Présentation

  • : L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • L'IMPORTANT C'EST D'AIMER
  • : Réflexions perso, Spiritualité, Peintures Photos, Poème, Paroles des Maîtres... , sagesse, spiritualité, connaissance, envol, beatitude, liberté, et tout ce qui fait de la vie un ART
  • Contact

LIVRE D'OR

http://www.swisstools.net/guestbook


 

 








J'ai fini mon livre

Vous pouvez le commander directement
sur : http://
www.lulu.com/content/3071277 

compteur
compteur

Recherche

divers

Un Maître se promenait avec un disciple. En chemin, il lui désigna une plante et lui demanda s'il en connaissait le nom.
- La belladone, répondit le disciple. Elle peut tuer celui qui en mange les feuilles.
-Oui, mais elle ne peut tuer celui qui se contente de l'observer, réliqua le Maître.
De même les désirs négatifs ne peuvent causer aucun mal si vous ne vous laissez pas séduire par eux.

c'est l'importance que l'on donne à la pensée négative qui peut nous nuire... l'observation la laisse passer.
 

L'AMOUR...

OM NAMO BAGHAVATE VASU DEVAYA




Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
si je n’ai pas l’amour,
je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j’aurais le don de prophétie,
la science de tous les mystères
et toute la connaissance
quand j’aurais même toute la foi
jusqu’à transporter des montagnes,
si je n’ai pas l’amour,
je ne suis rien.


Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres,
 quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
 si je n’ai pas l’amour,
cela ne me sert à rien.

L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ;
 l’amour ne se vante pas,
il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de malhonnête,
il ne cherche pas son intérêt,
 il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal,
il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité,
 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout,
il supporte tout.

L’amour ne succombe jamais.
Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ;
les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie.
 Car c’est partiellement que nous prophétisons ;
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli.

 trois choses demeurent :
la foi, l’espérance, l’amour ;
 mais la plus grande, c’est l’amour.

Recherchez l’amour

23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 08:05
REPÉRER LE STRESS…

Si nous observons les personnes stressées nous constaterons, la plupart du temps des signes…  Il y a ceux qui bougent sans arrêt les jambes, il y a les crispements des mâchoires, il y a les mains qui se nouent et se dénouent sans cesse, le regard n’est pas très accueillant…  etc. c’est ce que l’on peut voir à l’extérieur, cependant, ce qui est important, c’est de sentir à l’intérieur quand nous sommes stressés. Car, bien des fois, il peut nous sembler que nous sommes cools mais… il y a un os… cela se traduit généralement par des douleurs dans la mâchoire, un poids sur les épaules, les jambes lourdes (hors, bien sûr, problème circulatoire, quoi que… à voir) et les pensées qui vont et viennent sans arrêt, une presque impossibilité à fixer son attention, nous avons l’impression, d’écouter lorsque quelqu’un parle, mais nous ne faisons qu’entendre des sons… sans en comprendre le sens… une impatience à tout…  et il y a certainement d’autres signes qui m’échappent à l’instant…

Mais d’où vient le stress ? c’est une accumulation de petites contrariétés de la vie quotidienne, qui à priori semble être « digérées » mais qui s’accumulent jour après jour… C’est un « refus » de ce qui « EST » dans l’instant… lorsque nous disons « ce n’est pas possible… » « Ce n’est pas vrai !! »
Les réflexions des uns et des autres qui nous touchent, le dîner n’est pas au goût de… c’est trop salé, c’est pas assez salé… c’est trop chaud, c’est trop froid…, tu n’as pas repassé ma chemise ? mon pantalon ? etc… ou c’est mal repassé, il y a un faux pli… autant de choses sans importance, mais qui blesse la maîtresse de maison, elle se sent rejetée… parce qu’elle a fait du mieux qu’elle a pu… les autres membres de la famille lui disent, mais tu as eu toute la journée ! …et puis, elle attend que tous rentrent à la maison, mais, le mari est énervé à cause de son patron ou autre personne, les enfants sont contrariés à cause de… etc… et elle écoute les jérémiades des uns et des autres … et elle aussi pense  ils ne se préoccupent pas de me  demander et toi comment vas-tu ? pas trop fatiguée ? et surtout on pense rarement à lui dire MERCI pour ce que tu fais pour nous…

Ne croyez pas que j’invente, j’ai entendu tant de femmes énoncées les mêmes plaintes. J’ai observé leur désarroi… et bien entendu, il n’y a pas que les femmes, il est certain que l’homme est soumis lui aussi au stress, les enfants aussi… quel que soit leur âge…

Le stress emmène la « mésentente » entre les humains… chacun vivant dans son monde et oubliant que l’autre a aussi son propre monde… notre monde étant fait de nos pensées… Je n’entends pas ce que l’autre dit, j’entends à travers mes frustrations, mes peurs etc.


Cette observation, nous permet de comprendre qu’il est temps de se relaxer, prendre un bon bain avec de l’huile essentielle de lavande, ou d’orange par exemple, mettre une bougie et de l’encens, écouter une musique relaxante… si l’on n’a pas de baignoire, nous pouvons nous allonger, tout simplement, dans la pénombre avec la bougie, l’encens, la musique…

Il y a des encens qui relaxent davantage que d’autre… l’encens au Santal, au Ginko, l’encens tibétain pour la méditation… ou tout simplement votre parfum préféré en terme d’encens…

Le stress engendre obligatoirement la colère à plus ou moins longue échéance, c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de se relaxer… et surtout de « trouver un moment à Soi »…  « se re-trouver » c’est aussi cela la relaxation.

La relaxation produit le calme de l’esprit. Nous devons apprendre à ne rien faire, car bien souvent nous sommes nous ne nous donnons pas le droit au repos (je parle pour les mamans, qui sont toujours accaparées par les soucis du ménage, les enfants petits ou grands, (petit, petits soucis, grand, grands soucis), les repas à préparer et tout ce qu’il y a à faire dans une maison… même si la plupart du temps, la société pense que la femme qui reste à la maison n’a pas grand-chose à faire…

Ne rien faire pendant 20 minutes, rester tranquille, 20 minutes à Soi dans la journée et nous ferons beaucoup plus que prendre des tranquillisants, ou du café pour « tenir le coup », d’ailleurs le café excite, mais n’enlève pas la fatigue, c’est un leurre… Il amène des toxines et augmente notre stress…

Bonne journée, éliminez autant que possible le stress, en « acceptant » ce qui est… car cela ne peut être modifié… À plus tard…


Partager cet article

Repost 0

commentaires

marithé 04/07/2006 21:27

oui pas mal ton idée  de ne rien faire pendant 20 minutes..pour  canaliser le stress ..Je vais le conseiller à mon fils qui commence à travailler ..c est facile à faire à la maison ..Bonne soirée et merci de ces conseils ..

mireille 23/06/2006 16:06

Bonjour,Très bien observé et expliqué simplement.Le tout, c'est de reconnaitre et d'accepter ses limites et de se dire : stop, mes limites de stress sont proches d'êtres dépassées.Ensuite, il faut le courage de laisser les autres s'agiter autour de nous et de se mettre en position de repis. Mais c'est si doux de se retrouver à l'intérieur de soi : un havre de paix.A bientot.Mireille