincère, celle qui vient du fond de votre être sera toujours entendue….

  • N’oubliez pas : « LA CONSCIENCE REPOND TOUJOURS A VOS ATTENTES »… alors pourquoi ne répondrait elle pas à nos prières ?
  • Simplement être conscients de cette interconnection, interdépendance…
Repost 0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 07:48

ACCEPTATION et SOUMISSION


QUELLE EST LA DIFF
ERENCE ?

Qu’est-ce que l’acceptation ?

ACCEPTER est une « action » dynamique… Grâce à l’acceptation nous pouvons avancer, transformer notre vie, nos sentiments, modifier profondément notre attitude.

Accepter signifie simplement « être conscient de ce qui est » (rappelons que ce qui se passe ou vient juste de se passer ne peut être modifié) dans cette vision lucide de ce qui est, il y a la possibilité de transformer le négatif en positif… oui, parce que rarement on rejette le positif… (bien que je connaisse des personnes qui, pour ne pas plonger dans l’Inconnu que représente le positif ou le bonheur pour eux, préfère garder jalousement leur connu et continuer à souffrir !) il suffit de poser ce regard neutre qu’amène la Conscience pour voir « ce que nous pouvons faire pour améliorer l’avenir... »

L’acceptation n’est pas un mot, c’est une attitude, un regard posé avec l’Intelligence et non une réflexion intellectuelle où nous proclamons « j’accepte ce qui est, mais… ».

Si vous dites que vous acceptez mais que cela n’amène aucun changement en vous c’est que votre parole était tout simplement du blabla intellectuel.

L’acceptation intellectuelle apporte avec elle son lot de frustration, de colère, de haine et de pensées de vengeance.

Ce n’est pas simple pour l’égo d’accepter de se voir tel qu’il est…Souvenons-nous, l’égo c’est ce qui « sépare » ce qui « juge » ce qui « critique » etc…

ACCEPTER L’AUTRE TEL QU’IL EST est un pas posé par amour… Les Sages acceptent tout un chacun… Accepter c’est prendre quelqu’un dans sa globalité sans le juger… non par supériorité… mais c’est avoir la Connaissance que nous sommes TOUS UN, interdépendant… Accepter l’autre tel qu’il est, c’est un pas vers l’Amour Inconditionnel.

Quand j’accepte l’autre tel qu’il est, l’Amour n’est pas diminué quel que soit son comportement… cependant il ne faut pas confondre « Amour » et « émotions ou sentiments ».

Accepter ne signifie pas que je tolère ou adhère à ce qu’il est, à ce qu’il fait ou dit.

Prenons un exemple : Le cas d’une personne qui vient de me voler. Quand j’accepte, ce n’est pas cette qualité négative qu’est le vol, c’est parce que ce qui vient de se passer ne peut en aucun cas être modifié, à l’instant… Cependant ce qu’il vient de faire est répréhensible… j’avertis la police, il est arrêté et sera jugé pour ses méfaits, ma responsabilité en le dénonçant c’est de protéger les autres de ses agissements.

Accepter signifie Agir… l’acceptation est un moteur, ce moteur est le désir… désir de justice, de paix, de beauté, de liberté, etc. Sans désir d’une vie meilleure on stagne…

Par contre, lorsque l’acceptation est intellectuelle, je masque mes sentiments et ressentiments pendant un moment et ensuite je m’acharne sur les défauts, du moins ce qui « est à nos yeux des défauts, et les reproches pleuvent » etc… je ne suis absolument pas dans le cadre de l’acceptation… mais dans le mensonge et très souvent nous essayons de nous mentir à nous même… je ne suis pas en paix dans ce cas. Alors que l’acceptation me donne la paix.

C’est souvent ce qui arrive quand on est amoureux, on accepte l’autre tel qu’il est en apparence, car nous ne tarderons pas à lui faire des reproches s’il ne correspond pas à notre idéal, notre attente. Les premiers temps, on ne montre que le bon côté de la médaille, le beau, le bon, le sentiment amoureux nous trompe… une fois la relation « assise » nous montrons l’autre côté de la médaille…le mental se met en route… et très souvent nous allons vouloir que l’autre ressemble à ce que nous voulons, bien entendu, nous pensons que nous sommes mieux… nous nous sommes piégés mutuellement !

Qu’est ce que la soumission ?

Soumettre une personne c’est l’assujettir, le dominer…

Qu’elle soit volontaire ou forcée la soumission est toujours une prison, nous nous ligotons.… nous pouvons nous sentir redevable de quelqu’un c’est ce qui s’appellerait la soumission volontaire, quelques fois par peur des représailles nous nous soumettons à la volonté de l’autre nous nous sentons obligés, nous n’avons pas le choix… alors que la soumission volontaire peut stopper d’un instant à l’autre dès que nous nous rendons compte qu’en fait nous ne sommes pas redevables de quoi que ce soit. Dans l’autre cas nous pouvons subir de telles pressions verbales ou des menaces, c’est la peur qui nous fait nous soumettre. Vouloir soumettre quelqu’un c’est de la maltraitance psychologique.

Donc, si l’acceptation est dynamique la soumission, elle, est léthargique. Quelqu’un de soumis est quelqu’un qui ne vit qu’à travers le désir de l’autre, il est dépendant, Il n’a ni la force ni le courage de se rebeller, d’envoyer l’autre promener et de prendre SA vie en main. On ne peut soumettre l’autre qu’en le manipulant, en lui suggérant une attitude etc…

La soumission volontaire peut être due au sentiment de culpabilité, ce sentiment peut venir tout simplement de nous, nous ne nous sentons pas dignes, de quoi ? Voilà la question qu’il est nécessaire de se poser. De même que si le sentiment de culpabilité nous est inculqué par un autre, il est nécessaire de se poser aussi la question, évidemment il faut en être conscient… quand les parents divorcent, les enfants, pour la plupart, se pensent responsables de cette séparation, il est important de leur expliquer qu’ils n’y sont pour rien…

La soumission volontaire est aussi quelques fois un moyen de ne pas se responsabiliser.

Nous pouvons être soumis à quelqu’un, mais nous sommes TOUS soumis à notre égo… à nos concepts, à nos idéaux. Tant que nous ne sommes pas éveillés, c’est à dire conscients, nous agissons toujours sous l’influence du contenu de notre mémoire, de notre inconscient…

Cette soumission s’appelle Maya.

L’effet miroir… Parfois, lorsque nous voyons quelqu’un de soumis, nous voulons le réveiller, le bouger, lui faire prendre conscience. Pourtant la première chose à faire serait de considérer cet autre comme un miroir et tourner aussi notre regard vers nous et voir à Quoi nous sommes soumis. Nous pouvons être soumis à l’image que nous voulons donner de nous, d’autres seront soumis à leurs sens, d’autres encore à l’apparence du corps etc…

Nous devrions aussi tenter de voir notre comportement avec l’entourage, ne faisons nous pas du chantage affectif intellectuel, ou spirituel pour que l’autre fasse ce que je veux… la soumission que nous imposons parfois, soi-disant par amour, à nos enfants, nos amis, notre conjoint etc… est une manipulation, mais en sommes nous conscients ? Quel chantage mettons nous en œuvre pour obtenir satisfaction ?

La personne soumise perd sa liberté d’agir, quelques fois aussi de penser et cela fait d’elle un « légume » que l’on place où l’on veut, que l’on jette quand on veut… Jusqu’au jour où la force de Vie la pousse à sortir de cet enfer.

Ceux qui harcèlent, manipulent sont tout simplement soumis à LEURS DESIRS. Quels sont leurs désirs ? Ces personnes ne sont pas plus grandes, plus puissantes que vous, bien au contraire, elles sont dépourvues d’amour, de compassion. Leurs désirs les aveuglent. Dès qu’ils perdent le pouvoir sur l’autre et ils plongent dans la souffrance, leur égo ne supporte pas une telle défaite, il va donc chercher comment reprendre les rennes. La personne tentera par tous les moyens de récupérer son jouet, l’apitoiement, la colère, les larmes, les « je t’aime tellement »… etc… Tout ce qu’elle montre c’est un amour narcissique. Et, si nous avions à faire à un enfant qui tape du pied et se roule par terre , crie etc… nous lui dirions « arrête ton caprice »…

Plongez dans le secret de votre cœur et découvrez Qui vous êtes, Ce que vous voulez vraiment, vos rêves, découvrez cette force de vie qui vous anime, VIVEZ…

En espérant que vous ne confondrez plus « acceptation » et « soumission ».

Aditi 21/2/14

Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 09:22

Vous rêvez d'un futur lumineux? où enfin vous seriez heureux!
Sachez avant tout que votre futur dépend entièrement de ce que vous êtes, pensez et de ce que vous faites de votre potentiel. Le moment présent étant inévitable, puisqu'il est la pulsion même de la vie, mais vous qu'en faites vous? si vous êtes dans l'attente d'une vie meilleure et que vous ne posez pas la première pierre de celle là, comment pourrait-il être différent de ce que vous vivez aujourd'hui?
Votre futur ressemblera à ce que vous mettez en oeuvre aujourd'hui et à chaque instant! Si vous ressassez sans cesse les erreurs passées vous n'avancerez pas. Si vous pensez que ce qui vous arrive est la faute à quelqu'un d'autre, vous n'avancerez pas. L'autre est le messager de ce que vous avez à faire pour rendre votre vie meilleure... c'est un messager ce n'est pas le message! si vous prenez conscience de cela vous cesserez ainsi d'en vouloir aux autres... première action positive, si le message n'est pas clair la vie vous le resservira autant de fois que vous en aurez besoin, jusqu'au jour, où vous attribuerez cela à un miracle, et que vous en prendrez conscience, dès lors les choses iront mieux!
deuxièmement évitez à tout prix de cultiver les pensées négatives.
et bien sur les actes négatifs.
Vous l'avez compris, n'incriminez pas l'autre si votre vie n'est pas lumineuse!!! ne culpabilisez pas non plus, juste apprenez à penser différemment... à aucun moment vous n'êtes seuls... le Prâna ou énergie de vie est intelligent, car le divin n'est qu'intelligence... Vous pensez que ce qui vous arrive n'est pas juste! parce que votre vision est erronée, là où maintenant vous ne voyez que souffrance, incompréhension ou autre apprenez à voir un message pour que votre vie soit meilleure! et transformez votre vision du monde, de Dieu... Si vous marchez dans la boue, ce n'est pas Dieu qui vous y a poussé, c'est votre inattention ou votre bêtise pour voir comment ça fait de marcher dans la boue... bien sur c'est une métaphore "la boue" entendez le message.
Le "créateur" de toute chose, à créé ceci ou cela par Amour... l'Amour est la clé de la vie... vous êtes une création de l'Amour.

Je vous souhaite une excellente journée

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 06:11

Je ne me rends pas toujours compte que c’est une grâce que d’être en vie. Je ne me rends pas toujours compte que la vie m’a été donnée gratuitement. Je ne me rends pas toujours compte que donner, en accord avec soi-même, c’est aller dans le sens de la vie.

Le soir, lorsque je suis couché dans mon lit, que je respire profondément et que j’entends mon cœur battre, je me dis que même si la vie est puissance, elle ne tient qu’à un fil, que la vie est fragile.

Plus je suis à l’écoute, plus je ressens, plus je considère tout ce qui m’arrive comme étant important. Ainsi, ma manière de voir change. Je ne vois plus de la même façon. Je réapprends à voir, je réapprends à vivre. La fonction de mon regard change.

Je sens que tout devient important. Tout devient important à chaque moment. Quand je vais choisir les fruits et légumes au marché, quand je marche sur le trottoir, quand je souris à un enfant, quand je répare une crevaison, quand j’attends quelqu’un, je ressens qu’il n’y a rien de meilleur. Je considère qu’il n’y a rien de meilleur que ce qui m’arrive peu importe ce qui m’arrive. La vie revêt un caractère sacré.

Je me suis rendu compte que même si je pouvais penser, décider et agir, je ne suis pas le maître de ma vie mais que la Vie est ma maîtresse. Et je ne suis pas là que pour en profiter. Je la remercie et, le plus souvent possible, je suis à son service, à son écoute. J’écoute les signes qu’elle me présente au quotidien et j’essaie de voir comment je me sens dans chacune des situations, en les vivant pleinement.

Il n’y a pas de situation idéale; il n’y a que ce qui nous arrive. Je considère ce qui m’arrive comme étant précieux. Je me considère chanceux d’être en vie et de pouvoir vivre. À simplement dire cela, je me sens plus léger. Je me sens devant de multiples possibilités, je me sens plus ouvert. Je sens que la vie est belle et généreuse, qu’il nous suffit seulement d’être présent et à l’écoute pour l’apprécier et de toujours aller dans son sens.

Je me rends compte que tout est dans la façon dont j’aborde ce qui m’arrive. Qui suis-je pour décider ce qui doit m’arriver ? Qui suis-je pour me prendre pour le grand juge, le commentateur et le critique de premier plan ? Certes, je ne suis pas là pour cesser de souhaiter réaliser des projets ou entreprendre des actions. Qui suis-je donc, pour vouloir tout contrôler, surtout la tournure des événements ?

La vie commence maintenant. La vie est belle. La vie est pleine de possibilités. La plus grande possibilité, c’est ce que nous sommes maintenant, peu importe ce que nous faisons, ce que nous avons, ce que nous représentons, peu importe notre situation ou les problèmes qui nous accablent. Ce qui est merveilleux à constater, c’est qu’à n’importe quel des moments de notre vie, nous sommes, tout simplement. Malheureusement, nous l’oublions souvent. La vie nous a été donnée et comme disait Nietzsche dans sa jeunesse : « Le monde te prend tel que tu te donnes. »

Repost 0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 08:59

tant que vous qualifiez l'AMOUR en raison de ce que vous aimez et n'aimez pas, ce n'est pas de l'amour... en fait ce que les gens n'acceptent pas c'est leur propre ignorance de l'Amour. Les couples se déchirent, se séparent simplement parce qu'ils ne savent pas ce qu'est l'Amour. et quelques fois même malgré la souffrance occasionnée par une relation, ils s'entêtent et refusent de quitter le navire, mais ce n'est toujours pas de l'Amour.
Y a-t-il de l'amour dans le harcèlement, la suspicion, dans la méchanceté, dans les propos haineux? Réflechissez...

l'acceptation n'est pas un mot... c'est une attitude de l'esprit. Que de confusion au sujet de l'Amour!

Aditi

Repost 0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 08:47

NE PAS S’ARRÊTER

Dans la Kabbale il est écrit que les chercheurs spirituels sont apparentés au cerf. Pourquoi le cerf ? Pourquoi pas le guépard par exemple ?

Les cerfs sont rapides et agiles, mais le guépard est également rapide. Le secret c’est que bien que le guépard puisse courir très vite, quand la proie qu’il poursuit lui échappe, il se dit « je peux m’arrêter parce que je cours ite et j’attraperai la suivante », tandis que le cerf ne s’arrête pas. Au lieu de ça, il persévère et court de longues distances jusqu’à ce qu’il arrive à son but.

Nous sommes censés être comme le cerf. Tant que nous avons du souffle dans nos poumons et de la lumière dans nos yeux, nous n’avons pas encore fait ce pourquoi nous sommes venus ici. Nous devons courir constamment en avançant pour accomplir notre but.

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 09:51

Que cette nouvelle année vous donne encore plus d'amour de curiosité pour la Connaissance... La vie à travers tous les Maîtres nous donnent la possibilité de pénétrer dans une autre dimension celle de l'Amour Divin, Amour inconditionnel. Peu importe le temps que cela prendra pour y être totalement immerger, il suffit de faire le premier pas.
La Connaissance si elle est approchée avec la pensée "ça je le sais, ou ce n'est pas intéressant cela ne me concerne pas etc... ne peut jamais être établie dans l'esprit...
La Connaissance s'aborde comme "si c'était toujours la première fois"... l'égo pense JE SAIS... le disciple dit toujours : "JE NE SAIS PAS"...
l'AMOUR n'a pas son pareil dans la vie. Merveilleuse année à tous!!! Aditi

N° 16

L’AMOUR NE CONNAÎT PAS DE LIMITE

S’il y avait une seule chose que l’on puisse partager ce serait l’Amour. Voyez la nourriture, on donne à chacun, certains mangent plus d’autres moins. La connaissance peut se délivrer à tous. Les enfants en prennent un peu, les personnes âgées un peu... personne n’en prend de la même manière, l’université, cours moyen, collège, doctorat... On ne peut pas employer le même langage dans le monde, pour tous.
Le monde connaît des différences culturelles, on ne peut pas tout ramener à une seule culture. Chaque culture possède sa valeur propre, la culture n’est pas ce qui se voit. vous savez, il y a eu un tremblement de terre au Népal, l’aide internationale, au lieur de donner de l’argent parce que les politiciens peuvent faire un mauvais usage de l’argent, ont donné quantité de choses. On ne sait pas quoi donner au Népal. Alors ils sont venus avec des couteaux, des fourchettes, machines agricoles, tondeuses... mais les gens ne se servent pas de ça... Ils ne savent pas. Ils mangent du riz, mais ils ne savent comment se servir d’une fourchette.
Je me souviens la première fois que j’ai mangé des pâtes avec une fourchette, c’était tellement difficile et personne ne me montrait... maintenant dans les villes, on sait, mais, dans les villages, les gens ne connaissent pas la fourchette. Que faire de tout cela au Népal? Le ministre disait que c’était ridicule car ce n’était pas adapté. Tout n’est pas forcément adapté partout. De la même manière en Asie les gens mangent avec les doigts, ici en Europe on mange avec une fourchette.
Y a-t-il une chose dont tout le monde puisse profiter et gagner? OUI L’Amour divin.
Le soleil est plus chaud dans certains pays, dans d’autres il y en a moins, mais l’Amour transcende toutes les barrières, tous les obstacles.
Pour s’épanouir dans l’Amour Divin, il n’y a pas de distinction de castes, de races de couleur, on ne peut pas dire qu’il fleurit ici et non là, le même amour peut briller partout, il ne fait aucune distinction de race ou de personnes, aucune qualification. Si vous n’êtes pas ingénieur, vous ne pouvez pas travailler... mais pour l’Amour, il n’est nul besoin d’éducation. Pour l'amour Divin, il n’est pas dit si tu es beau je t’aime, si tu n’es pas beau, je ne t’aime pas. L’Amour Divin peut briller sous toutes les formes, beau ou laid, c’est la même chose. Pour être un disciple, il n’est besoin d’aucune éducation, on n’a pas besoin d’avoir une forme particulière... ce n’est pas l’élection, comme si Dieu choisissait Celui qui allait être un disciple.
Ce que l’on fait, la richesse, la beauté, l’âge n’a aucune importance, cela ne compte pas. L’Amour Divin peut briller en chacun. Il ne connaît aucune barrière, ce sont des barrières érigées par l’homme. OK c’est comme ça. Des barrières sont parfois nécessaires, on ne peut pas s’attendre à ce que tout le monde devienne médecin, il faut une certaine intelligence... tout le monde ne peut pas, mais l’Amour, la sainteté peut s’éveiller en tout un chacun, la dévotion peut s’éveiller en tout un chacun parce que cela fait partie de notre propre nature... L’air ne dit pas j’appartiens à certains pas à d’autres
Le soleil, l’eau, la nature non plus, le saint c’est pareil il est de la nature du Divin.
Histoire : Un saint était assis au bord d’une rivière, un scorpion tombe à l’eau. Le Saint essaya de le rattraper et chaque fois il le piquait... Quelqu’un qui observait la scène lui dit : Le scorpion vous pique, il n’a aucune reconnaissance! Il lui répondit : piquer est la nature du scorpion, sauver est ma nature. On ne contrarie pas sa nature, pourquoi irai-je contre la mienne qui est de sauver? Je ne suis rien de plus qu’un scorpion...

Les Saints ont leur nature propre... La nature du Divin, joie et amour inconditionnels. Les lois de la nature sont incompréhensibles, de même les lois des saints. N’essayez pas de les comprendre. Lorsque vous êtes creux et vide le Divin travaille à travers vous. Il vous arrive d’avoir une intuition, mais votre intellect n’est pas d’accord avec votre intuition. Mais l’intuition est au-delà de l’intellect, c’est plus profond. Les voies de la nature sont mystérieuses, ainsi en est-il des Saints. Un saint quand il dort, il dort, quand il mange, il mange, quand il boit, il boit etc... de la même manière que la montagne est là, vous êtes là faisant partie de l’existence, le saint fait aussi partie de l’existence.

Histoire : Un moine avait l’habitude d’aller chercher sa nourriture au palais, et on lui servait celle-ci dans un bol d’argent. Un jour, il mangea la nourriture puis il prit le bot et partit. Quand le roi apprit qu’il avait pris le bol, il fut surpris... pourquoi volerait-il? Trois jours plus tard le moine rapporta le bol... Le roi appela ses sages. Pourquoi le saint a-t-il agit ainsi? Pourquoi a-t-il pris le bol? et pourquoi l’a t-il ramené? Les sages dirent, il faut savoir ce que le saint a mangé ce jour-là.
Au palais, on avait confisqué de la nourriture et des objets volés... c’est dans un bol volé et avec de la nourriture volée que le saint avait été nourri. Aussi cette énergie est-elle passée dans le saint, il a agi en fonction de cela... cela avait eu un effet sur lui...

On ne peut pas connaître les saints. Les choses fonctionnent sur des plans très différents, c’est pourquoi très souvent les ennemis deviennent amis vice-versa... la nature est imprévisible. Ne dépendez pas de la logique, ce qui paraît n’est qu’une parcelle de ce qui est. La création est mystérieuse.
La logique peut vous conduire de n’importe où à n’importe où...
Une porte à demi fermée est aussi une porte à demi ouverte... si vous réfléchissez sur cette logique... la conclusion est si une porte est complètement fermée, elle n’est pas complètement ouverte... La logique est une petite portion de l’existence. Ne voyez pas la vie, les choses à travers la logique, c’est ce que l’on fait souvent.
Ce qui tue l’Amour c’est la discussion. Quand les gens ne sont pas surs de leur amour, ils ne discutent pas, mais lorsqu’ils sont très surs de leur amour des discussions commencent et quand la discorde arrive, comme chacun dit, je veux plus et il y a dispute...
Discussion signifie désaccord
L’Amour ne connaît pas de désaccord
L’amour signifie un mental qui dit OUI
La discussion c’est le mental qui dit non
C’est la base de la discussion et l’Amour ne peut avoir le dernier mot. L’amour c’est oui, le mental la discussion c’est NON
On ne peut convaincre personne de changer son cœur, ses sentiments par la discussion. Les discussions n’ont jamais rien changé. On ne peut obtenir l’Amour avec des arguments. On a envie que les autres nous aiment on commence à revendiquer, vois comme je t’aime tu as intérêt à m’aimer plus fort... si tu ne m’aimes pas je ne te parle plus et l’on en rajoute.
Au début on veut vous prouver qu’on vous aime, après il n’y a plus personne. Avec qui comptez vous être? avec quelqu’un qui est sûr de votre amour, ou avec quelqu’un à qui il faut prouver que l’on aime?
Il y a des choses qu’il faut tenir pour acquises. L’amour en est une. Vous devez considérer comme un fait acquis, que l’autre vous aime tendrement même si ce n’est pas le cas, alors elle se mettra à vous aimer, en tout cas le peu d’Amour qu’il y a dans cette personne ne sera pas réduit en demande car l’amour ne ferait que diminuer.

Supposons que vous vous aperceviez que quelqu’un ne vous aime plus autant qu’avant. Ne vous basez pas sur cela pour discuter ou quémander... Soyez enthousiaste, dites-lui que vous savez qu’il vous aime. Soyez joyeux, tenez pour acquis que cet Amour est immortel, cette attitude fera grandir L’Amour.
Mais si vous demandez, cela fera diminuer l’Amour. Cette revendication vous tirera vers le bas.
Ne demandez à personne de vous prouver son amour, vous la mettriez mal à l’aise.
On vous aime parce que vous réconfortez. Seuls les saints, le gourou, un sage peuvent vous offrir un amour inconditionnel, mais dans le monde dès que vous demandez, on cesse de vous aimer. Ne demandez pas de preuve à l’Amour.
Dans le monde, les gens vous aiment parce que vous leur apportez quelque chose et quand vous vous chamaillez, apportez-vous du réconfort? quand vous vous plaignez, apportez-vous du réconfort?

Quand vous apportez du réconfort ce qui vous revient c’est de l’Amour. Et c’est cette force que vous gagnez quand vous allez profondément en vous, et vous n’avez plus besoin de personne, vous êtes là comme une fleur... la fleur offre juste son parfum, elle ne se préoccupe pas si quelqu’un va la sentir... sa nature est d’Être...

Le contentement c’est tenir pour acquis qu’il y a de l’Amour et que tout le monde vous aime, cela vous permettra de vous sentir bien et alors tout le monde vient vers vous. Cessez de réclamer des preuves d’amour. L’Amour se passe de preuves. Ni les actions, ni les mots ne peuvent vous donner l’Amour.
On ne peut se fier à personne par les mots et les actes car ils appartiennent à la logique.

Celui qui est dans l’Amour divin ne dépend pas de la logique ni des arguments car il y a tant de formes de disputes. On peut transformer le noir en blanc et le blanc en noir, il suffit de changer de point de vue.
Les écritures qui parlent d’Amour... leurs et leurs préceptes doivent être suivi. Adonnez vous aux activités qui peuvent stimuler l’amour en vous. Si une chose, une attitude de notre part peut apporter et stimuler l’Amour chez les autres, alors faites-le. Vous savez ce sont parfois les petites choses qui posent des problèmes... Oublier d’envoyer une carte à votre mère pour la fête des mères va lui faire de la peine... Consoler d’une phrase quelqu’un qui en a besoin de simples gestes de gentillesse peut entretenir l’Amour.
Ne dites pas qu’il ne faut pas exprimer l’amour, s’il y a des choses que vous pouvez faire pour que tout le monde se sente bien faites-le et lisez des textes sur l’Amour et la Dévotion... Étudiez la vie des saints. Demandez vous, comment mon Maître agirait dans cette situation? Placez vous dans cette situation, et considérez vous comme faisant partie du Maître, du Divin cela peut ouvrir de nouveaux horizons dans votre vie, ça ouvre de nouvelles avenues.

Écoutez, lisez les discours de Narada plusieurs fois.

La connaissance ce n’est pas se dire, je l’ai déjà entendu, je l’ai déjà fait, il faut le faire, encore et encore de même les actes de gentillesse doivent se renouveler.

Un homme vient voir un saint et lui offre un gros livre. Voici un livre et le saint dit : Qu’est-ce que c’est? Il ouvre et voit que cet homme a répertorié tout le séva qu’il a fait dans sa vie... il avait tout écrit et le saint lui dit : jette le dans la rivière, rien de cela n’est du séva car tu t’en vantes... L’acte de gentillesse ne demande aucun effort, cela est dans ta nature. Le monde entier aimera être avec vous si vous avez un grand cœur.

Un jour, j’étais en Afrique du Sud et j’ai volé un paquet de thé... Ce qui s’est produit le dernier jour, j’allais partir, on faisait nos bagages, de ma chambre je me suis précipité dans la chambre voisine, d’habitude je ne rentre pas dans la chambre de quelqu’un c’était la chambre d’un professeur. Que voulez-vous? me dit-il. Rien... Il y avait un paquet de thé, je le pris et partis dans ma chambre. Ce professeur fut un peu interloqué... Guruji! Pourquoi a-t-il pris un paquet de thé? Il ne boit jamais de thé! J’ai pris le paquet de thé et je l’ai mis dans mon sac...
À l’aéroport, un homme âgé est venu vers moi, il avait les larmes pleins les yeux, Guruji avez-vous reçu les paquets de thés que je vous ai envoyés? Cet homme est entré dans un magasin, c’était un thé très spécial, il a acheté le paquet de thé, l’a donné au professeur en lui demandant de le remettre à Guruji... s’il vous plaît, je l’ai acheté de grand cœur, je voudrais l’offrir à Guruji... et le professeur avait oublié de me le donner... Le professeur avait peut-être pensé Guruji ne boit jamais de thé!... Mais le sentiment d’amour de gratitude avec lequel cet homme avait offert ce thé m’a poussé à entrer dans cette chambre, à voler le paquet et le mettre dans mon sac. Les personnes qui étaient avec moi dirent Guruji ne l’a pas reçu, il l’a volé... Je n’avais de cesse de prendre ce paquet... jusqu’au moment où je l’ai volé... parce qu’il me l’avait offert avec tant d’amour. C’est pourquoi j’ai dit : c’est le sentiment qui compte, ni les mots ni les actions, soyez en convaincus.... Il y a de l’Amour chez tout le monde.
Il y avait une disciple dans l’ashram, cette dame créait des problèmes à tout le monde... Alors un jour je lui ai dit : “restez tranquilles” et j’ai pensé “ si je la gronde, elle sera sage, mais elle n’y a pas cru... Guruji, vous n’êtes pas en colère, c’est une autre personne qui met la colère dans votre esprit, elle s’est mise encore plus en colère contre l’autre personne. J’ai apprécié la foi qu’elle avait... elle ne pouvait pas croire à ma colère... Quelqu’un qui vous est y très proche, si vous pensez que ce sont les planètes qui agissent vous ne lui en voudrez pas...

C’est le moyen de s’épanouir dans l’Amour divin...

Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 07:46

PRIERE

Les enfants capricieux veulent obtenir immédiatement l’objet de leur désir, vous avez surement était le témoin d’un enfant capricieux, il pleure,, il crie, il se roule par terre etc… c’est odieux, n’est-ce pas ?

Quand on fait une prière (certains désireraient) que celle ci s’accomplisse sur le champ… Et comme il est rare d’obtenir immédiatement ce que l’on désire, l’humain peste contre Dieu qui ne réalise pas ses désirs… Car, qu’est-ce qu’une prière sinon un désir ?

Nous pouvons constater que ce désir n’est pas en lui-même un obstacle à la réalisation, ce qui est un véritable obstacle c’est l’impatience !!! L’impatience nous rend souvent colérique, odieux même. Nous ne voyons que le bout de notre nez…

Nous ne savons pas, finalement, si ce désir accomplit serait bien pour nous… mais l’Univers, l’énergie de vie sait exactement ce qui est bon pour nous, et ce qui est bon pour moi ne l’est pas obligatoirement pour quelqu’un d’autre… l’harmonie doit toujours être préservée et si cela était uniquement du ressort des hommes elle serait bien chaotique… D’ailleurs quand l’homme ne contrôle pas ses désirs cela finit toujours par la souffrance, si c’est que lui qui souffre passe encore mais il fait souffrir beaucoup d’autres. Je ne vais pas donner d’exemples vous pouvez les trouver tout seul.

Revenons à la prière.

Guruji dit qu’il faut avoir de la patience pour voir se réaliser (peu-être) un rêve transformé en prière !

Il dit aussi qu’il y a certaines conditions. – Avoir une réelle intention.

Il nous faut donc voir si c’est un désir ou un besoin… les désirs changent, les besoins sont souvent « vitaux ». Est-ce que notre désir est vital ?

Faire des efforts, sinon ce sont des mots, je veux, je veux…. Mais je ne veux rien changer à ma façon de faire ou d’être… donc, il faut mettre son 100%.

Puis il faut parfois du temps pour que se réalise une prière et l’autre facteur est le karma. Si c’est le moment votre prière sera exaucée… alors comment savoir si c’est le moment ? on ne le peux pas n’est ce pas ?

Si vous plantez un arbre fruitier vous aurez beau pester il ne donnera pas de fruits immédiatement il vous faudra attendre… ça c’est une chose que l’on sait !!! et que l’on accepte, n’est-ce pas ?

Considérez alors la prière sincère comme une graine que vous plantez, répétez la et surtout ayez de la patience… Sachez qu’aucune prière n’est perdue… ainsi laissez le temps et le karma s’accomplir…

Aditi

Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 08:00

L’amour et les six distorsions

- L’amour associé à l’attente

la colère

l’avidité`

l’arrogance

la jalousie

l’orgueil

Dans toutes les relations, l’une de ces 6 distorsions ou les six en même temps apparaissent.

L’amour qui vient du “désir” créé la luxure, à l’intérieur de la relation naît la colère. Plus vous aimez, plus vous avez de chance ce vous mettre en colère...

La colère vient puis

l’avidité

l’orgueil

arrogance

la jalousie est très fréquente, elle fait partie de la nature. La colère explose naturellement dès l’enfance.

C’est l’habitude de s’ACCROCHER à quelque chose et se mettre en colère lorsqu’on la perd est naturel...

Idem pour les possessions, les talents, vous en tirez de l’orgueil. Si vous rencontrez quelqu’un de plus talentueux que vous alors c’est la jalousie. La vie de l’homme est prise dans ces 6 distorsions.

L’innocence, la sagesse, la paix, l’amour est perdu lorsque l’une d’elles apparaît...

Alors que reste-t-il? Rien... l’angoisse, les tensions, le chagrin, la jalousie. La jalousie nous le savons peut mener au crime... quand on sort de la jalousie, on éprouve du regret.

Idem pour l’orgueil, par orgueil, on a laissé passer de belles occasions de grandir dans la Vie. L’orgueilleux ne peut apprendre. L’orgueil est à l’origine de beaucoup de souffrances.

À cause de la jalousie, vous êtes agités et vous passez beaucoup de nuits blanches... La colère fait bouillir, on brûle de l’intérieur...

Sans amour, rien n’existerait...

Alors comment faire?

Narada dit :

Celui qui est dans la dévotion offre toutes ses actions au divin. OFFREZ aussi toutes ces distorsions.

Si vous désirez, ayez le désir de la vérité, ayez soif de la vérité

Si vous êtes en colère, soyez en colère contre l’injustice, l’ignorance

Si vous êtes orgueilleux, tirez orgueil de posséder le divin, d’être un disciple, de votre humilité

Si vous êtes jaloux, soyez jaloux de la générosité des autres, rivalisez de générosité. Ressentez la jalousie pour la générosité...

Dans la vie offrez toutes ces distorsions au divin.

Si vous les dirigez contre quelqu’un dans une relation, elles vous reviennent.

Vous ne vous mettez pas en colère contre les éléments... Sauf lorsqu’il y a une catastrophe, on cherche un responsable le, le chef de l’état, le maire...

Et ceux qui s’occupent de l’astrologie renvoie les reproches qu’ils pourraient faire à quelqu’un au cosmos... ils disent : c’est à cause de Saturne que je suis en colère... ou contre Mars... Les anciens connaissaient les hommes et leur aptitude à se créer des problèmes.

( Nous cherchons un responsable au-dehors alors que nous sommes responsables de nos erreurs)

Alors quand... après la mort? dans la prochaine vie?... non, maintenant, n’attendez plus.... Offrez toutes vos actions au divin, car aucune action n’est parfaite, toute action comporte des imperfections et si l’on s’arrête aux imperfections, c’est sans fin. Cela peut rendre très malheureux.

Qu’est-ce que la perfection? Y avez-vous pensé? Quand vous sentez-vous parfait?

Lorsque vous êtes calme, centrer, paisible, plein d’amour et quand l’une de ces distorsions vous perturbe, vous vous sentez imparfaits. Ce sont ces imperfections qui vous font sentir imparfait... alors que faire... les diriger vers le divin...

Dirigez toutes ces émotions vers le divin

En transcendant les trois sortes d’amour.

- Être dans la dévotion...

Maître - serviteur, il y a du respect

Amitié il y a de l’amour et quand l’amour et le respect vont de concert c’est la dévotion.

Une légère distance est nécessaire pour le respect, en revanche dans une relation amoureuse la distance est intolérable, on veut la fusion, l’unité totale.

L’amour qui fleurit au-delà des 3 gunas est complet. Il comprend le respect et l’amour... l’intimité est totale. Sans distance, l’amour ne peut survivre.

PROVERBE : La familiarité engendre le mépris

L’amour divin est différent, il comprend les deux... Jour après jour vous êtes le serviteur du divin. Souvenez vous que vous n’êtes qu’un instrument de Dieu sur cette planète, vous n’êtes là que pour exprimer sa volonté, porter son message et Dieu vous aime somme son bien-aimé.

Tout au long de l’histoire les Saints ce sont adressés à Dieu comme à un Maître dont ils sont le serviteur. Partagez avec le Divin. L’Amour devint alors action.

Le partage est le dynamisme de l’existence.

Partagez c’est l’Amour en Action.

La seule chose, le but de l’existence, c’est de partager l’amour, d’irradier, la vie est là pour nous combler.

Celui qui est dans la dévotion se réjouit d’être avec lui-même. Quand vous avez trouvé l’amour en vous, vous ne cherchez plus de partenaire, non que vous n’appréciez les partenaires... Si vous êtes avec quelqu’un c’est pour partager. Vous savez deux mendiants ne peuvent s’associer et se rendre mutuellement riche. Si vous vous ennuyez en votre propre compagnie, comme vous devez être ennuyeux pour quelqu’un d’autre.

Votre propre ennui vaut mieux que celui que vous procure l’autre. L’ENNUI signifie simplement ne pas prendre plaisir en votre propre compagnie. Celui qui est t plein d’amour se réjouit en sa propre compagnie, il est heureux du simple fait de respirer. C’est une fontaine de joie, tout le monde souhaite votre compagnie et lorsque deux personnes sont une fontaine de joie, c’est le divin. L’existence est un océan de joie. Soyez une rivière qui s’empresse de le rejoindre. C’est ça la dévotion. La dévotion est votre nature, nul besoin de la cultiver... Il vous suffit de reconnaître “tient c’est là”.

Exemple : vous ne pouvez rien faire pour faire lever le soleil à 4 h du matin, vous finirez dans un asile, c’est la même chose avec l’existence, avec l’amour aucune technique pour invoquer l’amour. Il suffit d’être relax... on obtient certaines choses par l’action, d’autres sans rien faire l’amour en fait partie. Prenez du temps pour vous, entrez profondément en vous et vous pouvez accéder à cela.

La méditation, c’est ce qui survient dans l’amour.

Peut-on séparer amour et méditation? non

Lorsque vous êtes bien en vous-même c’est l’amour, la méditation.

C’est très important pour un disciple de se réjouir dans sa propre nature. Restez centrés, soyez en contact avec ce que vous êtes au plus profond de vous-même.

Repost 0