Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 03:01
zoriX640.jpg

                Les sandales du Maître.  Pendant des années j'offris à Sri Sri Ravi Shankar  des sandales identiques à celles-ci...
                Un paire par an, lorsqu'Il venait en France...  chez nous...

                  Il faut vous dire que j'adore les pieds, cette partie du corps mérite vraiment notre respect, ils sont malmenés dans les chaussures, ils  portent nos pas où nous voulons et le  terrain est parfois accidenté...

                Mon mari portait  ce genre de chaussures, un jour Guruji vint à la maison  et  mis ses pieds dans les chaussures de mon mari,  car Il les trouvait très belle et confortable, c'est ainsi que j'osais lui offrir des sandales.

                Une certaine année, j'ai décidé d'acheter 7 paires de sandales.  Je me souviens encore du jour où je les lui offris, c'était lors d'un séminaire, nous étions nombreux dans son espace,  je lui tendis le paquet cadeau...
Il l'ouvrit comme un enfant, et sortit les paires l'une après l'autres, les contant en riant aux éclaits...  Il se tourna vers les autres et dit  d'une façon tout à fait banale : Il y en a 7!

Je ne savais pas ce jour-là que je ne le reverrai pas pendant 7 ans...  ce temps me parut être une éternité,  les larmes sortaient de mes yeux comme l'eau de la Source, et je crois bien que c'était la Source de mon Etre qui pleurait.
Cette nuit j'ai rêvé (?) de Lui j'avais réussi à passé des obstacles,  je me suis débattu avec des monstres etc... le dernier obstacle  n'était pas très important et j'ai laissé aller...
C'est alors que je l'ai vu arriver, Il vint vers moi  et me demanda "comment ça va?"   Je lui dis "j'ai réussi à vaincre"
Tu n'as pas passé le dernier"  -
"il n'était pas important"    Puis  je me penchai vers Lui  le prit dans mes bras et me mis à pleurer, je lui expliquais combien Il me manquait  . Il  mit sa tête sur mon épaule et  me dis "il faudra bien que tu  passes cet obstacle"   "je le suppliai alors  de me permettre de rester auprès de Lui"   "Il faut  que je m'éloigne de Toi sinon   ils seront tous malheureux".... je pleurai de plus belle refusant cette séparation...

Je me suis réveillée me demandant : pourquoi faudrait-il , une fois de plus vivre la séparation avec Lui... Pourquoi ? Peut-être n'était-ce qu'un rêve...


Jay Guru Dev...
Aditi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lung Ta 14/11/2007 05:36

Très beau rêve, même s'il n'estpas obligatoirement comfortablePour les Zooris, j'ai les mêmes et elles sont bien confort ables, nous avons une pièce de méditation tout en tatamis, alors marcher dans la maison sur ceszooris c'est comme rester toute la journée dans la pièce de méditation ;)chaleureusement