Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

12 août 2006 6 12 /08 /août /2006 19:04




ACCUEILLIR : recevoir d’une certaine manière….  Cette définition du dictionnaire ne me satisfait pas… Car quelle est cette « certaine » manière…  Où est la spontanéité dans cette « certaine manière…  J’ai connu des gens très riches qui savaient accueillir leurs hôtes d’une certaine manière… Tout était prévu, pour le lunch, boissons et mets de toutes sortes, pour tous les goûts. La maîtresse de maison les recevait avec le sourire, et un œil critique… Quelle idée de mettre une telle robe ? ou cette couleur lui allait vraiment mal ? Les invités partis, on se régalait des potins de la soirée sur untel, unetelle… Puis cette femme, d’un certain âge, me racontait la vie des uns et des autres… Parce qu’elle me faisait confiance ? Non, je ne crois pas, mais son désir de cancans, de médisance et autre la rendait heureuse… J’étais jeune à cette époque et je n’ai jamais osé lui dire que ces ragots ne m’intéressaient pas…  Mais elle m’a permis de réfléchir…  Était-ce cela « accueillir » ?

J’étais sûre que non… car pour moi, lorsque mes amis venaient à la maison, c’était pour partager un moment, les écouter, dialoguer…  Bien sûr, lorsque nous accueillons quelqu’un à la maison c’est en principe avec le sourire et avec joie… mais si quelque chose nous tracasse, les vrais amis le sentent.
 Mais là n’est pas la question.

Que se passe-t-il en moi, lorsque j’accueille quelqu’un… ?  Après avoir observé, j’ai pu ressentir mon cœur s’ouvrir, être enthousiaste, la joie coule en moi naturellement… Cet accueil passe aussi par la maison, préparer quelque chose à grignoter ensemble… c’est un partage… un moment de joie…
Ce n’est pas une « obligation », rien ne m’est imposé… Si je le ressens comme tel, alors je ne reçois pas…

J’ai découvert que si j’accueille tout être humain comme si c’était LUI, alors l’Amour coule de sa  source sans effort… et qu’en résulte-t-il ? que nous sommes tous heureux…

Aditi

Partager cet article

Repost 0

commentaires